Le texte intégral

Ivo de Lessinis

 

 

 

Yves de Lessines

 

Les Centuries

 

Quatrani. Cohors prima, Cohors secunda, Legio Iesu Xristi, Ivain Prieurs de Se. Me. De Camberon de l'Ordene des Cistials at escrit l'istoire du SEX

 

 

 

LEGIS CAUTIO CONTRA INEPTOS CRITICOS

 

Qui legent hosce versus, mature censunto :

Prophanum vulgus & inscium ne attrectato :

Omnesque Astrologi, Blenni, Barbari procul sunto,

Qui aliter facit, is rité sacer esto.

 

 

 

Centuria Prima

 

 

 

I.1

 

Estant assis de nuit secret estude

Seul repose sur la selle d'aeraîn

Flambe exigue sortant de solitude

Fait prosperer qui n’est à croire vain

 

I.2

 

La verge en main mise au milieu de Branches

De londe il moulle et le limbe et le pied

Un peur et voix fremissent par les manches

Splendeur divine le divin pres s assied

 

I.3

 

Quand la lictiere du tourbillon versee

Et seront face de leurs manteaux couverts

La republique par gens nouveaux vexee

Les blancs et rouges jugeront a 1'envers

 

I.4

 

Par l'univers sera faict un Monarque

Qu'en paix et vie ne sera longuement

Lors se perdra lapiscature barque

Sera regie enplus grand detriment

 

I.5

 

Chassez seront pour faire long combat

Par le pays seront plus fort grevez

Bourg et cite auront plus grand debat

Carcas, Narbonne auront coeur esprouvez

 

I.6

 

L'oeil de Ravenne sera destitue

Quand a ses pieds les ais/es failliront

Les deux de Bresse auront constitue

Turin, Vercel que Gaulois fouleront

 

I.7

 

Tard arrive l'execution faicte

Le vent contraire lettres en chemin prinses

Les conjurez .XIIII. d’une secte

Par le Rousseau senez les entreprinses

 

I.8

 

Combien de fois prinse Cite solaire

Seras changeant les loix barbares et vaines

Ton mal s’approche. Plus sera tributaire

La grand Hadrie recouvrira tes veines

 

I.9

 

De l’Orient viendra le coeur Punique

Fascher Hadrie et les Hoires Romulides

Accompagne de la classe Lybique

Temple Meutes, et proches Isles vu ides

 

I.10

 

Serpens transmis dans la cage de fer

Ou les enfans septains du Roy sont prins

Les vieux et peres sortiront bas de l'enfer

Ains mourir voir de fruict mors et cris

 

I.11

 

Le mouvement de sens, coeur, pieds et mains

Seront d’accord Naples, Leon, Sicille

Glaives, feux, eaux puis aux nobles Romains

Plongez, tuez, morts par cerveau debile

 

I.12

 

Dans peu dira faulce brute fragile

De bas en haut esleve promptement

Puis en istant desloyale et labile

Qui de Veronne aura gouvernement

 

I.13

 

Les exilez par ire haine intestine

Feront au Roy grand conjuration

Secret mettront les enmis par le mine

Et ses vieux siens contre eux sedition

 

I.14

 

De gent esclave chansons chants et requestes

Captifs par Princes et Seigneur aux prisons

A l'advenir par idiots sans testes

Seront receus par divines oraisons

 

I.15

 

Mars nous manasse par la force bellique

Septente fois fera le sang espandre

Auge et ruyne de l’Ecclesiastique

Et plus ceux qui d'eux rien voudront entendre

 

I.16

 

Faux a l'Estang joint vers le Sagittaire

En son haut AUGE et exaltation

Peste, famine, mort de main militaire

Le siecle approche de renovation

 

I.17

 

Par quarante ans l'Iris n'apparaistra

Par quarante ans tous les jours sera veu

La terre aride en siccite croistra

Et grans deluges quand sera apperceu.

 

I.18

 

Par la discordenegligence Gauloise

Sera passage a Mahommet ouvert

De sang trampe la terre et mer Senoise

Le port Phocen de voilles et nerfs couvert

 

I.19

 

Lors que Serpens viendront cicuir l'are

Le sang Troyen vexe par les Espagnes

Par eux grand nombre en sera fait tare

Chef fruict cache aux mares dans les saignes

 

I.20

 

Tours d’Orleans, Bloys, Angiers, Reins et Nantes

Cites vexees par subit changement

Par langues estranges seront tendues tentes

Fleuves, dars, Renes, terre et mer tremblement

 

I.21

 

Profonde argille blanche nourrit rochier

Oui d'un abime istra lacticineuse

En vain troublez ne l'oserunt toucher

Ignorant estre au fond terre argilleuse

 

I.22

 

Ce qui vivra et n'ayant aucun sens

Viendra le fer a mort son artifice

Âutun Chalons Langres et les deux Sens

La gresle et la glasse fera grand malefice

 

I.23

 

Au mois troisième se levant le Soleil

Sanglier Liepard au champ Mars pour combatre

Liepard lasse au Ciel estend son oeil

Un aigle autour du Soleil voit s’ebatre.

 

I.24

 

A cite neuve pensif pour comdamner

L'oysel de proye au Ciel se vient offrir

Âpres victoire a captifs pardonner

Cremone et Mantoue grands maux aura souffert

 

I.25

 

Perdu trouve cache de si long siecle

Sera pasteur demy Dieu honore

Ains que la lune acheve son grand siecle

Par autres vents sera deshonore

 

I.26

 

Le grand du fouldre tombe d'heure diurne

Mal et predict par porteur populaire

Suivant presage tombe d’heure nocturne

Conflict Reims, Londres, Etrusque pestilere

 

I.27

 

Dessous de chaine Guien du Ciel frape

Non loing de la est cache le tresor

Qui par long siecle avoit este grape

Trouve mourra l'œil creve du ressor

 

I.28

 

La tour de Boucq craindra fuste barbare

Un temps long temps apres barque hesperique

Bestail, gens. meubles, tous deux feront grand tare

Taurus et Libra qu’elle mortelle picque

 

I.29

 

Quand le poisson terrestre et aquatique

Par force vague au gravier sera mis

Sa forme estrange suave et horrifique

Par mer aux murs bien tost les ennemis

 

I.30

 

la nef estrange par le tourment marin

A bordera pres de port inconnu

Nonobstant signes de rameau palmerin

Âpres mort pille bon advis tard venu

 

I.31

 

Tant d’ans en Gaule les guerres dureront

Outre la course du Castulon monarque

Victoire incerte trois grands couronneront

Aigle, coq, Lune, lyon, Soleil en marque

 

I.32

 

le grand Empire sera tost translate

En lieu petit qui bien tost viendra croistre

lieu bien infime d'exigue comte

Où au milieu viendra poser son Sceptre

 

I.33

 

Pres d'un grand pont de plaine spacieuse

Le grand lyon par forces cesarees

Fera abbatre hors cite rigoureuse

Par effroy portes luy seront reserrees

 

I.34

 

L'oyseau de proye volant a la fenestre

Avant conflit fait au François pareure

L’un bon prendra, l'un ambiguë sinistre

La partie foibie tiendra par bonne augure

 

I.35

 

Le Lyon jeune le vieux surmontera

En champ belltique par singulier duelle

Dans cage d’or les yeux lui crevera

Deux classe une puis mourir mort cruelle

 

I.36

 

Tard le monarque se viendra repentir

De n’avoir mis a mort son adversaire

Mais viendra bien a plus hault consentir

Que tout son sang par mort fera deffaire

 

I.37

 

Un peu devant que le Soleil s’absconse

Conflict donné grand peuple dubiteux

Profligez port marin ne fait response

Pont et sepulchre en deux estranges lieux

 

I.38

 

Le Sol et l'Aigle au victeur paroistront

Response vaine au vaincu l'on asseure

Par cor ny cris harnois n'arresteront

Vindicte paix par mors si acheve a l'heure

 

I.39

 

De nuict dans lict supresme estrange

Pour trop avoir sejourne blond esleu

Par trois l'Empire subroge exancle

A mort mettra cartes et paquet ne le

 

I.40

 

La trombe fausse dissimulant foli

Fera bisance un changement de loix

Histra d'Egypte qui veut que l’on deslie

Edict changeant monnoye et alloys

 

I.41

 

Siege en cite est de nuict assaillie

Peu eschappe non loin de merconflict

Femme de joie retour fils defaillie

Poison et lettres cachées dans le plic

 

I.42

 

Le dix Calendes d'Auril defaict Gotique

Resuscite encor par gens malins

Le feu estainct assemblée diabolique

Cherchant les osdu d'Ament et Pselin

 

I.43

 

Avant qu'advienne le changement d’Empire

Il adviendra un cas bien merveilleux

Le champ mue le pillier de porphire

Mis transmue sur le rocher noilleux

 

I.44

 

En brief seront de retour sacrifices

Contrevénans seront mis a martyre

Plus ne seront moines, abbez ne novices

Le miel sera beaucoup plus cher que cire

 

I.45

 

Secteur de sectes grand peine au delateur

Beste en theatre dresse le lieu scenique

Du faict autique annobly l'inventeur

Par sectes monde confus et scismatique

 

I.46

 

Tout apres d'Aux, de Lestore et Mirande

Grand feu du Ciel en trois nuits tombera

cause adviendra bien stupende et Mirande

Bien peu apres la terre tremblera

 

I.47

 

Du lac leman les sermons fascheront

Des jours seront réduicts par les sepmaines

Puis mois puis an puis touts defailleront

Les Magistrats damneront leurs loix vaines

 

I.48

 

Vingt ans du regne de la Lune passez

Sept mille ans autre tiendra sa monarchie

Quand le soleil prendra ses jours lassez

Lors accomplir et mine ma prophetie

 

I.49

 

Beaucoup avant telle menees

Ceux d’Orient par la vertu lunaire

L’an mil sept cens feront grand emmenees

Subjugant presque le coing Aquilonaire.

 

I.50

 

De l’aquatique triplicite naistra

Un qui fera le Jeudy pour safeste

Son bruit loz regne sa puissance croistra

Par terre et mer aux Orients tempeste

 

I.51

 

Chefs d'Aries, Jupiter et Saturne

Dieu eternel quelles mutations

Puis par long siecle son maling temps retourne

Gaule et Italie, quelles emotions

 

I.52

 

Les deux malins de Scorpion conjoincts

Le grand seigneur meurtri dedans la salle

Peste a t’Eglise par le nouveau Roy oinct

L’Europe basse et Septentrionale

 

I.53

 

Las qu’on verra grand peuple tormente

Et la loi sainte en totale ruine

Par autres loix toute la Chrestiente

Quand d'or d'argent trouve nouvelle mine

 

I.54

 

Deux revolts faits du maling facigere

De regne et siecles fait permutation

Le mobil signe a son endroit si ingere

A deux esgaux et d'inclination

 

I.55

 

Soubs l'opposite climat Babylonique

Grande sera de sang effusion

Que terre et mer, air, ciel sera inique

Sectes, faim, regnes. pestes. Confusion

 

I.56

 

Vous verrez tost et tard faire grand change

Horreurs extremes et vindications

Que si la Lune conduicte par son ange

Le ciel s’approche des inclinations

 

I.57

 

Par grand discord la trombe tremblera

Accord rompu dressant la teste au Ciel

Bouche sanglante dans le sang nagera

Au sol la face ointe de laict et miel

 

I.58

Tranche le ventre naistra avec deux testes

Et quatre bras, quelques ans entier vivra

Iour qui Âlquiloye celebrera ses festes

Fossen , Turin, Chef Ferrare suivra

 

I.59

 

Les exilez deportez dans les Isles

Au changement d'un plus cruel Monarque

Seront meurtris et mis deux les scintilles

Qui de parler ne seront estre parques

 

I.60

 

Un Empereur naistra pres d'Italie

Qui a l'Empire sera vendu bien cher

Diront avec quels gens il se rallie

Ou’on trouvera moins prince que boucher

 

I.61

 

La republique miserable infelice

Sera vastee du nouveau magistrat

Leur grand amas de l'exil malefice

Fera Sueve ravir leur grand contract

 

I.62

 

La grande perte las que feront les lettres

Avant le ciel de laton a parfait

Feu grand de luge plus par ignares sceptres

Que de lon siecle ne se verra refaict

 

I.63

 

Les fie uns passez diminue le monde

Long temps la paix terres inhabitees

Seutr marchera par ciel, terre, mer et onde

Puis de nouveau les guerres suscitees

 

I.64

 

De nuict Soleil penseront avoir veu

Quand le pourceau demy homme on verra

Bruit chant bataille au Ciel battre aperceu

Et bestes brutes a parler l’on orra

 

I.65

 

Enfant sans mains jamais veu si grand foudre

L’enfant royal au jeu d'oesteuf blesse

Au puy brises fulgures allant mouldre

Trois sous les chaines par le milieu troussez

 

I.66

 

Celuy qui lors portera les nouvelles

Âpres un il viendra respirer

Viviers, Tournon, Montferrant et Pradelles

Greste et tempeste les fera souspirer

 

I.67

 

La grand famine que je sens approcher

Souvent tourner puis estre universelle

Si grand et longue qu’on viendra arracher

Du bois racine et t’enfant de mammelle

 

I.68

 

O quel horrible et malheureux torment

Trois innocens qu’on viendra a livrer

Poison suspecte mal garde tradiment

Mais en horreur bourreaux enyvrez

 

I.69

 

La grand montagne ronde de sept stades

Après paix guerre fainz innondation

Roulera bing abysmant grand con trades

Mesmes antiques, et grand fondation

 

I.70

 

Pluie faim guerre en Parse non cessée

Lafoy trop grande trahira le Monarque

Par la finie en Gaule commencée

Secret augure pour a un estre par que

 

I.71

 

La tour marine trois fois prise et reprise

Par Espagnols, Barbares, Ligurins

Marseille et Aix, Arles par ceux de pise

Vast, feu, fer, pillé Avignon des Thurins

 

I.72

 

Du tout Marseille des habitans changee

Course et poursuitte jusqu'aupres de Lyon

Narbon Tolose par Bourdeaux outragee

Tues captifs presque d'un milion

 

I.73

 

France a cinq pars par neglect assaillie

Tunis Argal esmeus par Persiens

Le on, Seville, Barcellonne faillie

N’aura la chasse par les Venitiens

 

I.74

 

Âpres sejourne vogueront en Epire

Le grand secours viendra vers Anthioche

Le noir poil crespe tendra fort à l’Empire

Barbe d’aerain se rostira en broche

 

I.75

 

Le tyran Sienne occupera Savone

Le fort gagne tiendra classe marine

Les deux armees par la marque d'Ancone

Par effraieur le chefs s'en examine

 

I.76

 

D’un nom farouche tel profere sera

Que les trois soeurs auront fato le nom

Puis grand peuple par langue et fait dira

Plus que nul autre aura bruit et renom

 

I.77

 

Entre deux mers dressera promontoire

Qui puis mourra par le mors du cheval

Le sien Neptune pliera voile noire

Par Calpre et classe aupres de Rocheval

 

I.78

 

D’un chef viellard naistra sens hebete

Degenerant par scavoir et par armes

Le chef de France par sa soeur redoute

champs divises concedez aux gensdarmes

 

I.79

 

Bazar, Lestore, Condon, Ausch, Agine

Esmeus par loix, querelle et monopole

Car Bourd. Tholouse Bay mettra en ruyne

Renouveler voulant leur tauropole

 

I.80

 

De la sixieme claire splendeur celeste

Viendra tonnere si fort en la Bourgoigne

Puis naistra monstre de tres hideuse beste

Mars, Âuril, May, Juin, grand charpin et rongn

 

I.81

 

D'humain troupeau neuf seront mis a part

De jugement et conseil seperez

Leur fort sera divise en depart

Kappa, Thita, Lambda, mors bannis esgarez

 

I.82

 

Quand les colonnes de bois grande tremblée

D’Austere conduite couverte de rubriche

Tant vuidera dehors grand assemblée

Trembler Vienne et le pays d'A ustriche

 

I.83

 

La gent estrange divisera butins

Saturne en Mars son regard furieux

Horrible etrange aux Toscans et Latins

Grecs qui seront a frapper curieux

 

I.84

 

Lune obscurcie aux profondes tenebres

Son frere passe de couleur ferrugine

Le grand cache long temps sous les tenebres

Tie dera fer dans la playe sanguine

 

I.85

 

Par la response de Dame Roy trouble

Ambassadeur mespriseront leur vie

Le grand ses freres contrefera double

Par deux mourront ire haine envie

 

I.86

 

La grande Royne quand se verra vaincue

Fera excez de masculin courage

Sur le cheval fleuve passera toute nue

Suite par fer a foy fera outrage

 

I.87

 

En nosigee feu du centre de terre

Fera trembler autour de cite neuve

Deux grands rochers long temps feront la guerra

Par Arethuse rougira nouveau fleuve

 

I.88

 

Le divin mal surprendra le grand Prince

Un peu devant aura femme espousee

Son appuy et credit a un coup viendra mince

Conseil mourra pour la teste rasee

 

I.89

 

Tous ceux d’Ilerde seront dedans Moselle

Mettant a mort tous ceux de Loire et Seine

Le cours marin viendra pres d'haute velle

Quand Espagnols ouvrira toute veine

 

I.90

 

Bourdeaux Poitiers ait son de la campane

A grande classe ira jusqu'à l'Angon

Contre Gaulois sera leur tramontane

Quand monstre hideux naistra pres de l'Orgon

 

I.91

 

Les Dieux feront aux humains apparence

Ce qu'ils seront auteurs de grand conflict

Avant ciel yen serain espee et lance

Que vers main gauche sera plus grand afflection

 

I.92

 

Sous un la paix partout sera clamee

Mais non long temps pille et rebellion

Par refus ville terre et mer entamee

Morts et captifs le tiers d'un million

 

I.93

 

Terre italique pres des mons tremblera

Lyon et Coq non trop confederez

En lieu de peur l'un l'autre s'aydera

Seul Castulon et Celtes moderez

 

I.94

 

Au port Selim le Tyran mis a mort

La liberte non pourtant recouvree

Le nouveau Mars par vindict et remort

Dame par force de frayeur honoree

 

I.95

 

Devant moustier trouvé enfant fesson

D'heroic sang de moine et vestutisque

Son bruit par secte loangue et puissance son

Qu'on dira fort eslevé le vopisque

 

I.96

 

Celui qu’aura la charge de destruire

Temples et sectes changez par fantaisie

Plus aux rochers qu'aux vivans viendra nuire

Par langue ornee d'oreilles ressasie

 

I.97

 

Ce que fer flamme n'a sceu parachever

La douce langue au conseil viendra faire

Par repos songe le Roi fera resver

plus l' ennemi enfeu sang militaire

 

I.98

 

Le chef qu’aura conduit peuple infiny

Loing de son ciel de meurs et langue estrange

Cinq mil en crete et Thessale finy VM T

Le chef fuyant sauve en la marine grange

 

I.99

 

Le grand monarque qui fera compagnie

Avec deux Roys unis par amitie

O quel souspir fera la grand mesgnie

Enfans Narbon a l'entour quel pitie

 

I.100

 

Long temps au Ciel sera vu gris oyseau

Aupres de Dole et de Toscane terre

Tenant au bec un verdoyant rameau

Mourra tost grand et finiera la guerre

 

 

 

Centuria Seconda

 

 

 

II.1

 

Vers Aquitaine par insults Britanniques

De par eux mesmes grandes incursions

Pluyes, gelees feront terrais iniques

Port Selyn fortes fera invasions

 

II.2

 

La teste glue fera la teste blanche

Autant de mal que France a fait son bien

Mort a L'Anthene grand pendu sus la branche

Quand prins des siens le Roy dira combien

 

II 3

 

Pour la chaleur solaire sus la mer

De Negrepont les poissons demy cuits

Les habitans les viendront entamer

Quand Rhod et Gennes leur faudra le biscuit

 

II.4

 

Depuis Monach jusqu'aupres de Sicile

Toute la plage demourra desolee

Il n'y aura faux-bourg cite ne vile

Que par Barbares pillee soit et vollee

 

II.5

 

Qu'en dans poisson fer et lettre enfermee

Hors sortira qui puys fera la guerre

Aura par mer sa classe bien ramee

Apparaissant pres de Latine terre

 

II.6

 

Aupres des portes et dedans deux citez

Seront deux fleaux et onc n'apperceu un tel

Faim dedans peste de fer hors gens boutez

Crier secours au grand Dieu immortel

 

II.7

 

Entre plusieurs aux Isles desportes

L'un estre nay a deux dens en la gorge

Mourront de faim les arbres esbrotez

Pour eux neuf Roy nouvel edict leur forge

 

II.8

 

Temples sacres prime façon Romaine

Rejetteront les goffres fondemens

Prenant leurs lois premïeres et humaines

Chassant non tout des saincts le cultement

 

II.9

 

Neuf ans le regne le maigre en paix tiendra

Puis il cherra en soif sanguinaire

Pour luy grand peuple sans foi et loi mourra

Tue par un beaucoup plus debonnaire

 

II.10

 

Avant long temps le tout sera range

Nous esperons un siecle bien senestre

L'estat des masques et des seuls bien change

Peu trouveront qu'a son rang vacille estre

 

II.11

 

Le prochain fils de l'aisnier parviendra

Tant esleve jusqu'au regne des fors

Son aspre gloire un chacun la craindra

Mais ses enfans du regne gettez hors

 

II.12

 

Yeux clos ouverts d'antique fantaisïe

L'habit des seuls seront mis a neant

Le grand monarque chastiera leur frenaisie

Ravir des temples le tresor par devant

 

II.13

 

Le corps sans ame plus n’estre en sacrifice

Jour de la mort mis en nativite

L’esprit divin fera l'ame felice

Voyant le Verbe en son eternite

 

II.14

 

A Tours Guien garde seront yeux penetrans

Descouvrïront le loing de la grande sereine

Elle et sa suite au port seront entrans

Combats poussez puissance souveraine

 

II.15

 

Un peu devant monarque trucide

Castor Pollux en nef astre crinite

Lerain public par terre et mer vuide

Pise, Ast, Ferrare, Turin. terre interdite

 

II.16

 

Naples, Palerme. Sicile, Syracuse

Nouveaux tyrans, fulgures feu celeste

Force de Londres, Gand. Bruxelles et Suses

Grand hecatombe, triomphe faire festes

 

II.17

 

Le camp du temple de la vierge vestale

Non esloigne d’Ethene monts pirrennees

Le grand conduit est chasse dans la malle

North getez fleuve et vignes mastinees

 

II.18

 

Nouvelle et pluye subite impetuense

Empeschera subit deux exercices

Pierre, ciel, feux faire la mer pierreuse

La mort de sept terre et marin subites

 

II.19

 

Nouveaux venus lieu basty sans defence

Occuper la place pour lors inhabitable

Prez maisons champs villes prendre a plaisance

Faim, peste, guerre, arpen long labourable

 

II.20

 

Freres et soeurs en divers lieux captifs

Se trouveront passer pres du Monarque

Les contempler ses rameaux ententifs

Displaisant voir menton front nez les marques

 

II.21

 

L'ambassadeur envoye par biremes

Amy chemin d’incogneus repoussez

De tel renfort viendront quatre triremes

Cordes et chaines en Negrepont troussez

 

II.22

 

Le camp Ascop d'Eurotte partira

S’adjoignant proche de l'isle submergee

D’Arton classe phalange pliera

Nombril du monde plus grand voix subrogee

 

II.23

 

Palais oyseaux par oiseau dechasse

Bien tost apres le Prince parvenu

Combien qu’hors fleuve ennemy repoulce

Dehors saisi trait d'oiseau soustenu

 

II.24

 

Restes farouches de faim fleuves tranner

Plupart du camp encontre Hister sera

En cage de fer le grand fera traisner

Quand Rien enfans Germain observera

 

II.25

 

La garde estrange trahira forteresse

Espoir et umbre de plus hault mariage

Garde deceue fort prinse dans la presse

Loyre, Son. Rosne, Gar. A mort outrage

 

II.26

 

Pour la faveur que la cite fera

Au grand qui tost perdera camp de bataille

Fuis le rang Po, Pau thesin versera

De sang, feux mors, noyez de coup de taille

 

II.27

 

Le divin Verbe sera du Ciel frape

Qui ne pourra proceder plus avant

Du reserrant le secret estoupe

Qu'on marchera par dessus et devant

 

II.28

 

Le penultieme du surnom de prophete

Prendra Diane pour son jour et repos

Loin vaguera par frenetique teste

Et delivrant un grand peuple d'impos

 

II.29

 

L'Oriental sortira de son siege

Passer les monts appennius voir la Gaule

Transpercera le ciel les eaux et neige

Et un chascun frappera de sa gaule

 

II.30

 

Un qui les dieux d'Annibal infernaux

Fera renaistre effrayeur des humains

Qncq’plus d'horreur ne plus dire journaux

Qu’avint viendra par Babel aux Romains

 

II.31

 

En Compagnie le Cassilin fera tant

Qu'on ne verra que d’eaux les champs couvers

Devant apres la pluye de long temps

Hors mis les arbres rien l'on verra de vers

 

II.32

 

Laict.sang grenouilles escoudre en Dalmatie

Conflict donne Peste pres de Balennes

Cry fera grand par toute Esclavonie

Lors naistra monstre pres et dedans Ravenne

 

II.33

 

Par le torrent qui descend de Verone

Par lors qu’au Pauy guindera son entree

Un grand naufrage et non moins en Garonne

Quand ceux de Gennes marcheront leur contree

 

II.34

 

L'ire insensee du combat furieux

Fera a table par freres le fer luire

Les departir mort blesse curieux

Le fier duelle viendra en France nuire

 

II.35

 

Dans deux logis de nuict le feu prendra

Plusieurs dedans estouffez et rostis

Pres de deux fleuves pour seul il adviendra

Sol l'Arq et Caper tous seront amortis

 

II.36

 

Du grand Prophete les lettres seront prinses

Entre les mains du tyran deviendront

Frauder son Roy seront les entreprinses

Mais ses rapines bien tost le troubleront

 

II.37

 

De ce grand nombre que l'an envoyera

Pour secourir dons le fort assiegez

Peste et famine tous les devorera

Hors mis septante qui seront tous profligez

 

II.38

 

Des condamnes sera faict un grand nombre

Quand les Monarques seront conciliez

Mais l'un d'eux viendra si malencombre

Que guerre ensemble ne seront ralies

 

II.39

 

Un an devant le conflict Italique

Germains, Gaulois, Espagnols pour le fort

Cherra l'escale maison de republique

Ou hors mis peu seront suffoquez morts

 

II.40

 

Un peu après non point longue intervalle

Par mer et terre sera faict grand tumulte

Beaucoup plus grande sera pugne navalle

Feux animaux qui plus feront d'insulte

 

II.41

 

La grand estoille par sept jours bruslera

Nuee fera deux soleils apparoir

Le gros matin toute nuict hurlera

Quand grand pontife changera de teroir

 

II.42

 

Coq chiens et chats de sang seront repens

Et de la playe du tyran trouve mort

Au lict d'un autre jambes et bras rompus

Qui n’avait peu mourir de cruel mort

 

II.43

 

Durant I’estoille chevelue apparente

Les trois grans princes seront fais ennemis

Frappez du ciel paix terre tremulent

Pau, Tymbre vndans serpent sur le bort mis

 

II.44

 

L’aigle posee entour des pavillons

Par autres oyseaux d’entour sera chassee

Quand bruit des cymhres, tubes et sonnaillons

Rendront le sens de la Dame insensee

 

II.45

 

Trop le ciel pleure l'A drogyn procree

Pres de ciel sang humain respandu

Par mort trop tard grand peuple recree

Tard et tost vient le secours attendu

 

II.46

 

Apres grand troche humain plus grand s’appreste

Le grand monteur les siecles renouvelle

Pluye, sang laid, famine, fer et peste

Au ciel veu feu courant longue etincelle

 

II.47

 

L’ennemy grand vieil dueil meurt de poison

Les souverains par infinis subjuguez

Pierres plouvoir cachez saubs la toison

Par mort articles en vain sont alleguez

 

II.48

 

La grand copie qui passera les monts

Saturne en l'arq tournant du poisson Mars

Venis cachez soubs testes de Saulmons

Leur chef pendu a fil de polemar

 

II.49

 

Les Conseillers du premier monopole

Les conquerans seduis par la Melite

Rodes, Bisance pour leurs exposant pole

Terre faudra les poursuivants de fuite

 

II.50

 

Quand ceux d'Hainault de Gand et de Brucelles

Verront a Langre le siege mis devant

Derrier leurs flancs seront guerres cruelles

La playe antique sera pis qu'ennemis

 

II.51

 

Le sang du juste a Londres fera faute

Bruslez par foudres de vingt trois les six

La dame antique cherra de place haute

De mesme secte plusieurs seront occïs

 

II.52

 

Dans plusieurs nuits la terre tremblera

Sur le printemps deux efforts fuite

Corinthe, Ephese aux deux mer nagera

Guerre s’esmeut par deux vaillans de luite

 

II.53

 

La grande peste de cite maritime

Ne cessera que mort ne soit vengee

Du juste sang par pris damne sans crime

De la grande dame par feinte n’outragee

 

II.54

 

Par gent estrange et de romains longtaïne

Leur grand cite apres cave fort troublee

Fille sans trop different domaine

Prins chef ferreure n’avoir este riblee

 

II.55

 

Dans le conflict le grand qui peu valloyt

A son dernier fera cas merveilleux

Pendant qu’Hadrie verra ce qu’il failloit

Dans le banquet pongnale l'orguilleux

 

II.56

 

Que peste et glaive n’a fceu definer

Mort dans le pluyes sommet du ciel frappe

L’Abbe mourra quand verra ruyner

Ceux du nauffrage l'escueil voulant grapper

 

II.57

 

Avant conflict le grand mur tombera

Le Grand a mort, trop subite et plainct

Nay mi parfaict la plus pari nagera

Aupres du fleuve de sang la terre tainte

 

II.58

 

Sans pied ne main dent aigue et forte

Par glob(e) au fort de port et laine nay

Pres du portail desloyal transporte

Silene luit petit grand emmene

 

II.59

 

Classe Gauloise par appuy de grand(e) garde

Du grand Neptune et ses tridens soldats

Rongee Provence pour soustenïr grand bande

Plus Mars Narbon . par javelots et dards

 

II.60

 

La foy punique en Orient rompue

Grand (gag) Iud. Et Rosnr. Loire et Tag, changeront

Quand du mulet la fin sera repue

Classe esporgie sang et corps nageront

 

II.61

 

Euge, Tamins, Gironde et La Rochelle

O sang Troyen au port de la flesche

Derrier le fleuve au fort mise l'eschelle

Pointes a feu grand meurtre sus la bresche

 

II.62

 

Mabus puis tost alors mourra viendra

Des gens et bestes une horrible defaïte

Puis tout a coup la vengeance on verra

Cent (Sans), main, sur/faim, quand courra la comete

 

II.63

 

Gaulois Asone bien peu subjuguera

Pau, Marne et Seine fera Ferme l'Vrie

Qui le grand mur contre eux dressera

Du moindre au mur le grand perdra la vie

 

II.64

 

Secher de faim de soif gent Genevoise

Espoir prochain viendra au deffaillir

Sur point tremblant sera loi Gebenoise

Classe au grand port ne se peut accueillir

 

II.65

 

Le parc enclin grande calamite

Par l'Hesperie et Insubre sera (fera)

Le feu en nef peste et captivite

Mercure en l'Arq Saturne fenera

 

II.66

 

Par grands dangiers le captif eschape

Peu de temps gronda a (la) fortune changee

Dans le palais le peuple est atrape

Par bonne augure la cite assiegee

 

II.67

 

Le plonds au nez forche viendra commettre

Par le duelle et chassera dehors

Les exilez dedans fera remettre

Aux lieux marins commettant les plus forts

 

II.68

 

De l'Aquilon les efforts seront grands

Sus l'Occeant sera la porte ouverte

Le regne en l'Isle sera reintegrand (reinte grand)

Tremblera Londres par voile decouverte

 

II.69

 

Le Roy Gaulois par la Celtique dextre

Voiant discorde de la grand Monarchie

Sur les trois pars fera fleurir son Sceptre

Contre la cappe de la grand Hierarchie

 

II.70

 

Le dard du Ciel fera son estendue

Morts en parlant, grande execution

la pierre en l'arbre la fiere gent rendue

Bruit humain monstre purge expiation

 

II.71

 

Les exilez en Sicile viendront

Pour delivrer de faim la gent estrange

Au point du jour les Celtes lui faudront

La vie demeure a raison Roy se range

 

II.72

 

Armee Celtique en Italie vexee

De toutes pars conflïct et grande perte

Romnain fuis, O Gaule repoulsee

Pres du Thesin Rubicon pugne incerte

 

II.73

 

An lac Fucin de Benacle rivage

Prins du Leman au port de l'Orguion (Ogmion)

Nay de trois bras predict bellique image

Par trois couronnes au grand Endymion

 

II.74

 

De Sens d Autun viendront jusques au Rosnes

Pour passer outre vers les monts pyrennees

La gent sortir de la marque d'Anconne

Par terre et mer suivra a grand trainees

 

II.75

 

La voix ouye de l'insolit oyseau

Sur le canon du respiral estage

Si haut viendra du froment le boisseau

Que l'homme d'homme sera Antropoppage

 

II.76

 

Foudre en Bourgongne fera cas portenteux

Que par engin oncques ne pourrait faire

Par leur senat sacriste faict boiteux

Fera scavoir aux ennemis l'affaire

 

II.77

 

Par arcs feux, poix et par feux repoussez

Cris heurlemens sur la minuit ouys

Dedans sont mis par les rampars cassez

Par canicules (cunicules) les traditeurs fuys

 

II.78

 

Le grand Neptune du profond de la mer

De gent Punique et sang Gaulois meslee

Les Isles a sang pour le tardif ramer

Plus luy nuyra que l'occult mal cele

 

II.79

 

La barbe crespe et notre par engin

Subjuguera la gent cruelle et fiere

Le grand CHIREN ostera du longin

Tous les captifs par Seline banniere

 

II.80

 

Apres conflict du lese l'eloquence

Par peu de temps se trame faint repos

Point l'on admet les grands a delivrance

Des ennemis Sont remis a propos

 

II.81

 

Par feu du Ciel la cite presqu’aduste

l'Urne menasse encore Ceucalion (Deucalton)

Vexees Sardaigne par la punique jhste

Apres le Libra lairra son Phaeton

 

II.82

 

Par faim la proye fera loup prisonnier

L’assaillant lors en extresme detresse

Le nay aiant au devant le dernier

Le grand n’eschappe au milieu de la presse

 

II.83

 

Le gros traffiq d'un grand Lyon change

La plus part tourne en pristine ruine

Proye aux souldars par pille vendange

Par Jura mont et Sueve bruine

 

II.84

 

Entre Campagne, Sienne, Flora, Tustie

Six mois neuf jours ne pleuvera une goutte

L’estrange langue en terre Dalmatie

Courira sus vastant la terre toute

 

II.85

 

Vieux plains de barbe sous le statut severe

A Lyon faict dessus l'Aigle Celtique

Le petit grand trop autre persevere

Bruit d'arme au ciel mer rage Lygustique

 

II.86

 

Naufrage a classe pres d'onde Hadriatique

La terre tremble esmeue sus l'air en terre mis

Egypte tremble augment Mahometique

L’Herault soy rendre a crier est commis

 

II.87

 

Apres viendra des extremes contrees

Prince Germain dessus le throsne dore

La servitude et eaux rencontrees

La dame serve son temps plus n’adore (n’a dure)

 

II.88

 

Le circuit du grand fait ruineux

Le nom septiesme du cinquiesme sera

O un tiers plus grand l'estrange belliqueux

Mouton, Lutece, Ais ne garentira

 

II.89

 

Un jour seront damis les deux grands maistres

Leur grand pouvoir se verra augmente

La terre neufve sera en ses hauts estres

Au sanguinaire le nombre racompte

 

II.90

 

Par vie et mort change regne d'Ongrie

La loy sera plus aspre que service

Leur grand cite d'vrlemens pleincts (plaincts) et crie

Castor polux ennemis dans la lice

 

II.91

 

Soleil levant un grand feu l'an verra

Bruit et clarte vers Aquilon tendans

Dedans le rond mort et cris l'on orra

Par glaive feu faim mort les attendans

 

II.92

 

Feu couleur d'or du ciel en terre veu

Frappe du haut nay faict cas merveilleux

Grand meurtre humain prinse du grand neveu

Morts de spectacles eschappe l'orgueilleux

 

II.93

 

Bien pres du Tymbre presse la Lybitine (Libytine)

Un peu devant grand inondation

Un chef du nef prins mis a la sentine

Chasteau palais en conflagration

 

II.94

 

Gran Pau grand mal pour Gaulois recevra

Vaine terreur au maritin Lyon

Peuple infini par la mer passera

Sans eschapper un quart d’un milion

 

II.95

 

Les lieux peuplez seront inhabitables

Pour champs avoir grande division

Regnes livrez a prudents incapables

Entre les freres mort et dissention

 

II.96

 

Flambeau ardent au ciel soir sera veu

Pres de la fin et principe du Rosne

Eamine glaive tard le secours pourveu

La Perse tourne envahir Macedoine

 

II.97

 

Romain pontife garde de t'approcher

De la cite que deux fleuves arrouse

Ton sang viendra aùprès de là cracher

Toy et les tiens quand fleurira la rose

 

II.98

 

Celuy du san resperse le visage

De la victime proche sacrificee

Venant en Leo augure par presage

Mais (Mis) estre a mort lors pour la fiance

 

II.99

 

Terroir Romain qu'interpretoit augure

Purgent Gauloise par trop sera vexee

Mais nation Celtique craindra l'heure

Boreas classe trop poing l'avoit poussee

 

II.100

 

Dedans les ïsles si horrible tumulte

Rien (bien) on n’orra qu'une bellique brigue

Tant grands sera desprediteurs l'insulte

Qu'on se viendra ranger a la grand ligue.

 

 

 

Centuria Tertia

 

 

 

III.1

 

Apres combat et bataille navale

Le grand Neptun(e) a son plus haut befroy

Rouge aversaire de peur viendra pasle

Mettant le grand Occean en effroy

 

III.2

 

Le divin Verbe donra a la substance

Compris ciel terre or occult au laict mystique

Corps ame esprit ayant toute puissance

Tant sous ses pieds comme au siege Celique

 

III.3

 

Mars et Mercure et l’argent joinct ensemble

Vers le Midy extreme siccite

Au fond d’Asie on dira terre tremble

Corinthe, Ephese lors en perplexite

 

III.4

 

Quand seront proches le defaut des lunaires

De l’un a l’autre ne distant grandement

Froid, siccite, dangiers vers les frontieres

Mesme ou l’oracle a pris commencement

 

III.5

 

Pres loin defaut de deux grands luminaires

Qui surviendra entre l’Auril et Mars

O quel cherte mais deux grands debonaires

Par terre et mer secourront toutes pars

 

III.6

 

Dans temples clos la foudre y entrera

Les Sitadins dedans leur fort grevez

Chevaux, bœufs, hommes, /l'onde mur touchera

Par faim, soif soubz les plus faibles armez

 

III.7

 

Les fugitifs feu du Ciel sus les piques

Conflict prochain des corbeaux s’esbatans

De terre on crie aide secours celiques

Quand pres des murs seront les combatans

 

III.8

 

Les Cimbres joincts avec leurs voisins

Depopuler viendront presque l'Espagne

Gens amassez, Guienne et Limosins

Seront en ligue et leur feront compagne (cam)

 

III.9

 

Bourdeaux Rouen et la Rochelle joincts

Tiendront autour la grand mer Occeane

Anglois Bretons et les Flaments conjoints

Les chasseront jusqu’aupres de Rouane

 

III.10

 

De sang et faim plus grand calamite

Sept fois s’appreste a la marine plage

Monech de faim, lieu pris, captivite

Le grand mene croc enferree cage

 

III.11

 

Les armes batre au ciel longue saison

L’arbre au milieu de la cite tombe

Verbine rongne glaive en face tyson

Lors le Monarque d’Hadrie succombe

 

III.12

 

Par la tumeur de Heb, Po, Tag. Tymbre et Rome

Et par l'estang Leman et Aretin

Les deux grands chefs et citez de Garonne

Prins, morts, noyez. Partir humain butin

 

III.13

 

Par foudre en l'arche or et argent fondu

Des deux captifs l'un l'autre mangera

De la cite le plus grand estendu

Quand submergee la classe nagera

 

III.14

 

Par le rameau du vaillant personage

De France infime par le pere infelice

Honneurs richesses travail en son veil aage

Pour avoir creu le conseil d’homme nice

 

III.15

 

Cueur vigueur gloire le regne changera

De tous points contre ayant son adversaire

Lors France enfance par mort subjuguera

Le grand regent sera lors plus contraire

III.16

 

Un prinse Anglois Mars a son coeur de ciel

Voudra poursuivre sa fortune prospere

Des deux duelles l'un percera le fiel

Hay de luy bien aime de sa mere

 

III.17

 

Mont Aventine brusler nuict sera veu

Le ciel obscur tout à un coup en Flandres

Quand le Monarque chassera son neveu

Les (Leurs) gens d’Eglise commettront les esclandres

 

III.18

 

Apres la pluye (de) laict assez longuette

En plusieurs lieux de Reims le Ciel touche

O quel conflit de sang pres d’eux s’appreste

Peres et fils Roys n’oseront approche(r)

 

III.19

 

En Lucques sang et laict viendra plouvoir

Un peu devant changement de Preteur

Grand peste et guerre faim et soif fera voir

Loin ou mourra leur prince recteur

 

III.20

 

Par les contrees du grand fleuve Betique

Loin d'Ibere au regne (royaume) de Grenade

Croix repoussees par gent Mahometiques

Un de Cordube trahira la contrade

 

III.21

 

Au Crustamin par mer Hadriatique

Apparoistra un horrible poisson

De face humaine et la fin aquatique

Qui se prendra dehors de l'ameçon

 

III.22

 

Six jours l'assaut devant cite donne

Livree sera forte et aspre bataille

Trois la rendront et a eux pardonne

Le reste a feu et sang franche taille

 

III.23

 

Si France passe outre mer lygustique

Tu te verras en isles et mers enclos

Mahommet contraire plus me Hadriatique

Chevaux et Asnes tu rongeras les os

 

III.24

 

De l'entreprinse grande confusion

Perte de gens thresor innumerable

Tu n’y dois faire encore tension

France a mon dire fais que sois recordable

 

III.25

 

Qui au royaume Navarrois parviendra

Quand le Sicile et Naples seront joincts

Bigores et Lendes par Foix loron tiendra

D’un qui d'Espagne sera par trop conjoinct

 

III.26

 

Des Roys et Princes dresseront simulacres

Augures, creux eslevez aruspices

Corne victime doree et d’asur d’acre

Interpretez seront les exti(s)pices

 

III.27

 

Prince libinique puissant en Occident

François d'Arabe viendra tant enflamer

Scavant aux lettres sera condescendent

La langue Arrabe en Français translater

 

III.28

 

De terre foible et pauvre parantele

Par bout et paix parviendra dans l’Empire

Long temps regner une jeune femelle

Qu’onques en regne n’en survint un si pire

 

III.29

 

Les deux neveux en divers lieux nourris

Navale pugne terre pers tombez

Viendront si haut eslevez enguerris

Venger l'injure ennemis succombez

 

III.30

 

Celui qu’en luitte et fer au faict bellique

Aura porte plus grand que lui le pris

De nuict au lict six luy feront la pique

Nud sans harnois subit sera surprins

 

III.31

 

Aux champs de Mede d'Arabe et d'Armenie

Deux grands copies trois fois s’assembleront

Pres du rivage d'Araxes la mesgnie

Du grand Soliman en terre tomberont

 

III.32

 

Le grand sepulchre du peuple Aquitanique

S’approchera aupres de la Toscane

Quand Mars sera pres du coing Germanique

Et au terroir de la (re) gent Mantouane

 

III.33

 

En la cite ou le loup entrera

Bien pres de la les ennemis seront

Copie estrange grand pays gastera

Aux murs et Alpes les amis passeront

 

III.34

 

Quand le defaut du Soleil lors sera

Sur le plein (plain) jour le monstre sera veu

Tout autrement on i’interpretera

Cherte n’a garde nul n’y aura pourveu

 

III.35

 

Du plus profont de l'Occident d’Europe

De pauvres gens un jeune enfant naistra

Qui par sa langue seduira grande trouppe

Son bruit au regne d'Orient plus croistra

 

III.36

 

Ensevely non mort apoplectique

Sera trouve avoir les mains mangees

Quand la cite damnera l'heretique

Qu’avoit leur loix ce leur semblait changees

 

III.37

 

Avant 1’assaut l'oraison prononcee

Milan prins l'Aigle par ambusche deceus

Muraille antique par canons enfoncee

Par feu et sang a mercy peu receus

 

III.38

 

La gent Gauloise et nation estrange

Oultre les monts morts prins et profligez

Au mois contraire et proche de vendange

Par les Seigneurs en accord redigez

 

III.39

 

Les septs en trois mois en concorde

Pour subjuguer les Alpes Apennines

Mais la tempeste et Ligure couarde

Les profligent en subites ruines

 

III.40

 

Le grand theatre se viendra redresser

Les dez (dex) jettez et les rets ia tendus

Trop le premier en glaz viendra lasser

Par arcs prostrais de long temps ja fendus

 

III.41

 

Bossu sera esleu par le conseil

Plus hideux monstre en terre n’apperceu

Le coup voulant crevera l'oeil

Le traistre au Roy pour fidele receu

 

III.42

 

L’enfant naistra a deux dents en la gorge

Pierres en Tuscie par pluy tomberont

Peu d'ans (dans) apres ne sera bled ny orge

Pour saouler ceux qui de faim failleront

 

III.43

 

Gens d'alentour de Tarn, Loth, et Garonne

Garder les monts Apennines passer

Vostre tombeau pres de Rome et d’Anconne

Le noir poil crespe fera trophee dresser

 

III.44

 

Quand l’animai a l'homme domestique

Apres grands peines et sauts viendra parier

De foudre a vierge sera si malefique

De terre prinse et suspendue en l'air

 

III.45

 

Les cinq estranges entrez dedans le Temple

Leur sang yiendra la terre prophaner

Aux Tholousains sera bien dur exemple

D’un qui viendra ses lois exterminer

 

III.46

 

Le ciel (de Plencus la cite) nous presage

Par clercs insignes et par estoilles fixes

Que de son change subit s’approche l'aage

Ne pour son bien ne pour ses malefices

 

III.47

 

Le vieux Monarque dechasse de son regne

Aux Orients son secours ira querre

Pour peur des croix ployera son enseigne

En Mitilene ira par port et terre

 

III.48

 

Sept cents captifs attachez rudement

Pour la moitie meurtrir donne le fort

Le prosche espoir viendra si promptement

Mais non si tost qu’une quinziesme mort

 

III.49

 

Regne gaulois tu seras bien change

En lieu estrange est translate l'empire

En autres moeurs et lois sera range

Roan et Chartres te feront bien du pire

 

III.50

 

La repubiique de la grande cite

A grand rigoeur (rigueur) ne voudra consentir

Roy sortir hors par trompette cite

L’eschelle au mur la cite repentir

 

III.51

 

Paris coniurre un grand meurtre commettre

Blois le fera sortir en plein effect

Ceux d'Orleans voudront leur chef remettre

Angers, Troyes, Langres, leur feront un meffait

 

III.52

 

En la campagne sera si longue pluye

Et en la Pouille si grande siccite

Coq verra l'Aigle l'aisle mal accomplie

Par Lyon mise sera en extremite

 

III.53

 

Quand le plus grand emportera le pris

De nuremberg d'Augsburg (purg) et ceux de Basle

Par Agnppine chef Frankfort reprins

Traverseront par Flamans jusqu’en Gale

 

III.54

 

L’un des plus grands fuyra aux Espagnes

Qu’en longue playe apres viendra seigner

Passant copies par les hautes montagnes

Devastant tout et puis en paix regner

 

III.55

 

En l'an qu’un oeil en France regnera

La cour sera en un bien fascheux trouble

Le grand de Bloys son ami tuera

Le regne mis en mal et doubte double

 

III.56

 

Montauban, Nismes, Avignon et besier

Peste, tonnerre, et gresle a la fin de Mars

De Paris pont, Lyon mur, Montpellier

Depuis six cent et sept vingt trois parts

 

III.57

 

Sept fois changer verrez gens Britannique

Taints en sang en deux cens nonante an

France non point par appuy Germanique

Aries doubte son pole bastarnan

 

III.58

 

Aupres du Rhin des montagnes Noriques

Naistra un grand de gens trop tard venu

Qui deffendra Saurome et Pannoniques

Qu’on ne sçaura qu’il sera devenu

 

III.59

 

Barbare empire par le tiers usurpe

La plus grand part de son sang mettra a mort

Par mort senile par luy le quart frappe

Pour peur que sang par le sang ne soit mort

 

III.60

 

Par toute Asie grande proscription

Mesme en Mysie Lysie et Pan Philie

Sang versera par absolution

D’un jeune noir remply de felonnie

 

III.61

 

La grande bande et secte crucigere

Se dressera en Mesopotamie

Du proche fleuve compaignie lege (leg(i)ere)

Que telle loy tiendra pour ennemie

 

III.62

 

Proche del duero par mer Cyrenne close

Viendra percer les grands monts Pyrennees

La main plus courte et sa percee gloze

A Carcassonne conduira ses menees

 

III.63

 

Romain pouvoir fera du tout abas

Son grand voisin imiter les vestiges

Occultes haines civiles et debats

Retarderont aux boufons leurs folies (folliges)

 

III.64

 

Le chef de Perse remplira grande Olchade

Classe trireme contre gent mahometique

De Parthe et Mede et piller les Cyclades

Repos longtemps au grand port Ionique

 

III.65

 

Quand le sepulchre du grand Romain trouve

Le jour apres sera esleu Pontife

Du Senat gueres il ne sera prouve

Empoisonne son sang au sacre scyphe

 

III.66

 

Le grand baillif d’Orleans mis a mort

Sera par un de sang vaindicatif

De mort mente ne mourra neparfort

Des pieds et mains mal le faisoit capif

 

III.67

 

Une nouvelle secte de Philosophes

Mesprisant mort or honneurs et richesses

Des monts Germains ne seront limitrophes

A les ensuyvre auront appuy et presses

 

III.68

 

Peuple sans chef d'Espagne d'Italie

Morts profligez devant le Cheronese

Leur dict trahy par legere folie

Le sang nager par tout a la traverse

 

III.69

 

Grand exercice conduict par juvenceau

Se viendra rendre aux mains des ennemis

Mais le vieillard nay au demy pourceau

Fera Chalon et Mascon estre amis

 

III.70

 

La grand Bretaigne comprise l’Angleterre

Viendra par eaux si haut a inonder

La ligue neuve d'A usonne fera guerre

Que contre eux mesmes ils se viendront bander

 

III.71

 

Ceux dans les Isles de long temps assiegez

Prendront vigueur force contre les ennemis

Ceux par dehors morts de faim profligez

En plus grand faim que jamais seront mis

 

III.72

 

Le bon vieillard tout vif ensevely

Pres du grand fleuve par fausse soupçon

Le nouveau vieux de richesse ennobly

Prins a chemin tout l'or de la rançon

 

III.73

 

Quand dans le regne parviendra le boîteux

Competiteur aura proche bastard

Lui et le regne viendront si fort roigneux

Qu’ains qu’il guerisse son fait sera bien tard

 

III.74

 

Naples, Florence, Favence et Imole

Seront en termes de telle fascherie

Que.pour complaire aux mal heureux de Nole

Plainct d'avoir faict a son chef moquerie

 

III.75

 

Pav (Pau), Verone, Vincence, Sarragousse

De glaives loings terroirs de sang humides,

Peste si grande viendra a la grand gousse

Proches secours et bien loing les remedes

 

III.76

 

En Germanie naistront diverses sectes

S’approchant fort de l'heureux paganisme

Le coeur captif et petites receptes

Feront retour a payer le vray disme

 

III.77

 

Le tiers climat sous Aries comprins

L’an mil sept cent vingt et sept en Octobre

Le Roy de Perse par ceux d’Egypte prins

Conflict, mort perte a la croix grand opprobre

 

III.78

 

Le chef d'Escosse avec six d'Allemagne

Par gens de mer Orientaux captifs

Traverseront le Calpre et l'Espagne

Present en Perse au nouveau Roy craintif

 

III.79

 

L’ordre fatal sempiternel par chaisne

Viendra tourner par ordre consequent

Du port phocen sera rompue la chaisne

La cite prinse l'ennemy quant et quant

 

III.80

 

Du regne Anglais le digne (I’indigne) dechasse

Le conseiller par ire mis afeu

Ses adherents (adherans) iront si bas tracer

Que le bastard sera demy receu

III.81

 

Le grand criard sans honte audatieux

Sera esleu gouverneur de l'armee

La hardiesse de son contentieux

Le pont rompu cite de peur pasmee

 

III.82

 

Erins, Antibor, villes autour de Nice

Seront vastee fort par mer et par terre

Les saturelles terre et mer vent propice

Prins morts, troussez, pillez, sous loy de guerre

 

III.83

 

Les long cheveux de la Gaule Celtique

Accompagnes d’estranges nations

Rendront captive la gent Aquitanique

Mettront capif l'agent (Pour succomber) a leurs intentions

 

III.84

 

La grand Cite sera bien desolee

Des habitans un seul ny demora

Mur sexe temple et vierge violee

Par fer (feu) feu peste canon peuple mo(u)rra

 

III.85

 

La Cite prise par tromperie et fraude

Par le moyen d'un beau jeune attrape

Assaut donne, Raubine (Rou) pres de I’AUDE

Luy et tous morts pour avoir bien trompe

 

III.86

 

Un chef d’Ausonne aux Espagnes ira

Par mer fera arrest dedans Marseille

Avant sa mort un long temps languira

Apres sa mort on verra grand merveille

 

III.87

 

Classe Gauloise n’aproches de Corseigne

Moins de Sardaigne tu t’en repentiras

Trestous mourrez frustrez de l'aide grogne

Sang nagera captjf ne me croiras

 

III.88

 

De Barcelonne par mer si grand armee

Toute Marseiile de frayeur tremblera

Isles saisies de mer aydefermee

Ton traditeur en terre nagera

 

III.89

 

En ce temps la sera frustree Cyprie

De son secours de ceux de mer Egee

Vieux trucidez mais par mesle et lypres

Seduict leur Roy Royne plus outragee

 

III.90

 

Le grand Satyre et Tigre (Ty) d’Hircanie (Hyr)

Don presente a ceux de l'Occean

Un chef de classe istra de Carmanie

Qui prendra terre au Tyrren Phocean

 

III.91

 

L’arbre qu’estoit par long temps mort seche

Dans une nuict viendra a reverdir

Cron Roy malade Prince pied estache

Criant d’ennemis fera voile bondir

 

III.92

 

Le monde proche du dernier periode

Saturne encore tard sera de retour

Translat empire devers nation Brode

L’oeil arrache a Narbon par Autour

 

III.93

 

Dans Avignon tout le chef de l'Empire

Fera arrest pour Paris desole

Tricast tiendra l'Annibaiique ire

Lyon par change sera mai console

 

III.94

 

De cinq cens ans plus compte l'on tiendra

Celui qu’estoit l'ornement de son temps

Puis a un coup grande clarte donra

Qui par ce ciecle (siecle) les rendra tres-contens

 

III.95

 

La loi Moricque on verra deffailir

Apres une autre beaucoup plus seductive

Boristhenes premier viendra faillir

Par dons (Pardons) et langue une plus attractive

 

III.96

 

Chef de Fossan aura gorge coupee

Par le ducteur du limier et levrier

Lefaict patre par ceux du mont Tarpee

Saturne en Leo 13. de Fevrier

 

III.97

 

Nouvelle loy terre neuve occuper

Vers la Syrie Iudee et Palestine

Le grand Empire barbare corruer

Avant que Phebes son siecle determine

 

III.98

 

Deux Royal (Roval) freres s ifort guerroyeront

Qu’entre eux sera la guerre si mortelle

Qu’un chacun places fortes occuperont

De regne et vie sera leur grand querelle

 

III.99

 

Aux champs herbeux d’Alein et du Varneigre

Du mont Lebron proche de la Durance (Durenne, Durane)

Camp de deux parts conflit sera si aigre

Mesopotamie defaillira en la France

 

III.100

 

Entre Gaulois le dernier honnore

D’homme ennemy sera victorieux

Force et terroir en moment explore

D’un coup de traict quand morra l'envieux

 

 

 

Centuria Quarta

 

 

 

IV.1

 

Cela du reste de sang non espandu

Venise quiert secours estre donne

Apres avoir bien long temps attendu

Cite livree au premier cornsonne (cornet sonne)

 

IV.2

 

Par mort la France prendra voyage a faire

Classe par mer marcher monts Pyrenees

Espagne en trouble marcher gent millitaire

De plus grand Dames en France emmenees

 

IV.3

 

D’Arras et Bourges de Brodes grans enseignes

Un plus grand nombre de Gascons battre a pied

Ceux long du Rhone saigneront les Espaignes

Proche du mont ou Sagonte s’assied

 

IV.4

 

L’important prince fasche plaincts et quereles

De rapts et pilles par coq: et par libiques

Grand est par terre par mer infinies voiles

Seule (Seure) Italie sera chassant Celtiques

 

IV.5

 

Croix paix. sous un accompli divin verbe

L’Espagne et Gaules seront unies ensemble

Grand clade proche et combat tresacerbe (sic)

Coeur si hardi' ne sera qui ne tremble

 

IV.6

 

D’habits nouveaux apres faicte la treuve

Malice tramme et machination

Premier mourra qui enfera la preuve

Couleur Venise insidiation

 

IV.7

 

Le mineur fils du grand et hay Prince

De lepre aura a vingt ans grande tache

De dueil sa mere morra bien triste et mince

Et il mourra la ou tombe cher lache

 

IV.8

 

La grand cite d'assaut prompt (et) repentin

Surprins de nuict gardes interrompus

Les excubies et veilles sainct Quintin

Trucidez gardes et les portails rompus

 

IV.9

 

Le chef du camp au milieu de la presse

D’un coup de fleche sera blesse aux cuisses

Lors que Geneve en larme et detresse

Sera trahie par Lozan et par Soysses

 

IV.10

 

Le jeune prince accuse faussement

Mettra en trouble le camp et en querelles

Meurtry le chef pour le soustenement

Sceptre apaiser puis guerir escrouëlles

 

IV.11

 

Celui qu’aura couvert (gouvert,) de la grand cappe

Sera induict a quelques cas patrer

Les Douze rouges viendront fouiller (souiller,) la nappe

Soubz meurtre meurtre se viendra perpetrer

 

IV.12

 

Le camp plus grand de route mis en fuite

Guaires plus outre ne sera pourchasse

Ost recampe et legion reduicte

Puis hors des Gaules du tout sera chasse

 

IV.13

 

De plus grand pert e nouvelles raportees

Le raport fait le camp s’estonnera

Bandes unies encontre revoltees

Double phalange grand abandonnera

 

IV.14

 

La mort subite du premier personnage

Aura change et mis un autre au regne

Tost, tard venu a si haut et bas aage

Que terre et mer faudra qu’on le craigne

 

IV.15

 

D’ou pensera faire venir famine

De la viendra le rassasiement

L’oeil de la mer par avare canine

Pour de 1'un l'autre donra huyle froment

 

IV.16

 

La cite franche de liberte faite serve

Des profligez et resveurs faict Asyle

Le Roy change a eux non si proterve

De cent seront devenus plus de mille

 

IV.17

 

Changer a Beaune, Nuy. Chaalons. et Dyon

Le Duc voulant amender la Barree

Marchant pres fleuve poisson bec de plongeon

Verra la queue porte sera serree

 

IV.18

 

Des plus lettre: dessus les faits celestes

Seront par Princes ignorants reprouvez

Punis d’Edict chassez comme scelestes

Et mis a mort la ou seront trouvez

 

IV.19

 

Devant Rouen d’Insubres mis le siege

Par terre et mer enfermez les passages

D' Haynault et Flandres de Gand et ceux de Liege

Pardons levees raviront les rivages

 

IV.20

 

Paix vberte long temps lieu louera

Par tout son regne desert la fleur de lys

Corps mors d’eau, terre la l'on aportera

Sperans vain heur d’estre la ensevelis

 

IV.21

 

Le changement sera fort difficile

Cite province au change gain fera

Cuer haut prudent mis chasse lui habile

Mer terre peuple son estat changera

 

IV.22

 

La grand copie qui sera deschassee

Dans un moment fera besoing au Roy

La foy promise de loing sera fausee

Nud se verra en piteux desarroy

 

IV.23

 

La legion dans la marine classe

Calcine Magnes soulphre et poix bruslera

Le long repos de l'asseuree place

Port Selin, Hercle feu les consumera

 

IV.24

 

Ouy soubs terre saincte dame voix faint e

Humaine flamme pour divine voir luire

Fera des seuls de leur sang terre tainte

Et les saincts temples pour les impurs destruire

 

IV.25

 

Corps sublimes sans fin a l'oeil visibles

Obnubiler viendront par ces raisons

Corps front comprins sans (sens) chef et invisibles

Diminuant les sacrees oraisons

 

IV.26

 

Lou grand cyssame se levera d’abelhos

Que non fauran don te fiegen venguddos

Denvech l'embousq lou gach dessous las treilhos

Ciutad trahido per cinq lengos non nudos

 

IV.27

 

Salon, Mansol, Tarascon de SEX l'arc

Ou est debout encore la piramide

Viendront livrer le prince Dannemarc

Rachat honny au temple d’Artemide

 

IV.28

 

Lors que Venus du Sol sera couvert

Souls l'esplandeur sera forme occulte

Mercure au feu les aura descouvert

Par bruit bellique sera mis a l'insulte

 

IV.29

 

Le sol cache eclipse par Mercure

Ne sera mis que pour le ciel second

De Vlcan (Vulcan) Hermes sera faict pasture

Sol sera veu pur rutilant et blond

 

IV.30

 

Plus .XI. (onze) fois Luna Sol ne voudra

Tous augmentes et baissez de degre

Et si bas mis que peu or l'on coudra

Qu’apres faim peste descouvert le secret

 

IV.31

 

La lune au plain de nuit sur le hault mont

Le nouveau sophe d’un seul cerveau l'a veut

Par ses disciples estre immortel semond

Yeux au midi en seins (les siens) mains corps au feu

 

IV.32

 

Es lieux et temps chair au poisson donra lieu

La loy commune sera faicte au contraire

Vieux tiendra fort puis oste du milieu

La Panta choina philon mis fort arrierre

 

IV.33

 

Jupiter joinct plus Venus qu’à la Lune

Apparoissant de plenitude blanche

Venus cachee sous la blancheur Neptune

De Mars frappee par la gravee branche

 

IV.34

 

Le grand mene captif d’etrange terre

D’or enchaîne au Roy CHIREN offert

Qui dans Ausonne, Milan perdra la guerre

Et tout son ost mis a feu et a fer

 

IV.35

 

Le feu esteint les vierges trahiront

La plus grand part de la bande nouvelle

Fouldre a fer lance les seuls Roy garderont

Etrusque et Corse de nuict gorge allumelle

 

IV.36

 

Les jeux nouveaux en Gaule redressez

Apres victoires de l'Insubre campaigne

Monts d’esperie les grands liez troussez

De peur trembler la Romaigne et l'Espagne

 

IV.37

 

Gaulois par saults monts viendra penetrer

Occupera le grand lieu de l'Insubre

Au plus profond son ost fera entrer

Genes, Monech pousseront classe rubre

 

IV.38

 

Pendant que Duc Roy Royne occupera

Chef Bisantin du captif en Samothrace

Avant l'assaut l'un l'autre mangera

Rebours ferre suivra dit sang la trace

 

IV.39

 

Les Rhodiens demanderont secours

Par le negle(c)t de ses h airs delaissee

L’Empire Arabe ravalera son cours

Par Hesperies la cause redressee

 

IV.40

 

Les forteresses des assiegez serrez

Par poudre a feu profondez en abysme

Les proditeurs seront tous vifs serrez

Onc aux Sacristes (sac...) n’advint si piteux scisme

 

IV.41

 

Gymnique sexe captive par hostage

Viendra de nuict custodes decevoir

Le chef du camp deceu par son langage

Lairra a la gente fera piteux a voir

 

IV.42

 

Geneve et Langres par ceux de Cartres et Dole

Et par Grenoble captif au Montlimar

Seysset, Losanne, par frauduleuse dole

Les trahiront par or soixante marc

 

IV.43

 

Seront ouys (oys,) au ciel les armes battre

Celui an mesme (an-la mesme) les divins ennemis

Voudront loix sainctes injustement debattre

Par foudre et guerre bien croyans a mort mis

 

IV.44

 

Deux gros de Mende, et de Roudes et Milhaut

Cahours, Limoges, Castres malo sepmano

De nuech l'intrado, de Bourdeaux un cailhau

Par Perigort au toc de la campagno

 

IV.45

 

Par conflict Roy regne abandonnera

Le plus grand chef fai lira (faillira) au besoing

Mors profligez peu en reschapera

Touts destranchez un en sera tesmoin

 

IV.46

 

Bien defendu le faict par excellence

Garde toi Tours de ta prochaine ruine

Londres et Nan tes par Reims fera defense

Ne passe outre ait temps de la bruy'ne

 

IV.47

 

Le noir farouche quand aura effraye

Sa main sanguine par feu, fer. arcs tendus

Trestout le peuple sera tant effraye

Voir les plus grands par col et pieds pendus

 

IV.48

 

Planure Ausonnefertille spacieuse

Produira taons si tant de sauterelles

Clarte solaire deviendra nubileuse

Ronger le tout, grand peste venir d’elles

 

IV.49

 

Devant le peuple sang sera respandu

Que du haut ciel ne viendra esbigner (eslongner)

Mais d’un long temps ne sera entendu

L’esprit d’un seul le viendra tesmoigner

 

IV.50

 

Libra verra regner les Hesperies

De ciel et terre tenir la monarchie

D’Asie force nul ne verra peries

Que sept ne tiennent par rang la hierarchie

 

IV.51

 

Un Duc cupide son ennemi ensuivre

Dans entrera empeschant la (sa ?) phalange

Hastez a pied sipres viendront poursuivre

Que le journee confite pres de Gange

 

IV.52

 

En cite obsesse aux murs hommes et femmes

Ennemis hors le chef prest a soi rendre

Vent sera fort encontre les gensdarmes

Chassez seront par chaux poussiere et cendre

 

IV.53

 

Les fugitifs et banis revoquez

Peres et fils grand garnissant les hauts puits

Le cruel pere et les siens suffoquez

Son fils plus pire submerge dans le puits

 

IV.54

 

Du nom qui oncques ne fut ait Roi gaulois

Jamais ne fut un foudre si craintif

Trembleront l'Italie, I’Espagne et les Anglais

De femmes estrange grandement attentif

 

IV.55

 

Quand la corneille sur tour (tout) de brique jointe

Durant sept heures ne fera que crier

Mort presagee de sang statue tainct

Tyran meurtri aux Dieux peuples crier

 

IV.56

 

Apres victoire de rabieuse langue

L’esprit tempte en tranquil et repos

Victeur sanguin par conflict fait harangue

Roustir la langue et la chair et les os

 

IV.57

 

Ignare envie au grand Roy supportee

Tiendra propos deffendre les escripts

Sa femme n on femme par un autre tentee

Plus double deux ne fort ne criz

 

IV.58

 

Soleil ardant dans le gosier coller

De sang humain arrouser en terre Etrusque

Chef seille d'eaue mener son fils filer

Captive dame conduicte terre Turque

 

IV.59

 

Deux affligez en ardante ferveur

De soif estaincts pour deux plaines tasses

Le fort lime et un vieillard resueur

Aux genevois de Nira monstra trasse

 

IV.60

 

Les sept enfans en hostage laissez

Le tiers viendra son enfant trucider

Deux par son fils seront d’estoc percez

Gennes Florence lors (les) viendra enconder

 

IV.61

 

Le vieux mocque et prive de sa place

Par l'estranger qui le subornera

Mains (Mais,) de son fils mangees devant sa face

Le frere a Chartres, Orleans, Rouan trahira

 

IV.62

 

Un coronel machine ambition

Se saisira de la plus grande armee

Contre son prince feinte invention

Et descouvert sera sous la ramee

 

IV.63

 

L’armee Celtique contre les montaignars

Qui seront sceuz et prins a la pipee

Paysans frez pulseront tos tfaugnars

Precipitez tous au fil de l’espee

 

IV.64

 

Le deffailant en habits de bourgeois

Viendra le Roy tenter de son offence

Quinze souldartz la plupart Vstageois

Vie derniere et chef de la Cheuance

 

IV.65

 

Au deserteur de la Grand forteresse

Apres qu’aura son lieu habandonne

Son adversaire fera si grand prouesse

L’Empereur tost mort sera condemne

 

IV.66

 

Sous couleur feinte de sept testes rasees

Seront fermes divers explorateurs

Puits et fontaines de poisons arrousees

Au fort de Gennes humains devorateurs

 

IV.67

 

L'an que Saturne et Mars esgaux combust

L'air fort seiche longue trajection

Par feux secrets d’ardeur grand lieu adust

Peu pluye. vent chault, guerres, incursions

 

IV.68

 

En l'an bien proche (non) esloigne de Venus

Les deux plus grands de l'Asie et d'Affrique

Du Ryn et Hister qu’on dira sont venus

Cris. pleurs a Malte et caste Lygustique

 

IV.69

 

La cite grande les exilez tiendront

Les citadins morts meurtris et chasses

Ceux d'Aquilee a Parme promettront

Monstrer l'entree par les lieux non trassez

 

IV.70

 

Bien contigue des grans monts Pyrenees

Un contre l'Aigle (iigle) grand copie addresser

Ouvertes vaines (veines) forces exterminees

Que jusqu'à Pau le chef viendra chasser

 

IV.71

 

En lieu d’espouse les filles trucidees

Meurtre a grand faute ne sera superstile

Dedans le puits vestu les inondees

L’espouse estainte pur (par) haute d'Aconile

 

IV.72

 

Les Artoniques par Agen et l’Estore

A saint Felix feront leur Parlement

Ceux de Basas viendront a la mal heure

Saisir condon et Marsan promptement

 

IV.73

 

Le nepveu grand par force prouvera

Le pache fait du coeur pusillanime

Ferrare et Ast le Duc esprouvera

Par lors qu’un soir sera la Pantomime

 

IV.74

 

Du lac Lyman et ceux de Brannonices

Tous assemblez contre ceux d’Aquitaine

Germains beaucoup, encore plus Souisses

Seront defaicts avec ceux d’humaine

 

IV.75

 

Prest a combattre fera deffection

Chef adversaire obtiendra la victoire

L’arriere garde fera defension

Les defaillans (saillant) mort ait blanc territoire

 

IV.76

 

Les Nictobriges par ceux de Perigort

Seront vexez, tenant jusques au Rone

L’associe de Gascons et Begorne

Trahir le temple le Prestre estant au prosne

 

IV.77

 

Selim Monarque l'Italie pacifique

Regnes unis, Roy Crestien du monde

Mourant voudra coucher en terre blesique

Apres pyrates avoir chasse de l'onde

 

IV.78

 

La grande armee de la pugne civile

Pour de nuict Parme a l'estranger trouvee

Septante neuf meurtris dedans la ville

Les estrangers passez tous a l'espee

 

IV.79

 

Sang Rayal fuis, Monhurt, Mars, Eguillon

Remplis seront Bourdelais les Landes

Navarre, Bygorte poinctes et eguillons

Profonds de faim, vorer de Liege glandes

 

IV.80

 

Pres du grand fleuve grand fosse terre egeste

En quinze pars sera l'eau divisee

La cite prinse feu sang cris conflict mettre

Et la plus part concerne ait collisee

 

IV.81

 

Pont on fera promptement de nacelles

Passer l'armee dit grand Prince Belgique

Dans parfondrez et non loing de Brucelles

Outrepassez destranchez sept a picque

 

IV.82

 

Amas s approche venant d’Esclavanie

L’Olestant vieux cite ruinera

Fort desolee verra sa Romainie

Puis la grand flamme estraindre ne scaura

 

IV.83

 

Combat nocturne le vailant capitaine

Vaincu fuira peu de gens proflige

Son peuple esmeu sedition non vaine

Son propre fils le tiendra assiege

 

IV.84

 

Un grand d'Auxerre mourra bien miserable

Chasse de ceux qui sous lui l'ont este

Serre de chaines apres d’un rude cable

En l'an que Mars Venus et Sol mis (ioints) en este

 

IV.85

 

Le charbon blanc du noir sera chasse

Prisonnier fait mene au tombereau

More Chameau sus pieds entrelassez

Lors le puisne filera l'aubereau

 

IV.86

 

L’an que Saturne en eau sera conjoinct

Avecques Sol, le Roy fort et puissant

A Reims et Aix sera receu et oingt

Apres conquestes meurtrira innocens

 

IV.87

 

Un fils de Roy tant de langues apprins

A son aisne au regne different

Son pere beau au plus Grand fils conprins

Fera perir principal adherent

 

IV.88

 

Le grand Antoine dit nom de faict sordide

De Phithyriase a son dernier ronge

Un qui de plomb voudra estre cupide

Passant le port d’esleu sera plonge

 

IV.89

 

Trente de Londres secret conjureront

Contre leur Roy sur le pont l'entreprinse

Luy fatalites la mort desgousteront

Un Roy esleu blonde natif de Frise

 

IV.90

 

Les deux copies aux murs ne pourront joindre

Dans cet instant trembler Milan, Ticin

Faim, soif doutance si fort les viendra poindre

Chair, pain, ne vivres n’auront un seul boucin

 

IV.91

 

Au Duc Gaulois contrainct battre au duelle

La nef Melle le Monech n’approchera

Tort accuse prison perpetuelle

Son fils regner avant mort taschera

 

IV.92

 

Teste tranchee du vaillant capitaine

Sera gette devant son adversaire

Son corps pendu de la classe a l'antenne

Confits fuira par rames a vent contraire

 

IV.93

 

Un serpent veu proche du lict Royal

Sera par dame nuict chiens n’abayeront

Lors naistre en France un Prince tant Royal

Du ciel venu toits les Princes verront

 

IV.94

 

Deux grands freres seront chassez d’Espagne

L’aisne vaincu sous les monts Pyrenees

Rougir mer, Rosne, sang, Leman d’Alemagne

Narbon, Blyterre, d’Agath contaminees

 

IV.95

 

Le regne a deux laisse bien peu tiendront

Trois ans sept mois passez feront la guerre

Les deux vestales contre rebelleront

Victor puisnay en Armorique terre

 

IV.96

 

La soeur aisnee de l'Isle Britannique

Quinze ans devant le frere aura naissance

Par son promis moyennant verrifique

Succederca au regne de balance

 

IV.97

 

L’an que Mercure, Mars, Venus retrograde

Du grand Monarque la ligne ne faillit

Esl u (sic) du peuple l'usitant pres de Gagdole

Qu’en paix et regne viendra fort enveillir

 

IV.98

 

Les Albanais passeront dedans Rome

Moyennant Langres par miples (demipler,) affubles

Marquis et Duc ne pardonnes a l'homme

Feu, sang, morbilles, point d’eau, faillir les bles

 

IV.99

 

L’aisne vaillant de la fille dit Roy

Repoussera si profond les Celtiques

Qu’il mettra foudres combien en tel arroi

Peu et bing puis profond es Hesperiques

 

IV.100

 

Du feu celeste au Royal edifice

Quand la lumiere de Mars defaillera

Sept mois grand guerre mort gent de malefice

Rouan Evreux au Roy ne faillira

 

 

 

Centuria Quinta

 

 

 

V.1

 

Avant venue de ruine Celtique

Dedans, le Temple deux parlementeront

Poignard cuteur d’un monte au coursier et pique

Sans faire bruit le grand enterreront

 

V.2

 

Sept conjurez ait banquet feront luire

Contre les trois le fer hors du navire

L’un les deux classes au grand fera conduire

Quand par le mail Denier au front lui tire

 

V.3

 

Le successeur de la duche viendra

Beaucoup plus outre que la mer de Toscane

Gauloise branche la Florence tiendra

Dans son giron d’accord nautique Rane

 

V.4

 

Le grand mastin de cite dechasse

Sera fashe de l'estrange alliance

Apres au camps avoir le cerf chasse

Le loup et l'Ours se donront defiance

 

V.5

 

Sous ombre faincte d’oster de servitude

Peupe (et) cite i’usurpera lui mesme

Pire fera par fraux de jeune pute

Livre au champ lisant le faux proesme

 

V.6

 

Au Roy l'Augur sur le chef la main mettre

Viendra prier pour la paix Italique

A la main gauche viendra changer le sceptre

De Roy viendra Empereur pacifique

 

V.7

 

Du Triumvir seront trouvez les os

Cherchant profond thresor aenegmatique

Ceux d’alentour ne seront en repos

Ce concaver marbre et plomb metallique

 

V.8

 

Sera laisse le feu vif mort cache

Dedans les globes horible espoutvantable

De nuict a classe cite en poudre lasche

La cite a feu l'ennemy favorable

 

V.9

 

Jusque au fond la grand arq demalue (demolue)

Par chef captif l'amy anticipe

Naistra de dame front (feront) face chevelue

Lors par astuce Duc a mort attrape

 

V.10

 

Un chef Celtique dans le conflict blesse

Aupres de cave voyant siens mort abbattre

De sang et playes (plages) et d'ennemis presse

Et secourus par incogneus (incognuex) de quatre

 

V.11

 

Mer par solaires seure ne passera

Ceux de Venus tiendront tout l'Affrique

Leur regne plus Saturne n’occupera

Et changera la part Asiatique

 

V.12

 

Aupres du Lac Leman sera conduite

Par garse (grase) estrange cite voulant trahir

Avant son meurtre a Augsbourg la grande fuite

Et ceux du Rhin la viendra invahir

 

V.13

 

Par grand fureur le Roy Romain Belgique

Vexer voudra par phalange barbare

Fureur grinsant chassera gent Lybique

Depuis Pannons jusques Hercules la hare

 

V.14

 

Saturne et Mars en Leo Espagne captive

Par chef lybique au conflict attrape

Proche de Malte Heredde prinse vive

Et Romain sceptre sera par Coq frappe

 

V.15

 

En navigant ceptif (captif) prins grand pontife

Grand apres faillir les clercs tumultuez

Second esleu absent son bien debiffe

Son favori bastard a mort tue

 

V.16

 

A son hault pris plus la lerme sabee

D’humaine chair par mort en cendre mettre

A l'Isle haros par Croisars perturbee

Alors qu’a Rhodes paroistra dur espectre

 

V.17

 

De nuict passant le Roy pres d'une Androne

Celuy de Cypres et principal guette

Le Roy failly la main fuit long du Rosne

Les conjurez l'iront a mort mettre

 

V.18

 

De dueil moura l'infelix proflige

Celebrera son vitrix l'hecatombe

Pristine loy franc edict redige

Le mur et Prince septiesme ibur au tombe

 

V.19

 

Le grand Royal d'or d'airain augmente

Rompue la pache par terre ouverte guerre

Peuple afflige par un chef lamente

De sang barbare sera couverte terre

 

V.20

 

Dela les Alpes grand armee passera

Un peu devant naistra monstra vapin

Proijieux et subit tournera

Le grand Toscan (Tosquan) a son lieu plus propin

 

V.21

 

Par le trepas du Monarque Latin

Ceux qu’il aura par regne secourus

Le feu luyra divise le butin

La mort publique aux hardis incorus

 

V.22

 

Avant qu’a Rome grand aye rendu l'ame

Effrayeur grande a l'armee estrangere

Par esquadrons l'embuche pres de Parme

Puis les deux roges ensemble feront chere

 

V.23

 

Les deux contens seront unis ensemble

Quand la plupart a Mars seront conjoint

Le grand d’Affrique en effrayeur et tremble

DUUMVIRAT par1a chasse (classe) disjoinct

 

V.24

 

Le regne et loy sous Venus esleve

Saturne aura sus Jupiter empire

La loy et regne par le Soleil leve

Par Saturnins endurera le pire

 

V.25

 

Le Prince Arabe, Mars, sol, Venus, Lyon

Regne d’Eglise par mer succombera

Devers le Persa bien pres d'un million

Bisance Egypte ver.serp invadera (ver sear, verseau) (inondera)

 

V.26

 

La gent esclave par un heur martial

Viendra en haut degre tant eslevee

Changeront prince naistra un provincial

Passer la mer copie aux monts levee

 

V.27

 

Par feu et armes non loing de la marnegro

Viendra de Perse occuper Trebisonde

Trembler Phato, Methelin, Sol alegro

De sang Arabe d’Adrie couvert onde

 

V.28

 

Le bras pendu et la jambe liee

Visage pasle au sein poignard cache

Trois qui seront jurez de la meslee

Au grand de gennes sera (fera) le fer lasche

 

V.29

 

La liberte ne sera recouvree

L’occupera noir, fier, vilain, inique

Quand la matiere du pont sera ouvree

D’Hister Venise faschee la republique

 

V.30

 

Tout a l'entour de la grand cite

Seront souldarts loges par champs et ville

Donner l'assaut Paris Rome incite

Sur le pont lors sera faict grand pille

 

V.31

 

Par terre Attique chef de la sapience

Qui de present est la rose du monde

Pont ruine et sa grand preeminence

Sera subdite et naufrage des ondes

 

V.32

 

Ou tout bon est tout bien Soleil et Lune

Est abondant sa ruine s’approche

Du Ciel s’advance vaner ta fortune

En mesme estat que la septiesme roche

 

V.33

 

Des principals (principaux) de cite rebellee

Qui tiendront fort pour liberte ravoir

Destrancher masles infelice meslee

Cris hurlemens a Nantes piteux voir

 

V.34

 

Du plus profond de l'Occident Anglois

Ou est le chef de l'Isle Britannique

Entrera classe dans Gironde par Blois

Par vin et sel feux cachez aux barriques

 

V.35

 

Par cite franche de la grand mer Seline

Q ui porte encore a l'estomach la pierre

Angloise classe viendra soubs la bruine

Prendre un rameau de grand ouverte guerre

 

V.36

 

De soeur le frere par simulte faintise

Viendra mesler rosee en minerai

Sur la placente donne a vieille tardifve

Meurt le goustant sera simple et rural

 

V.37

 

Trois cents seront d’un vouloir et accord

Que pour venir au bout de leur attainte

Vingt mois apres touts et records

Leur Roy trahy simulant haine faincte

 

V.38

 

Ce grand Monarque qu’au mort succedera

Donnera vie illicite et lubrique

Par nonchalance a tous concedera

Ou’a la parfin faudra la loi Salique

 

V.39

 

Du vray rameau de fleur de lys issu

Mis et loge Heritier d’Hetrurie

Son sang antique de longue main tissu

Fera Florence florir en 1’armoirie

 

V.40

 

Le sang Royal sera si tres mesle

Contrainct seront Gaulois de l'Hesperie

On attendra que terme soit coule

Et que memoire de la voix soit perie

 

V.41

 

Nay sous les ombres e tjournee nocturne

Sera en regne et bonte souveraine

Fera renaistre son sang de l'entique urne

Renouvellant siecle d'or pour l'airain

 

V.42

 

Mars esleve a son plus haut beffroy

Fera retraire les Allobrox de France

La gente Lombarde fera si grand effroy

A ceux de l'Aigle comprins sous la balance

 

V.43

 

La grand ruine des sacres ne s’esloigne

Provence Naples, Sicille, Seez et Ponce

En Germanie, Au Rhin (Ryn) et la Cologne

Vexez a mort par tous ceux de Magonce

 

V.44

 

Par mer le rouge sara prins des Pvrates

La paix sera par son moyen troublee

L’ire et l'avare commettra par faincte acte

Au grand Pontife sera l'armee d’oublee

 

V.45

 

Le grand Empire sera tost desole

Et translate pres d’arduenne silve

Les deux bastards par 1’aisne decolle

Et regnera Aenobarb nez de mime (milve, misue)

 

V.46

 

Par chapeaux rouges querelles et nouveaux scismes

Quand on aura esleu le Sabinois

On produira contre luy grands sophismes

Et sera Rome lesee par Albanois

 

V.47

 

Le grand Arabe marchera bien avant

Trahy sera par le Bisantinois

L’antique Rodes lui viendra au devant

Et plus grand mal par autre Pannonois

 

V.48

 

Apres la grand affliction du sceptre

Deux ennemis par eux seront deffaicts

Classes d’Affrique aux Pannons viendra naistre

Par mer et terre seront horribles faicts

 

V.49

 

Nul de l'Espagne mais de l'antique France

Ne sera esleu pour le tremblant nacelle

A l'ennemy sera faicte fiance

Qui dans son regne sera perte cruelle

 

V.50

 

L’an que les freres du lys seront en aage

L’un d’eux tiendra la grand Romanie

Trembler les monts ouvert Latin passage

Pacle marcher contre fort d’Armenie

 

V.51

 

La gent de Dace d'Angleterre Polonne

Et de Boësme feront nouvelle ligue

Pour passer outre d’Hercules la colonne

Barcins, Tyrrans dresser cruelle ligue

 

V.52

 

Un Roy sera qui donra l'opposite

Les exilez eslevez sur le regne

De sang nager la gent caste hyppolite

Et florira long temps sous telle enseigne

 

V.53

 

La loi du Sol et Venus contendans

Appropriant l'esprit de prophetie

Ne l'un ne l'autre ne seront entendus

Par Sol tiendra la loy du grand Messie

 

V.54

 

Du pont Euxine et la grand Tartarie

Un roy sera qui viendra voir la Gaule

Transpercera Alane et l'Armenie

Et dans Bizance laira sanglante Gaule

 

V.55

 

De la Felice Arabie contrade

Naistra puissant de (la) loi Mahometique

Vexer l'Espagne conquester la Grenade

Et plus par mer a la gent Ligustique

 

V.56

 

Par le deces du tres vieillard Pontife

Sera esleu Romain de bon aage

Qui sera dict que le siege debiffe

Et long tiendra et de picquant ouvrage

 

V.57

 

Istra du mont Gaulsier et Aventine

Qui par le trou advertira l'armee

Entre deux rocs sera pris le butin

De SEXT. mansol faillir la renommee

 

V.58

 

De l'aquaduct (Archeduc) d’Uticense Gardoing

Par la forest et mont inaccessible

Einmy du pont sera tache au poing

Le chef nemans qui tant sera terrible

 

V.59

 

Au chef Anglois a nimes trop sejour

Devers l'Espagne au secours Aenobarbe

Plusieurs mourront par Mars ouvert ce jour

Quand en Artois faillir estoille en barbe

 

V.60

 

Par teste rase viendra bien mal eslire

Plus que sa charge ne porte passera

Si grand fureur et raige fera dire

Qu’a feu et sang tout sexe trenchera

 

V.61

 

L’enfant du grand n’estant a sa naissance

Subjuguera les hauts monts Apenis

Fera trembler tous ceux de la balance

Et des monts feux jusques a mont Cenis

 

V.62

 

Sur les rochers sang les (on) verra plouvoir

Sol Orient, Saturne Occidental

Pres d’Orgon guerre, a Rome grand mal voir

Nefs parfondrees etprins le Tridental

 

V.63

 

De vaine emprinse l'honneur indue plaincte

Galliots errans par latins, froid, faim, vagues

Non loing du Timbre de sang la terre taincte

Et sur humains seront diverses plagues

 

V.64

 

Les assembles par repos du grand nombre

Par terre et mer conseil contremande

Pres de l’Automne Gennes, Nice de l'ombre

Par champs et viles le chef contrebande

 

V.65

 

Subit venu l'effrayeur sera grand

Des principaux de l'affaire caches

Et damne embraise plus ne sera en veue

Ce peu a peu seront les grands faches

 

V.66

 

Sous les antiques édifices vestaux

Non esloigne d'aqueduct ruine (ruyné)

De Sol et Lune sont les luisants metaux

Ardente lampe Trian d’or butine

 

V.67

 

Quand chef Perouse n'osera sa tunique

Sens au convert tout nud s'expolier

Seront prins sept faicts Aristocratiques

Le pere et fils morts par poincte au collier

 

V.68

 

Dans le Danube et du Rhin viendra boire

Le grand Chameau ne s'en repentira

Trembler du Rosne et plus fort ceux de Loire

Et pres des Alpes Coq le ruinera

 

V.69

 

Plus ne sera le grand en faux sommeil

L’inquietude viendra prendre repos

Dresser phalange d’or, azur et vermeil

Subjuguer Affrique la ronger jusques os

 

V.70

 

Des regions subjectes a la Balance

Feront troubler les monts par grand guerre

Captif tout sexe deu et toute bisance

Qu’on criera a l'aube terre a terre

 

V.71

 

Par la fureur d’un qui attendra l'eaue

Par la grand rage tout l'exercite esmeu

Charge des nobles a dixsept (sic) bateaux

Au long du Rosne tard messager venu

 

V.72

 

Pour le plaisir d'Edict voluptueux

On meslera la poison dans la foi

Venus sera en cours si vertueux

Qu'obfusquera du Soleil tout a loy

 

V.73

 

Persecutee sera de Dieu sera l'Eglise

Et les saincts temples seront expolies

L’enfant la mere mettra nud en chemise

Seront Arabes aux Polons raliez

 

V.74

 

De sang Troyen naistra cueur germanique

Qui deviendra en si haute puissance

Hors chassera gent estrange Arabique

Tournant l'Eglise en pristine preeminence

 

V.75

 

Montera haut sur le lieu (bien,) plus à destre

Demoure assis sur la pierre quarree

Vers le Midy pose à la fenestre

Baston tortu en main bouche serree

 

V.76

 

En lieu libere tendra son pavillon

Et ne voudra en citez prendre place

Aix, Carpen l'Isle Volce, Mont Cavaillon

Par tous ces lieux abolira la trasse

 

V.77

 

Tous les degres d'honneur Ecclesiastique

Seront changez en dial quirinal

En Martial quirinal flaminique

Puis un Roy de France le rendra vulcanal

 

V.78

 

Les deux unis ne tiendront longuement

Et dans treze ans ou Barbare Sattrappe

Aux deux costes feront tel perdement

Qu’un benira le Barque et sa cappe

 

V.79

 

La sacree pompe viendra baisser les aisles

Par la venue du grand legislateur

Humble haussera vexera les rebelles

Naistra sur terre aucun aemulateur

 

V.80

 

Logmion grande bisance approuchera

Chassee sera la barbarique ligue

De deux loix l'une l'estinique lachera

Barbare et franche en perpetuelle brigue

 

V.81

 

L’oyseau Royal sur la cite solaire

Sept mois devant fera nocturne augure

Mur d’Orient cherra tonnerre esclaire

Sept jours aux portes l'ennemi a l'heure

 

V.82

 

Au conclud pache hors de la forteresse

Ne sortira celui en desespoir mis

Quand ceux d’Arbois de Langres contre Bresse

Auront Monts Dolle (d'Albois), bouscade d'ennemis

 

V.83

 

Ceux qui auront entrepris subvertir

Nonpareil regne puissant et invincible

Feront par fraude nuicts trois advertir

Quand le plus grand a table lira Bible

 

V.84

 

Naistra du goulphre et cite immesuree

Nay de parens obscurs et tenebreux

Qui la (a,)puissance du grand Roy reveree

Voudra destruire par Rouen et Evreux

 

V.85

 

Par les Suèves et lieux circonvoisins

Seront en guerre pour cause de(s) nuees

Camp (Gamp) marins locustes et cousins (confins)

Du Leman fautes seront bien desnuees

 

V.86

 

Par les deux testes et trois bras separez

La grand cite sera par eaux vexee

Des grands d’entre eux par exil esgarez

Par teste Perse Bysance fort pressee

 

V.87

 

L'an que Saturne hors de servage

Aux franc terroir sera d'eau inonde

De sang Troyen sera son mariage

Et sera soeur d'Espagnols circonde

 

V.88

 

Sur le sablon par un hideux deluge

Des autres mers trouve monstre marin

Proche du lieu sera faict un refuge

Tenant Savonne esclave de Turin

 

V.89

 

Dedans Hongrie par Boheme, Navarre

Et par bannieres saintes seditions

Par fleurs de lys pays portant la barre

Contre Orleans fera emotions

 

V.90

 

Dans les cyclades en perinthe et larisse

Dedans Sparte tout le Peloponnesse

Si grand famine peste par feulx (faux) coninsse (commise)

Neuf mois tiendra et tout le cheronnesse

 

V.91

 

Au grand marche qu’on dit des mensongers

Du tout Torrent et champ Athenien

Seront surprins par les chevaux legers

Par Albanois. Mars, Leo, Sat. un versien

 

V.92

 

Apres le siege tenu dix et sept ans

Cinq changeront en tel revolu terme

Puis sera l'un esleu de mesme temps

Qui des Romains ne sera trop conforme

 

V.93

 

Sous le terroir du rond globe lunaire

Lors que sera dominateur Mercure

L’isle d’Ecosse fera (sera) un luminaire

Qui (que,) les Anglois mettra a desconfiture

 

V.94

 

Translatera en la grand Germanie

Brabant et Flandres, Gand, Bruges et Bologne

La trefve faincte (sainte) le grand Duc d'Armenie

Assaillira Vienne et la Cologne

 

V.95

 

Nautique rame ('rane,) invitera les timbres

Du grand Empire lors viendra conciter

La mer Aegee des lignes des encombres

Empeschant l'onde Thirenne deffloter

 

V.96

 

Sur le milieu du grand monde la rose

Pour nouveaux faicts sang public espandu

A dire vray on aura bouche close

Lort au besoing viendra tard l'attendu

 

V.97

 

Le nay difforme par horreur suffoque

Dans la cite du grand Roy habitable

L’edict severe des captifs revoque

Gresle et tonnerre Condon inestimable

 

V.98

 

A quarante huict degre climaterique

A fin de Cancer si grande seicheresse

Poisson en mer, fleuve, lac cuit hestique (=hectique

Bearn, Bigorre par feu ciel en destresse

 

V.99

 

Milan, Ferrare, Turin et Aquilleye

Capne, Brundis vexez par gent Celtique

Par le Lyon et phalange aquilee

Quand Rome aura le chef vieux Britannique

 

V 100

 

Le boute feu par son feu attrape

De feu du ciel a Cartas et Cominge

Foix, Aux, Mazere, haut vieillart eschappe

Par ceux de Hasse, des Saxons et Turinge

 

 

 

Centuria Sexta

 

 

 

VI.1

 

Autour des Monts Pyrenees grans amas

De gent estrange secourir Roy nouveau

Pres de Garonne du grand temple de Mars (Mas)

Un Romain chef le craindra dedans l'eau

 

VI.2

 

En l'an cinq cens octante plus et moins

On attendra le siecle bien estrange

En l'an sept cens et trois cieux en tesmoins

Que plusieurs regnes un a cinq feront change

 

VI.3

 

Fleuve qu’esproune le nouveau nay Celtique

Sera en grand de l'Empire discorde

Le jeune Prince par gent Ecclesiastique

Le sceptre oste corona de concorde

 

VI.4

 

Fleuve Celtique changera de rivage

Plus ne tiendra la cite d’Agripine (Aggrippine,)

Tout transmue ormis le viel langage

Saturn, Leo, Mars, Cancer en rapine

 

VI.5

 

Si grand famine par une (unde,) pestifere

Par pluye longue le long du polle artique (=antique

Samarobryn cent lieux de l'hemisphere

Vivront sans loy exempt de pollitique

 

VI.6

 

Apparoistra vers le Septentrion

Non loing de Cancer l'estoille chevelue

Suse, Sienne, Boece, Eretrion

Mourra de Rome grand la nuit disperue

 

VI.7

 

Norneigre et Dace et l'Isle Britannique

Par les unis freres seront vexees

Le chef Romain issu du sang Gallique

Et les copies aux forests repoussees

 

VI.8

 

Ceux qui estoient en regne pour scavoir

Au Royal change deviendront appouvris

Un exile sans appuy or n’avoir

Lettrez et lettres ne seront a grand pris

 

VI.9

 

Au temple sainct seront faits grands scandales

Comptes seront pour honneurs et louanges

D’un que l'on grave d’or d’argent les medales

La fin sera en tourments bien estranges

 

VI.10

 

Un peu de temps les temples des couleurs

De blanc et noir des (les) deux entre meslee

Rouges et Jaunes leur embleront les leurs

Sang, terre, peste, faim, feu d’eau affolee

 

VI.11

 

Des sept rameaux a trois seront reduits

Les plus aines seront surprins par morts

Fratricider les deux seront seduits

Les conjurez en dormant seront morts

 

VI.12

 

Dresser copies pour monter a l'Empire

Du Vitican le sang Royal tiendra

Flarnens, Anglois, Espagne Aspire

Contre l'Italie et France contendra

 

VI.13

 

Un dubieux ne viendra loing du regne

Le plus grand part le voudra soustenir

Un Capitole ne voudra poinct qu’il regne

Sa grande charge ne pourra maintenir

 

VI.14

 

Loing de la terre Roy perdra la bataille

Prompt eschappe poursuivy fuiuant prins

Ignare prins sous la doree maille

Sous feinct habit et l'ennemy surprins

 

VI.15

 

Dessous la tombe sera trouve le Prince

Qu’aura le prix par dessus Nuremberg

L’espagnol Roy en Capricorne mince

Feinct et trahy par le grand Vutitemberg

 

VI.16

 

Ce que rauy fera du jeune Milue

Par les Normans de France et Picardie

Les noirs du temple du lieu Negrisilue

Feront auberge et feu de Lombardie

 

VI.17

 

Apres les limes brulez les asiniers

Contraints seront changer d’habits divers

Les Saturnins brulez par les meusniers

Hors la plus part qui ne sera couverts

 

VI.18

 

Par les Phisiques le grand Roi de laisse

Par sort non art de l'Ebrieu (Ebrien) est en vie

Luy et son genre au regne hault pousse

Grace donnee a gent qui Christ envie

 

VI.19

 

La vraye flamme engloutira la dame

Qui voudra mettre les Innocents a feu

Pres de l'assaut l'exercite s’enflamme

Quand dans Seville monstre en boeuf sera veu

 

VI.20

 

L’union feincte sera peu de duree

Des uns changez reformez la plupart

Dans les vaisseaux sera gent enduree

Lors aura Rome un nouveau Liepart

 

VI.21

 

Quand ceux du pole artiq unis ensemble

En Orient grand effrayeur et crainte

Esleu nouveau soustenu le grand tremble

Rodes Bisance de sang Barbare taincte

 

VI.22

 

Dedans la terre du grand Temple Celique

Neveu a Londres par paix faincte meurtry

La barque alors deviendra scismatique

Liberte feinte sera au corn et cri

 

VI.23

 

Despit de regne numismes descries

Peuples seront esmeus contre leur Roy

Paix fait nouveau sainctes loix empiree

RAPIS onq fut en si tres dur arroy

 

VI.24

 

Mars et le Sceptre se trouvera conjoinct

Dessoubs Cancer calamiteuse guerre

Un peu apres sera nouveau Roy oingt

Qui par long temps pacifiera la terre

 

VI.25

 

Par Mars contraire sera la monarchie

Du grand pescheur en trouble ruyneux

Jeune noir rouge prendra la hierarchie

Des produicteurs (proditeurs) iront jour bruyneux

 

VI.26

 

Quatre ans le siege quelque peu bien tiendra

Un surviendra libidineux de vie

Ravenne et Pyse Veronne soustiendront

Pour eslever la croix de Pape enuie ('n ou v)

 

VI.27

 

Dedans les Isles de cinq fleuves a un

Par le croissant du grand Chyren Selin

Par les bruynes de l'air fureur de l'un

Six eschappez cachez fardeaux de lin

 

VI.28

 

Le grand Celtique entrera dedans Rome

Menant amas d’exilez et bannis

Le grand pasteur mettra a mort tout homme

Qui pour le Coq estoient aux Alpes unis

 

VI.29

 

La veuve sainte entendant les nouvelles

De ses rameaux mis en perplex et trouble

Qui sera duict apaiser les querelles

Par son pourchas des Rases fera (sera) comble

 

VI.30

 

Par l'apparence de feincte (faincte) sainctete

Sera trahy aux ennemis le siege

Nuict qu’on cuidoit dormir en seurete

Pres de Braban marcheront ceux du (de) Liege

 

VI.31

 

Roi trouvera ce qu’il desirait tant

Quand le Prelat sera reprins a tort

Response au Duc le rendra mal content

Qui dans Milan mettra plusieurs a mort

 

VI.32

 

Par trahison de verges a mort battu

Puis surmonte sera par son desordre

Conseil frivole au grand captif sentu

Nez par fureur quand Berich viendra mordre

 

VI.33

 

Sa main derniere par Alus sanguinaire

Ne se pourra par la mer guarantir

Entre deux fleuves craindre main militaire

Le noir l'ireux le fera repentir

 

VI.34

 

De feu volant la machination

Viendra troubler au grand chef assiegez

Dedans sera telle sedition

Qu’en desespoir seront les profligez

 

VI.35

 

Pres de rion et proche a blanchelaine

Aries, Taurus, Cancer, Leo, La Vierge,

Mars, Jupiter, le Sol ardra grand plaine

Bois et citez lettres cachez au cierge

 

VI.36

 

Ne bien ne mal par bataille terrestre

Ne parviendra aux confins de Perouse

Rebeller Pise, Florence voir mal estre

Roi nuct blesse sur mulet a noire house

 

VI.37

 

L’oeuvre ancienne se parachevera

Du toict cherra sur le grand mal ruyne

Innocent faict mort on accusera

Nocent cache taillis a la bruyne (bruyre)

 

VI.38

 

Aux profligez de paix les ennemis

Ares avoir l'Italie superee

Noir sanguinaire, rouge sera commis

Feu, sang verse, eau de sang coloree

 

VI.39

 

L'enfant du regne par paternelle prinse

Exploier sera pour delivrer

Aupres de lac Trassim en l'azur prinse

La troupe hostage par trop fort s’enyvrer

 

VI.40

 

Grand de Magonce pour grande soif estaindre

Sera prive de sa grand dignite

Ceux de Cologne si fort le viendront plaindre

Que le grand grappe (groppe) au Rhin sera jette

 

VI.41

 

Le second chef du regne d’Annemarc

Par ceux de Frise et l'Isle Britannique

Fera despendre plus de cent mille marcs

Vain exploicter voyage en Italique

 

VI.42

 

A logmyon sera laisse le regne

Du grand Selyn qui plus sera de faict

Par les Itales estendra son enseigne

Regi sera par prudent contrefaict

 

VI.43

 

Long temps sera sans estre habitee

Ou Seine et Marne autour vient arrouser (Signe et Mars)

De la Tamise et martiaux tentee

Deceus les gardes en cuidant repousser

 

VI.44

 

De nuict par Nantes Lyris apparoistra

Des arts marins susciteront la pluie

Arabiq goulfre grand classe parfondra

Un monstre en Saxe naistre d'ours et de truie

 

VI.45

 

Le gouverneur du regne bien scavant

Ne consentir voulant au faict Royal

Mellile classe par le contraire vent

Le remettra a son plus desloyal

 

VI.46

 

Un juste sera en exil renvoye

Par pestilence aux confins de Nonsegle

Response au rouge le fera defvoye (desvoye)

Roy retirant a la Rane et a l'Aigle

 

VI.47

 

Entre deux monts les deux grands assemblez

Delaisseront leur simulte secrete

Brucelle et Dolle par Langres accablez

Pour a Malignes executer leur peste

 

VI.48

 

La sainctete trop faincte et seductive

Accompagne d’une langue diserte

La cite vieille et Parme trop hastive

Florence et Sienne rendront plus desertes

 

VI.49

 

De la partie de Mamer grand Pontife

Subjuguera les confins du Danube

Chasser les croix par fer raffe ne riffe

Captifs, or, bagues plus de cent mille rubes

 

VI.50

 

Dedans le puis seront trouvez les os

Sera l'incest(e) commis par la maratre

L’esclat change on querra bruit et los

Et aura Mars attendant pour son astre

 

VI.51

 

Peuple assemble voir nouveau exspectacle

Princes et Roys par plusieurs assistans

Pilliers faillir, murs, mais comme miracle

Le Roy sauve et trente des instans

 

VI.52

 

En lieu du grand qui sera condamne

De prison hors son amy en sa place

L’espoir Troyen en six mois joints mort ne

Le sol a l'urne seront prins fleuves en glace

 

VI.53

 

Le grand Prelat Celtique a Roy suspect

De nuict par cours sortira hors du regne

Par Duc fertil(l)e a son grand Roy Bretagne

Bisance a Cypres et Tunes insuspect

 

VI.54

 

Au poinct du jour au second chant du coq

Ceux de Tunes, de Fez, et de Buge

Par les Arabes capif le Roy Maroq

L’an mil six cent et sept de Liturgie

 

VI.55

 

Au chalme Duc en arrachant l'esponce

Voile Arabesq ne voit subit descouverte

Tripolis Chio et ceux de Trapesonce

Duc prins Marnegro et la cite deserte

 

VI.56

 

La crainte armee de l'ennemy Narbon

Effrayera si fort les Hesperiques

Parpignan vuide par l'aveugle darbon

Lors Barcelon par mer donra les piques

 

VI.57

 

Celui qui estoit bien avant dans le regne

Ayant chef rouge proche a la hierarchie

Aspre et cruel et se fera tant craindre

Succedera a sacree Monarchie

 

VI.58

 

Entre les deux monarques esloignez

Lors que le Sol par Selin clair perdue

Simulte grande entre deux indignez

Qu’aux Isles et Sienne la liberte rendue

 

VI.59

 

Dame en fureur par rage d’adultere

Viendra a son Prince conjurer non de dire

Mais brefcognu sera le vitupere

Que seront mis dix sept a martyre

 

VI.60

 

Le Prince hors de son terroir Celtique

Sera trahy deceu par interprete

Rouen, Rochelle par ceux de i’Armorique

Au port de Blave deceus par moyne et prestre (Blaye)

 

VI.61

 

Chassé du règne apres (aspre) LOIN paroistra

Au faict bellique chacun le viendra croire

Le grand tapis plie ne monstrera

Fors qu'a demy la plus part de l'istoire

 

VI.62

 

Trop tard tous deux les fleurs seront perdues

Contre la Loy serpent ne voudra faire

Des Ligueurs forces par gallots confondues

Savone, Albingue par monech grand martyre

 

VI.63

 

La dame seule au regne demeuree

L’uniq esteinct premier au lict d'honneur

Sept ans sera de douleur esplouree

Puis longue vie au regne par grand heur

 

VI.64

 

On ne tiendra pache aucun arreste

Tous recevans iront par tromperie

De trefve et paix terre et mer proteste

Par Barcelonne classe prins d’industrie

 

VI.65

 

Gris et bureau demie ouverte guerre

De nuict seront assaillis et pillez

Le bureau prins passera par la serre

Son temple ouvert deux au piastres grillez

 

VI.66

 

Au fondement de nouvelle secte

Seront les os du grand Romain trouvez

Sepulchre en marbre apparoistra couverte

Terre trembler en Avril mal enfouez

 

VI.67

 

Au grand Empire parviendra tout un autre

Bonte distant plus de felicite

Regi par un issu non loing du peautre

Corruer regnes grande infelicite

 

VI.68

 

Lors que soldats fureur seditieuse

Contre leur chef feront de nuict fer luire

Ennemy d’Albe soit par main furieuse

Lors vexer Rome et principaux seduire

 

VI.69

 

La grand pitie sera sans long tarder

Ceux qui donnoient seront contraints de prendre

Nuds affamez de froid, soif, soy bander

Passer les monts en faisant grand esclandre

 

VI.70

 

Au chef du monde le grand CHIREN sera

Plus outre apres aime craint redoute

Son bruit alors les cieux surpassera

Et du seul titre Victeur fort contente

 

VI.71

 

Quand on viendra le grand Roy parenter

Avant qu’il ait du jour l'ame rendue

On le verra bien tost apparenter

D’Aigles, Lions, Croix, Couronne vendue

 

VI.72

 

Par fureur feinte d’emotion divine

Sera la femme du grand fort violee

Juges voulant damner telle doctrine

Victime au peuple ignorant immobee

 

VI.73

 

En cite grand un moyne et artisan

Pres de la porte logez et aux murailles

Contre Modene secret cave disant

Trahis pour faire sous couleur d’espousailles

 

VI.74

 

La dechassee au regne tournera

Ses ennemis trouvez des conjurez

Plus que jamais son temps triomphera

Trois et septante a mort trop asseurez

 

VI.75

 

Le grand Pilot sera par Roy mande

Laisser la classe pour plus haut lieu attaindre

Sept ans apres sera contrebande

Barbare armee viendra Venise craindre

 

VI.76

 

La cite antique d’antenorre (grosse indéterm.) forge

Plus ne pouvant le tyran supporter

Le manche fainct au temple couper gorge

Les siens le peuple a mort viendra bouter

 

VI.77

 

Par la victoire du deceu fraudulente

Deux classes une, la revoIte Germaine

Le chef meurtry et son fils dans la tente

Florence, Imole pourchassez dans Romaine

 

VI.78

 

Crier victoire du grand Selin croissant

Par les Romains sera l'Aigle clame

Ticcin, Milan et Gennes ny consent

Puis par eux mesmes Basil grand reclame

 

VI.79

 

Pres du tesin les habitans de Loyre (Layre)

Garonne et Saone, Seine, Tain et Gironde

Outre les monts dresseront promontoire

Conflict donne, Pau grand, submerge onde

 

VI.80

 

De Fez le regne parviendra a ceux d’Europe

Feu leur cite et lame trenchera

Le grand d’Asie terre et mer a grand troupe

Que Bleux pers croix a mort dechassera

 

VI.81

 

Pleurs cris et plaincts heurlemens effrayeur

Coeur inhumain cruel noir et transy

Le man, les Isles, de Gennes les maieurs

Sang espancher, froid faim, a nul mercy

 

VI.82

 

Par les deserts du lieu libre et farouche

Viendra errer nepveu du grand Pontife

Assomme a sept avecques lourde fouche (souche)

Par ceux qu'apres occuperont le cyphe

 

VI.83

 

Celuy qu’aura tant d’honneurs et caresses

A son entree en la Gaule Belgique

Un temps apres fera (sera) tant de rudesses

Et sera contre a la fleur tant bellique

 

VI.84

 

Celuy qu’en Sparte Claude ne peut regner

Il fera tant par voye seductive

Que du court long le fera araigner

Qui contre Roy fera sa pespective

 

VI.85

 

La grand cite de Tharse par Gaulois

Sera destruite captifs tous a Turban

Secours par mer du grand Portugalois

Premier d'este le jour du sacre Urban

 

VI.86

 

Le grand Prelat un jour apres son songe

Interprete aux rebours de son sens

De la Gascongne lui surviendra on monge

Qui fera eslire le grand Prelat de Sens

 

VI.87

 

L’election faicte dans Francfort

N'aura nul lieu Milan s’opposera

Le sien plus proche semblera si grand fort

Ou’outre le Rhiné mareschs chassera

 

VI.88

 

Un regne grand demourra desole

Aupres de l'Hebro se feront assemblees

Monts Pyrenees le rendront console

Lors que dans May seront terres tremblees

 

VI.89

 

Entre deux cymbes pieds et mains estachez

De miel face oingt et de laict subtante

Guespes et mouches fitines (fit me) amour fachez

Poccilaieurs fancer, Cyphe tente

 

VI.90

 

L’ahonnissement pliant abominable

Apres le faict sera felicite

Grand excuse pour n’estre favorable

Qu’a paix Neptune ne sera incite

 

VI.91

 

Du conducteur de la guerre navale

Rouge effrene severe horrible grippe

Captif eschappe de l'aisne dans la baste

Quand il naistra du grand un fils Agrippe

 

VI.92

 

Prince de beaute tant venuste

Au chef menee le second faict trahy

La cite au glaive poudre face aduste

Par trop grand meurtre le chef du Roy hay

 

VI.93

 

Prelat avare d’ambition trompe

Rien ne fera que trop cuider viendra

Ses messagers et luy bien attrape

Tout au rebours voir qui les bois fendra

 

VI.94

 

Un Roy ire (iré) fera aux fedfragues

Quand interdicts seront harnois de guerre

La poison traincte au succre par les fragues

Par eaux meurtris, morts, disant setre serre (ferre, serve)

 

VI.95

 

Par detracteur calomne a puis nay

Quand istront faicts enormes et martiaux

La moindre part dubieuse a l'aisne

Et tost au regne seront faicts partiaux

 

VI.96

 

Grande cite a soldats abandonnee

Onc ny eut mortel tumult si proche

O quelle hideuse calamites approche

Fors une offence n'y sera pardonnee

 

VI.97

 

Cinq et quarante degrez ciel bruslera

Feu approcher de la grand cite neuve

Instant grande flamme esparse sautera

Quand on voudra les Normands faire preuve

 

VI.98

 

Ruyne aux Volsques de peur si fort terribles

Leur grand cite taincte faict pestilent

Piller Sol Lune et violer leurs temples

Et les deux fleuves rougir de sang coulant

 

VI.99

 

L’ennemy docte se tournera confus

Grand camp malade et de faict par embusches

Monts pyrenees et poenus lui seront faicts refus

Proche du fleuve descouvrant antiques oruches

 

VI.100

 

Fille de l'Aure asyle du mal sain

Ou jusqu’au ciel se voit l'amphitheatre

Prodige veu ton mal est fort prochain

Seras captive, et des fois plus de quatre

 

 

 

Centuria Septima

 

 

 

VII.1

 

L’Arc du thresor par Achilles deceu

Aux procrees sceu la quadrangulaire

Au faict Royal le comment sera sceu

Corps veu pendit au veu du populaire

 

VII.2

 

Par Mars ouvert Arles ne donra guerre

De nuict seront les soldats estonnez

Noir blanc a l'inde dissimule en terre

Sous la feincte ombre traistre verez et sonne

 

VII.3

 

Apres de France la victoire navale

Les Barchinons, Salinons, les phocens

Lierre d'or l'enclume serre dedans la balle

Ceux de ptolon (polon) au fraud seront consens

 

VII.4

 

Le Duc de Langres assiege dedans Dole

Accompagne d'Ostun et Lyonnois

Geneve Auspurg ioinct ce de Mirandole

Passer les Monts contre les Anconnois

 

VII.5

 

Vin sur la table en sera respandu

Le tiers n’aura celle qu’il pretendoit

Deux fois du noir de Parme descendu

Perouse a Pise fera ce qu’il cuidoit

 

VII.6

 

Naples, Palerme et toute la Cecile

Par main barbare ser inhabitee

Corsique, Salerne et de Sardaigne l'Isle

Faim, peste, guerre, fin de maux intemp tee

 

VII.7

 

Sur le combat des grands chevaux legers

On criera le grand croissant confond

De nuit tuer monts habits de bergers

Abismes rouges dans le fosse profond

 

VII.8

 

Flora fuis fuis le plus proche Romain

Au Fesulan sera conflict donne

Sang espandu les plus grands prins a main

Temple ni sexe ne sera pardonne

 

VII.9

 

Damne en l'absence de son grand capitaine

Sera priee d’amour du Viceroy

Faincte promesse et mal heureuse estreine

Entre les mains du grand Prince Barroys

 

VII.10

 

Par le grand Prince limitrophe dut Mans

Preux et vaillant chef du grand exercite

Par mer et terre de Gallois et Normans

Caspre passer Barcelonne pille l'Isle

 

VII.11

 

L’enfant Royal contemnera la mere

OEil, pieds blessez, rude, inobeissant

Nouvelle a dame estrange et bien amere

Seront tues des siens plus de cinq cens

 

VII.12

 

Le grand puisnay fera fin de la guerre

Aux dieux assemble les excusez

Cahors, Moissac iront long de la serre

Reffus Lestore les Agenois razez

 

VII.13

 

De la cite marine et tributaire

La teste raze prendra la satrapie

Chasser sordide qui puis sera contraire

Par quatorze ans tiendra la tyrannie

 

VII.14

 

Faux exposer viendra topographie

Seront les cruches des monuments ouvertes

Polluler secte saincte philosophie

Pour blanches noires et pour antiques vertes

 

VII.15

 

Devant cite de l'Insubre contree

Sept ans sera le siege devant mis

Le tres grand Roy y fera son entree

Cite puis libre hors de ses ennemis

 

VII.16

 

Entree profonde (parfonde) par la grande Royne faicte

Rendra le lieu puissant inaccessible

L’armee des trois Lyons sera deffaicte

Faisant dedans cas hideux et terrible

 

VII.17

 

Le prince rare en pitie et clemence

Apres avoir la paix aux siens baille

Viendra changer par mort grand cognoissance

Par grand repos le regne travaille

 

VII.18

 

Les assiegez couloureront leurs paches

Sept jours apres feront (seront) cruelle issue

Dans repoulsez, feu sang. Sept mis a l'ache

Dame captive qu’avoit la paix issue

 

VII.19

 

Le fort Nicene ne sera Combattu

Vaincu sera par rutilant metal

Son faict sera un long temps debattu

Aux citadins estrange espouvantal

 

VII.20

 

Ambassadeurs de la Toscane langue

Avril et May Alpes et mer passer

Celui du veau exposera l'harangue

Vie Gauloise ne venant effacer

 

VII.21

 

Par pestilente inimitie Vol(f)sique

Dissimulee chassera le tyran

Au pont de Sorgues se fera la traffique

De mettre a mort lui et son adherant

 

VII.22

 

Les citoyens de Mesopotamie

Irez encontre amis de Tarragone

Jeux. rits, banquets, toute gent endormie

Vicaire au Rosne prins cite ceux d'Ausone

 

VII.23

 

Le Royal sceptre sera contrainct de prendre

Ce que ses predecesseurs avoient engage

Puis que l'aneau on fera mal entendre

Lors qu’on viendra le palais saccager

 

VII.24

 

L’ensevely sortira du tombeau

Fera de chaisnes lier le fort du pont

Empoisonne avec oeufs de Barbeau

Grand de Lorraine par le Marquis du Pont

 

VII.25

 

Par guerre longue tout l'exercite epuise

Que pour soldats ne trouveront pecune

Lieu d’or d'argent cuir on viendra cuser

Gaulois aerain signe croissant de Lune

 

VII.26

 

Fustes et galees autour de sept navires

Sera livree une mortelle guerre

Chef de Madric recevra coup de vires

Deux eschappees et cinq menees a terre

 

VII.27

 

Au crainct de Vast la grand cavalerie

Proche a Ferrare empeschee au bagage

Pompe a Turin feront tel volerie

Que dans le fort raviront leur hostage

 

VII.28

 

Le capitaine conduira grande proye

Sur la montagne des ennemis plus proche

Environne par feu fera telle voye

Toits eschappez or trente mis en broche

 

VII.29

 

Le grand Duc d’Albe se viendra rebeller

A ses grands peres fera le tradimnent

Le grand de Guise le viendra debeller

Captif mene et dresse monument

 

VII.30

 

Le sac s’approche feu grand sang espandu

Po. grand fleuves, aux bouviers l'entreprise

De gennes, Nice, apres long attendu

Foussan (/ossan) Turin, a Sauillon la prinse

 

VII.31

 

De Languedoc et Guienne plus de dix

Mille voudront les Alpes repasser

Grans Allobroges marcher contre Brundis

Aquin et Bresse les viendront recasser

 

VII.32

 

Du mont Royal naistra d’une casane

Qui cave et compte viendra tyranniser

Dresser copie de la marche Millane

Favene (Fauene) Florence d’or et gens espuiser

 

VII.33

 

Par fraude regne forces expolier

La classe obsesse passage a i’espie

Deux faincts (saincts) amis se viendront rallier

Esveiller haine de long temps assoupie

 

VII.34

 

En grand regret sera la gent Gauloise

Coeur vain leger croira temerite

Pain sel ne vin eau ne cervoise

Plus grand captif, faim, froid, necessite

 

VII.35

 

La grande poche viendra plaindre pleurer (plorer)

D’avoir esleu trompez seront en l'aage

Guiere avec eux ne voudra demeurer (demourer)

Deceu sera par ceux de son langage

 

VII.36

 

Dieu le ciel tout le divin verbe a l'onde

Portes par rouges sept razes a Bizance

Contre les oingts trois cens de Trebisconde

Deitx loix mettront, et borreur, puis credence

 

VII.37

 

Dix envoyez chef de nef mettre a mort

D’un adverty en classe guerre ouverte

Confusion chefs 1’un se pique et mord

Lerynstecades (sic) nefs cap dedans la nerte

 

VII.38

 

L’aisne Royal sur coursier voltigeant

Picquer viendra si rudement courir

Gueulle lipee pied dans l'estrein pleignant

Trame tire horriblement mourrir

 

VII.39

 

Le conducteur de l'armee rançoise

Cuidant perdre le principal phalange

Par sus pave (paue) de l'avaigne et d’ardoise

Soy parfondra par Gennes gens estrange

 

VII.40

 

Dedans tonneaux hors oingts d’huile et de gresse

Seront vingt-un devant le port fermez

Au second guet par mort feront prouesse

Gaigner les portes et du guet assomme

 

VII.41

 

Les os des pieds et des mains enserrez

Par bruit maison longtemps inhabitee

Seront par songes concavant(s) deterrez

Maison salubre et sans bruit habitee

 

VII.42

 

Quand Innocent tiendra le lieu de Pierre

Le Nirazam Cicilien (se verra

En grands honneurs) mais apres il cherra

Dans le bourbier d’une civile guerre

 

VII.43

 

Lutece en Mars, Senateurs en credit

Par une nuict Gaule sera troublee

Par grand Craesus 1’Horoscope predit

Par Saturnus sa puissance exilee

 

VII.44

 

Deux de poison saisis nouveaux venus

Dans la cuisine du grand Prince verser

Par le souillard tous deux aufaict cogneus

Prins qui cuidoit de mort l'aisne vexer

 

VII.73

 

Renfort de sieges manubis et maniples

Changez le sacre et passe sur le prosne

Prins et captifs n’arreste les prez triples

Plus parfonds mis esleve mis au trosne

 

VII.80

 

L’Occident libre les Isles Britanniques

Le recogneu passer le bas puis haut

Ne content triste Rebel corff. Escotiques

Puis rebeller par plus et par nuict chaut

 

VII.82

 

La stratageme simulte sera rare

La mort en voye rebelle par contree

Par le retour du voyage Barbare

Exalteront la protestante entree

 

VII.83

 

Vent chaut, conseil, pleurs, timidite

De nuict au lict assailly sans les armes

D’oppression grande calamite

L’epithalame converty pleurs et larmes

 

 

 

Centuria Octava

 

 

 

VIII.1

 

Pav, Nay, Loron plus feu qu’a sang sera

Laude nager, fuir grands aux furrez

Les agassas entree refusera

Pampon, Durance les tiendra enferrez

 

VIII.2

 

Condom et Aux et autour de Mirande

Je voy du ciel feu qui les environne

Sol Mars conjoint au Lyon. puis Marmande

Fouldre grand gresle, mur tombe dans Garonne

 

VIII.3

 

Au fort chasteau de Vigilanne et Refviers

Sera serre le puisnay (puissant) de Nancy

Dedans Turin seront ards les premiers

Lors que de dueil Lyon sera transy

 

VIII.4

 

Dedans Monech le Coq sera receu

Le Cardinal de France apparoistra

Par Logarion Romain sera deceu

Foiblesse a l'Aigle et force au Coq naistra

 

VIII.5

 

Apparoistra temple luisant orne

La lampe et cierge a Borne et Breteuil

Pour la Lucerne le canton destourne (destorne)

Quand on verra le grand Coq au cercueil

 

VIII.6

 

Clarte fulgure a Lyon apparante

Luysant print Malte subit sera estainte

Sardon, Mauris traitera decevante

Geneve a Londes a Coq trahison fainte

 

VIII.7

 

Verseil, Milan donra intelligence

Dedans Tycin sera faicte la paye

Courir par Seine eau, sang, feu par Florance

Unique choir d'hault en bas faisant maye

 

VIII.8

 

Pres de Linterne dans de tonnes fermez

Chiuas fera pour l'Aigle la menee

L’esleu casse lui ses gens enfermez

Dedans Turin rapt espouse emmenee

 

VIII.9

 

Pendant que l'Aigle et le Coq a Savone

Seront unis Mer Levant et Ongrie

L’armee a Naples, Pa/erme. Marque d’Ancone

Rome, Venise par Barbe horrible crie

 

VIII.10

 

Puanteur grande sortira de Lausanne

Qu’on ne scaura i’origine du fait (fair)

L’on mettra hors toute la gent loingtaine

Feu veu au Ciel peuple estranger deffaict

 

VIII.11

 

Peuple infiny paroistre a Vicence

Sans force feu brusler la basilique

Pres de Lusage (Lunage) deffait grand de Valence

Lors que Vinise par morte prendra pique

 

VIII.12

 

Apparoistra aupres de Buffalore

L’hault et procere entre dedans Milan

L’abbe de Foix avec ceux de sainct Morre

Feront la forbe habillez en vilain

 

VIII.13

 

Le croise frere par amour effrenee

Fera par Praytus Bellerophon mourir

Classe a mil ans la femme forcenee

Beu le breuvage tous deux apres mourir

 

VIII.14

 

Le grand credit d'or d’argent l'abondance

Aveuglera par libide l'honneur

Cogneu sera d’aduitere l'offense

Qui parviendra a son grand deshonneur

 

VIII.15

 

Vers Aquilon grands efforts par hommasse

Presque l'Europe et l'Univers vexer

Les deux eclypses mettra en telle chasse

Et aux Pannons vie et mort renforcer

 

VIII.16

 

Au lieu que HIERON fait sa nef fabriquer

Si grand deluge sera et si subite

Ou’on n’aura lieu ne terre s’attaquer

L’onde monter Fesulan Olympique

 

VIII.17

 

Les bien aisez subit seront demis

Le monde mis par les trois freres en trouble

Cite marine saisiront ennemis

Faim, feu, sang peste, et de tous maux le double

 

VIII.18

 

De FLORE issue de sa mort sera cause

Un temps devant par jeusne et vieille bueyre

Car les trois lys lui feront telle pause

Par son fruit sauve comme chair crue mueyre

 

VIII.19

 

A soustenir la Grand Cappe troublee

Pour l'esclaircir les rouges marcheront

De mort famille sera presque accablee

Les rouges rouges le rouge assommeront

 

VIII.20

 

Le faux message par eslection fainte (sainte)

Courir par urben (viben) rompue pache arreste

Voix acheptees de sang chapelle tainte

Et a un autre l'empire contraincte

 

VIII.21

 

Au port de Agde trois fustes entreront

Portant l'infect non foy et pestilence

Passant le pont mil milles embleront

Et le pont rompre a tierce resistance

 

VIII.22

 

Gorsan Narbonne par le sel (fel,) advertir

Tuchan la grace Parnignan trahie

La ville rouge n’y voudra consentir

Par haulte voldrap (voldrop) gris vie faillie

 

VIII.23

 

Lettres troutvees de la Reyne les coffres

Point de subscrit sans aucun nom d’autheur

Par la police seront cachez les offres

Qu’on ne saura qui sera l'amateur

 

VIII.24

 

Le lieutenant a il'entree de l’huys

Assommera le grand de Perpignan

En le cuidant sauver a Montpertuis

Sera deceu bastard de Lusignan

 

VIII.25

 

Coeur de l'amant ouvert d'amour furtive

Dans le ruisseau fera ravir la Dame

Le demy mal contrefera lassive

Le pere a deux privera corps de l'ame (La mant = le message)

 

VIII.26

 

De Catones trouvez en Barselonne

Mys descouvers lieu terrouers et ruyne

Le grand qui tient ne tient voudra Pamplonne

Par l'abbage de Monferrat bruyne

 

VIII.27

 

La voye auxelle l’un sur l’autre fornix

Du muy de fer hor mis brave et genest

L’escript d'empereur le fenix

Veu en celui ce qu’a nul autre n’est

 

VIII.28

 

Les simulachres d’or et d’argent enflez

Qu’apres le rapt lac au feu furent jettez

Au descouvert estaincts tous et troublez

Au marbre escripts prescrtpts interjettez

 

VIII.29

 

Au quart pillier l'on sacre a Saturne

Par tremblant terre et deluge fendu

Sous l'edifïce Saturnin trouvee urne

D’or Capion ravy et puis rendu

 

VIII.30

 

Dedans Tholose non loing de Beluzer

Faisant un puis loing, palais d’espectacle

Thresor trouve un chacun ira vexer

Et en deux locs (lieux) tout & pres des vesacles (tout aupres de l'usacle)

 

VIII.31

 

Premier grand fruict le Prince de Pesquiere

Mais puis viendra bien et cruel malin

Dedans Venise perdra sa gloire fiere

Et mis a mai par plus ioyne Celin

 

VIII.32

 

Garde toy Roy Gaulois de ton nepveu

Qui fera tant que ton unique fils

Sera meurtry a Venus faisant vœu

Accompagne de nuict que trois et six

 

VIII.33

 

Le grand naistra de Veronne et Vicence

Qui portera un surnom bien indigne

Qui a Venise voudra faire vengeance

Lui mesme prins homme du guet et signe

 

VIII.34

 

Apres victoire du Lyon au Lyon

Sur la montagne du JURA Secatombe

Delves (Delues) et brodes septiesme million

Lyon Ulme a Mausoi mort et tombe

 

VIII.35

 

Dedans l'entree de Garonne et Bayse

Et la forest non loin de Damazan

Du marsaues gelees, puis gresle et bize

Dordonnois gelle par erreur de Alezan

 

VIII.36

 

Sera commis contre oinde aduche

De Saulne et Saint Aubin et Beloeuvre

Paver de marbre de cours loing espluche

Non Bleteran resister et chef d’œuvre

 

VIII.37

 

La forteresse aupres de la Tamise

Cherra par lors le Roy dedans serre

Aupres du pont sera veu en chemise

Un devant mort puis dans le fort barre

 

VIII.38

 

Le Roy de Blois dans Avignon regner

Une autrefois le peuple emonopolle

Dedans le Rosne par murs fera baigner

Jusques a cinq le dernier pres de Nolle

 

VIII.39

 

Qu’aura este par prince Bizantin

Sera tollu par prince de Tholoze

La foy de Foix par le chef Tholentin

Luy faillira ne refusant l'espouse

 

VIII.40

 

Le sang du Juste par Taurin la Dorade

Pour se venger contre les Saturnins

Au nouveau lac plongeront la mainade

Puis marcherons contre les Albanins

 

VIII.41

 

Esleu sera Renad ne sonnant mot

Faisant le saint public vivant pain d'orge

Tyrannizera apres tant a un coq

Mettant a pied des plus grands sur la gorge (Jean XXII)

 

VIII.42

 

Par avarice par force et violence

Viendra vexer les siens chefs d’Orleans

Par Sainct Memire assault et resistance

Mort dans sa tante diront qu'il dort leans

 

VIII.43

 

Par le decide de deux choses bastars

Nepveu du sang occupera le regne

Dedan lectoyre seront les coups de dards

Nepveu par leur pleira l'enseigne

 

VIII.44

 

Le procree naturel de dogmion (l'Ogmion)

De sept a neuf du chemin destourner

Au roy de longue et amy au my hom.

Doit a Navarre fort de PAV prosterner

 

VIII.45

 

La main escharpe et la jambe bandee

Longs puis nay de Calais portera

Au mot du guet la mort sera tardee

Puis dans le temple a Pasques seignera

 

VIII.46

 

Pol Mansolee mourra a trois lieues du rosne

Fuis les deux prochains tarasc destroits

Car Mars fera le plus horible trosne

De Coq et d’Aigle de France frere trois

 

VIII.47

 

Lac Trasmenien portera tesmoignage

De conjurez sarez (satez) dedans Perouse

Un des polle contrefera le sage

Tuant Tedesq de sterne et minuse

 

VIII.48

 

Saturne en Cancer Jupiter avec Mars

Dedans Fevrier Caldondon salvaterre

Sault Castallon assailly de trois parts

Pres de Verbiesque conflit mortelle guerre

 

VIII.49

 

Saturne au bœuf iove en l'eau Mars en fleiche

Six de Fevrier mortalite donra

Ceux de Tardaigne a Bruge si grand breche

Qu’a Ponterose chef Barbarin mourra

 

VIII.50

 

La pestilence l'entour de Capadille

Une autre faim pres de Sagont s’appreste

Le chevalier bastard de bon senille

Au grand de Thunes fera trancher la teste

 

VIII.51

 

Le Bizantin faisant oblation

Apres avoir Cordube a foy reprinse

Son chemin long repos pamplation

Mer passant proy par la Colongna prinse

 

VIII. 52

 

Le Roy de Bloys dans Avignon regner

D’Amboise et seme viendra le long de Lyndre

Ongle a Poitiers saintes ais/es ruyner

Devant Boni.

 

VIII.53

 

Dedans Bologne voudra laver ses fautes

Il ne pourra au temple du Soleil

Il volera faisant choses si haultes

En hierarchie ne fut onc un pareil

 

VIII.54

 

Sous la couleur du traite mariage

Fait magnanime du grand Chyren selin

Quintin Arras recouvrez au voyage

D’Espagnols faict second ban macelin

 

VIII.55

 

Entre deux fleuves se verra enserre

Tonneaux et casques unis a passer outre

Huict pont rompus chef a tant enserre

Enfans parfaicts seront jugulez en coultre

 

VIII.56

 

La bande faible la terre occupera

Ceux du hault lieu feront d’horribles cris

Le gros troupeau d’etres coin troublera

Tombe pres D. nebro descouverts les escris

 

VIII.57

 

De souldat simple parviendra en empire

De robe courte parviendra à la longue

Vaillant aux armes en eglise ou (au) plus pire

Vexer les prestres comme l'eau fait l'esponge

 

VIII.58

 

Regne et querelle aux freres divise

Prendre les armes et le nom Britannique

Tiltre Angelican sera tard advise

Surpris de nuict mener a l'air Gallique

 

VIII.59

 

Par deux fois hault par deux fois mis a bas

L’Orient aussi l'Occident faiblira

Son adversaire apres plusieurs combats

Par mer chasse au besoin faillira

 

VIII.60

 

Premier en Gaule Premier en Romanie

Par mer et terre aux Anglois et Paris

Merveilleux faits par celle grand mesnie

Violant terax perdra le NORLARIS

 

VIII.61

 

Jamais par le decouvrement du jour

Ne parviendra au signe sceptifere

Que tous ses sieges ne soient en sejour

Portant au Coq don du TAG amifere (armifere)

 

VIII.62

 

Lors qu’on verra expli er (sic) le sainct temple

Plus grand du Rhosne et sacres prophaner

Par eux naistra pestilence si ample

Roy fuit injuste ne fera condamner

 

VIII.63

 

Quand l'aduitere blesse sans coup aura

Meurdry la femme et le fils par despit

Femme assoumee l'enfant estranglera

Huict captifs prins s’estouffer sans respit

 

VIII.64

 

Dedans les Isles les enfans transportez

Les deux de sept seront en desespoir

Ceux du terrouer en seront suportez

Nom pelle prins des ligues fuy l'espoir

 

VIII.65

 

Le vieux frustre du principal espoir

Il parviendra au chef de son empire

Vingt mois (ans) tiendra le regne a grand pouvoir

Tiran cruel en delaissant un pire

 

VIII.66

 

Quand l'ecriture D.M. trouvee

Et cave antique a lampe descouverte

Loy, Roy et Prince Ulpian esprouvee

Pavillon Royne et Duc sous la couverte

 

VIII.67

 

PAR CAR. NERSAF a ruine grande discorde

Ne l'un ne l'autre n’aura election

Nersaf du peuple aura amour et concorde

Ferrare, Collonne grande protection

 

VIII.68

 

Vieux Cardinal par le jeune deceu

Hors de sa charge se verra desarme

Arles ne monstres double (ne) soit aperceu

Et Liqueduct et le Prince embaume

 

VIII.69

 

Aupres du jeune se vieux Ange baiser

Et le viendra surmonter a la fin

Dix ans esgaux aux plus vieux rabaisser

De trois deux l'un huictieme Seraphin

 

VIII.70

 

Il entrera viain (vilain) meschant infame

Tyrannisant la Mesopotamie

Tous amis fait d’adulterine dame

Terre horrible noir de phisonomie

 

VIII.71

 

Croistra le nombre si grand des Astronomes

Chassez bannis et livres censurez

L’an mil six cent et sept par sacres glomes

Que nul au sacres ne seront asseures

 

VIII.72

 

Champ perusin o l'enorme deffaicte

Et le conflict tout aupres de Ravenne

Passage sacre lors qu’on fera la feste

Vaincueur vaincu cheval manger l'avenne

 

VIII.73

 

Soldat barbare le grand Roy frappera

Injustement non esloingne de mort

L’avare mere du faict cause sera

Conjurateur et regne en grand remort

 

VIII.74

 

En terre neufve bien avant Roy entre

Pendant subges lui viendront faire accueil

Sa perfidie aura tel rencontre

Qu’aux citadins lieu de feste et recueil

 

VIII.75

 

Le pere et fils seront meurdris ensemble

Le prefecteur dedans son pavillon

La mere a Tours du fils ventre aura enflé (!)

Cache verdure de fueilles papillon

 

VIII.76

 

Plus Macelin que Roy en Angleterre

Lieu obscur nay par force aura l'empire

Lasche sans foy sans loy seignera terre

Son temps s’approche si pres que je souspire

 

VIII.77

 

L’antechrist trois bien tost annichilez

Vingt et sept ans (sang) durera sa guerre

Les hesperiques morts captifs exilez

Sang corps humain eau rougie gresler terre

 

VIII.78

 

Un Braganas avec la langue torte

Viendra ouvrir (?) des dieux le sanctuaire

Aux heretiques il ouvrira la porte

En suscitant l'eglise militaire

 

VIII.79

 

Qui par fer pere perdra nay de Nonnaire

De Gorgon sur la fera sang perferant

En terre estrange fera si tout de taire

Qui bruslera luy mesme et son enfant

 

VIII.80

 

Des innocens le sang de vefve et vierge

Tant de maux faits par moyen se grand Roge

Saincts simulachres trempez en ardant cierge

De frayeur crainte ne verra nul que boge

 

VIII.81

 

Le neuf empire en desolation

Sera change du pole aquillonaire

De la Sicille viendra l'emotion

Troubler l'emprise a Philip tributaire

 

VIII.82

 

Ronge (Rouge) long, sec faisant du bon vallet

A la parfin n’aura que son congie

Poignant poyson et lettres au collet

Sera saisi eschappe en dangie

 

VIII.83

 

Le plus grand voile hors du port de Zara

Pres de Bisance fera son entreprise

D’ennemy perte et l'amy ne sera

Le tiers a deux fera grand pille et prise

 

VIII.84

 

Paterne aura de la Sicile crie

Tous les aprests du goulphre de Trieste

Oui s’etendra jusques a la Trinacrie

De tant de voiles fuy fuy l'horrible peste

 

VIII.85

 

Entre Bayonne et a Saint Jean de Lux

Sera pose de Mars le promottoire

Aux Hanix d’Aquilon Nanar hostera lux

Puis suffoque au lict sans adioutoire

 

VIII.86

 

Par arnani Tholoser Ville Franque

Bande infinie par le mont Adrian

Passe riviere Hutin par pont la planque

Rayonne entrer toits Bichoro criant

 

VIII.87

 

Mort conspiree viendra en plein effect

Charge donnee et voyage de mort

Esleu, cree, receus par siens deffait

Sang d'innocence devant foy par remort

 

VIII.88

 

Dans la Sardaigne un noble Roy viendra

Qui ne tiendra que trois ans le Royaume

Plusieurs couleurs avec soy conjoindra

Luy mesme apres soin sommeil marit scome

 

VIII.89

 

Pour ne tomber entre les mains de son oncle

Qui ses enfants par regner trucidez

Otant au peuple mettant pied sur Peloncle

Mort et traisne entre chevaux bardez

 

VIII.90

 

Quand les croisez un trouve de sens trouble

En lieu du sacre verra un boeuf cornu

Par vierge porc son lieu lors sera comble

Par Roy plus ordre ne sera soustenu

 

VIII.91

 

Frimy les champs de Rhodanes entrees

Ou les croisez seront presque unis

Les deux brassiers en pisces rencontrees

Et un grand nombre par deluge punis

 

VIII.92

 

Loin hors du regne mis en hazard voyage

Grand ost duyra pour foy l'occupera

Le Roy tiendra les siens captif ostage

A son retour tout pays pillera

 

VIII.93

 

Sept mois sans plus obtiendra prelature

Par son decez grand schisme fera naistre

Sept mois tiendra un autre la preture

Pres de Venise paix union renaistre

 

VIII.94

 

Devant le lac ou plus cher fut jette

De sept mois et son ost (tout) desconfit

Seront Hispans par Albannois gastez

Par delay perte en donnant le conflict

 

VII.95

 

Le seducteur sera mis en la fosse,

Et estaché jusques à quelque temps,

Le clerc uny le chef avec sa crosse

Pycante droite attraira les contens.

 

VII.96

 

La Synagogue sterile sans nul fruit

Sera receue entre les infideles

De Babylon la fille du poursuit

Misere et triste lui tranchera les aisles

 

VIII.97

 

Aux fins du VAR changer le Pampotans

Pres du rivage les trois beaux enfants naistre

Ruyne au peuple par age competans

Regne au pays changer plus voir croistre

 

VIII.98

Des gens d’Eglise sang sera espanche

Comme de 1’eau en si grande abonnance

Et d’un long temps ne sera restranche

Veve (Veue,) au clerc ruyne et doleance

 

VIII.99

 

Par la puissance des trois Roys temporels

En autre lieu sera mis le saint siege

Ou la substance de 1’esprit corporel

Sera remis et receu pour vray siege

 

VIII.100

 

Pour l'abondance de l'arme respandue

Du haut en bas par le bas au plus haut

Trop grande foy par ieu (de) vie perdue

De soif mourir par habondant deffault

 

 

 

Centuria Nova

 

 

 

IX.1

 

Dans la maison du traducteur de Bourc

Seront les lettres trouvees sur la table

Borgne roux blanc chenu tiendra de cours

Qui changera au nouveau Conestable

 

IX.2

 

Du haut du mont Aventin voix ouye

Vuidez, vuidez de tous les deux costez

Du sang des rouges sera 1l'ire assomie

D’Arimin Prato, Columna debotez

 

IX.3

 

Lemagna vaqua a Ravenne grands troubles (La magna)

Conduits par quinze enserrez a Fornase

A Rome naistra deux monstres a teste double

Sang, feu, de luge, les plus grands a l'espase (cspase)

 

IX.4

 

L’an ensuivant decouverts par deluge

Deux chefs esleuz le premier ne tiendra

De fuyr ombre a l'un d’eux le refuge

Saccagee cafe qui premier maintiendra

 

IX.5

 

Tiers doibt du pied au premier semblera

A un nouveau Monarque de bas haut

Qui Pyse et Luques Tyran occupera

Du precedent corriger le deffault

 

IX.6

 

Par la Guyenne infinite d’Anglois

Occuperont par nom d’Anglaquitaine

Du Languedoc I.palme (Ispalme) Bourdelois

Qu’ils nommeront Barboxitaine

 

IX.7

 

Qui ouvrira le monument trouve

Et ne viendra le serrer promptement

Mal lui viendra et ne pourra prouve

Si mieux doit este Roy Breton ou Normand

 

IX.8

 

Puisnay Roy fait son pere mettre a mort

Apres conflict de mort tres inhonneste

Ecrit trouve soubçon donra remort

Quand loup chasse pose sur la couchette

 

IX.9

 

Quand lampe ardente de feu inextinguible

Sera trouvee au temple des Vestales

Enfant trouve feu eau passant par crible

Nismes eau perir Tholose cheoir les hales

 

IX.10

 

Moyne Moynesse d'enfant mort expose

Mourir par ourse et ravy (rauy, rang) par verrier

Par Fois et Damyes (Pamyes) le camp sera pose

Contre Tholose Carcas dresser forrier

 

IX.11

 

Le juste a tort a mort i’on viendra mettre

Publiquement et du milieu estaint

Si grande peste en ce lieu viendra naistre

Que les jugeants fouyr seront contraints

 

IX.12

 

Le tant d'argent de Diane et Mercure

Les simulachres au lac seront trouvez

Le figulier cherchant argille neufve

Luy et les siens d'or seront abbreuvés

 

IX.13

 

Les exilez autour de la Solongne

Conduicts de nuit pour marcher en l'Auxois

Deux de Modene truculent de Bologne

Mis de couverts par feu de Burançois

 

IX.14

 

Mis en planure chauderon d’infecteurs

Vin miel et huyle et bastis sur fourneaux

Seront plongez sans mal dit mal facteurs

Sept. fum. extaint au canon des borneaux

 

IX.15

 

Pres de Parpan les rouges detenus

Ceux du milieu parfondrez menez loing

Trois mis en pieces et cinq mal soustenus

Pour le Seigneur et Prelat de Bourgoing

 

IX.16

 

De castel Franco sortira l'assemblee

L’ambassadeur non plaisant fera scisme

Ceux de Ribiere seront en la melee

Et au grand goulphre desnieront l'entree

 

IX.17

 

Le tiers premier pis que ne fit Neron

Vuidez vaillant que sang humain respandre

R’edifier fera le forneron

Siecle d’or mort nouveau Roy grand esclandre

 

IX.18

 

Le lys Daussois portera dans Nansy

Jusques en Flandres Electeur de l'Empire

Neufve obtinee (obturee) au grand Montmorency

Hors lieux provez delivre a clere peyne

 

IX.19

 

Dans le milieu de la forest Mayenne

Sol au Lyon la foudre tombera

Le grand batard yssu du grand du Maine

Ce jour Fougeres pointe en sang entrera

 

IX.20

 

De nuict viendra par la forest de Reines

Deux pars voltorte Herne la pierre blanche

Le moine noir en gris dedans Varennes

Esteu cap. Cause tempeste feu sang tranche

 

IX.21

 

Au temple hault de Bloys sacre Salonne

Nuict pont de Layre (Loyre,) Prelat Roy pernicant

Cuiseur victoire aux marests de la Lone

D’ou prelature de blancs abormeant

 

IX.22

 

Roi en sa court au lieu de la langue halbe

Dedans le temple vis a vis du palais

Dans le jardin Duc de Montor et d'Albe

Albe et Mantor poignard langue et palais

 

IX.23

 

Puisnay jouant au fresch dessous la tonne

Le hault du toict du milieu sur la teste

Le pere Roi au temple sainct Solonne

Sacrifiant sacrera fum de feste

 

IX.24

 

Sur le palais au rocher des fenestres

Seront ravis les deux petits royaux

Passer aurelle Luthece Denis cloistre

Nonnain mollods avaler verts noyaux

 

IX.25

 

Passant les Ponts venir pres des rosiers

Tart arrive plustost qu'il cuydera

Viendront les noues Espagnols a Besiers

Qu’icelle chasse emprinse cassera

 

IX.26

 

Nise sortie sur nom de lettres aspres

La grande cappe fera present non sien

Proche de vultry aux murs des vertes capres

Apres plombim le vent a bon essieu (essien?)

 

IX.27

 

De bois la garde vent closront pont fera

Hault le receu frappera le Dauphin

Le vieux tecconbois unis passera

Passant plus outre du duc le droit confin

 

IX.28

 

Voille Symacle port Massiliolique

Dans Venise port marcher aux Pannons

Partir du gouffre et Synus Illyrique

Vast a Socille Ligurs coups de canons

 

IX.29

 

Lors que celuy qu’a nul ne donne lieu

Abandonner viendra (voudra) lieu prins non prins

Feu Nef par saignes bitument a Charlieu

Saint Quintin Balez reprins

 

IX.30

 

Au port de Puola et de saint Nicolas

Peril normande au gouphre Phanatique

Cap de Bisance rues crier helas

Secors de Gaddes et du grand Philippique

 

IX.31

 

Le tremblement de terre a Mortara

Cassich saint George a demy parfondrez

Paix assoupie la guerre efueillera

Dans temple a Pasques abysmes enfondrez

 

IX.32

 

De fin porphire profond collon trouvee

Dessous la laze escripts capitolin

Os poil retors Romain force prouvee

Classe agiter au port de Methelin

 

IX.33

 

Hercules Roy de Rome et d’Annemarc

De Gaule trois Guion surnomme

Trembler l'Itale et l'un de sainct Marc

Premier sur tous monarque renomme

 

IX.34

 

Le part soluz mary sera mittire

Retour conflict passera sur la thuile

Par cinq cens un trahir sera tiltre

Narbon et Saulce par contauix avons d’huille

 

IX.35

 

Et Ferdinand blonde fera (sera) descorte

Quitter la fleur suyvre le Macedon

Au grand besoing d faillira sa routte

Et marchera contre le Myrimiden

 

IX.36

 

Un grand roi prins entre les mains d'un jeune

Non loin de Pasques, confusion, coup cultre

Perpet. Cattif temps que foudre en la hune

Trois freres lors se blesseront, et murtre

 

IX.37

 

Pont et molins en Decembre versez

En si hault lieu montera la Garonne

Mars edifices Tholose renversez

Qu’on ne scaura son lieu autant matronne

 

IX.38

 

L’entree de Blaye par Rochelle et l'Anglais

Passera outre le grand Aemathien

Non loing d’Agen attendra le Gaulois

Secours Narbonne deceu par entretien

 

IX.39

 

En Arbissel a Veront et Carcari

De nuict conduicts pour Savone attraper

Le vif Gascon Turby et la Scerry

Derrier mur vieux et neuf palais griper

 

IX.40

 

Pres de Quintin dans la forest bourlis

Dans l'Abbaye seront Flamens ranches

Les deux puisnais (puissants) de coups my estourdis

Suitte oppresse et garde tous aches

 

IX.41

 

Le grand CHYREN soy saisir d’Avignon

De Rome lettres en miel plein d’amertume

Lettre ambassade partir de Chanignon

Carpentras prins par duc noir rouge plume

 

IX.42

 

De Barcelonne, de Gennes et Venise

De la Secille peste Monet unis

Contre Barbare classe prendront la vise

Barbar poulse bien loing jusqu’a Thunis

 

IX.43

 

Proche a descendre l’armee Crucigere

Sera guettee par les Ismaelites

De tous costez battis par nef Ravier

Prompt assaillies de dix galeres eslites

 

IX.44

 

Migres, migres de Genefve trestous

Saturne d'or enfer se changera

Le contre RAYPOZ exterminera tous

Avant l'arvent (advent) le ciel signe fera

 

IX.45

 

Ne sera soul jamais de demander

Grand MENDOSUS obtiendra son empire

Loing de la court fera contremander

Pymont (Piedmont), Picard. Paris Tyrhen le pire

 

IX.46

 

Vuidez fuyez de Tholose les rouges

Du sacrifice faire expiation

Le chef du mal dessous l'ombre des courges

Mort estrangler carne omination

 

IX.47

 

Les souls signez d’indigne delivrance

Et de la multe auront contre advis

Change monarque mis en perille pence

Serrez en cage se verront vis a vis

 

IX.48

 

La grand cite d Occean maritime

Environnee de Marets de cristal

Dans le solstice hiemal et la prime

Sera tenteee de vent espouvental

 

IX.49

 

Gand et Bruceles marcheront contre Anvers

Senat de Londres mettront a mort leur Roy

Le sel et vin lui seront a l'envers

Pour eux avoir le regne en desarroy

 

IX.50

 

MENDOSUS tost viendra a son haut regne

Mettant arriere un peu le Norlaris

Le Rouge blesme le masle a l'interegne

Le jeune crainte et frayeur Barbaris

 

IX.51

 

Contre les rouges sectes se banderont

Feu, eau, fer, corde par paix se minera

Au point mourir ceux qui machineront

Fors un que monde sur tout ruynera

 

IX.52

 

La paix s’approche d’un coste et la guerre

Oncques ne fut la poursuitte Si grande

Plaindre homme femme sang innocent par terre

Et ce sera de France a toute bande

 

IX.53

 

Le Neron jeune dans les trois cheminees

Fera de paiges vifs pour ardoir jetiez

Heureux qui loing sera de tels menees

Trois de son sang le feront mort guetter

 

IX.54

 

Arrivera au port de Corsibonne

Pres de Ravenne qui pillera la dame

En mer profonde legat de la Vlisbonne (Ulisbonne,)

Sous roc cachez raviront septante ames

 

IX.55

 

L’horrible guerre qu’en Occident s’appreste

L’an s'ensuivant viendra la pestilence

Si fort terrible que jeune vieil et beste

Sang. Feu, Mercur, Mars, Jupiter, en France

 

IX.56

 

Camp pres de Noudam passera Goussan ville

Et a Maiotes laissera son enseigne

Convertira en instant plus de mille

Cherchant les deux remettre en chaine et legne

 

IX.57

 

Au lieu de DRUX un Roy reposera

Et cherchera loy changeant d'Anatheme

Pendant le Ciel si tres fort tonnera

Portee neufve Roy tuera soy mesme

 

IX.58

 

Au coste gauche a l'endroit de Vitry

Seront guettez les trois rouges de France

Tous assoume rouge noir non meurtry (Ad sommer où je)

Par les Bretons remis en asseurance

 

IX.59

 

A la Ferte perdra le (la) Vidame

Nicol tenu rouge qu’avait produit la Vie

Le grand Loise (Loyle) naistra que fera clame

Donnant Bourgongne a Bretons par envie

 

IX.60

 

Conflict Barbar en la cornere ('cornete) noire

Sang espandu trembler la Dalmatie

Grand Ismael mettra son promontoire

Ranes trembler secours Lusitanie

 

IX.61

 

La pille faicte a la caste marine

Incita nova (noua) et parents amenez

Plusieurs de Malte par le fait de Messine

Estoit serrez seront mel guerdonnez

 

IX.62

 

Au grand de Cheramonagora

Seront croisez par ranc toits attachez

Le portinaux Appi et Mandra gara

Raugon d’Octobre le tiers seront laschez

 

IX.63

 

Plainctes et pleurs cris et grands hurlemens

Pres de Narbon a Bayonne et en Foix

O quels horribles calamitez changemnens

Avant que Mars revolu quelquesfois

 

IX.64

 

L’Aemathion passer monts Pyrenees

En Mars Narbon ne fere resistance

Par mer et terre fera si grand menee

Cap n’ayant terre seure pour demeurance

 

IX.65

 

Dedans le coing de Luna viendra rendre

Ou sera prins et mis en terre estrange

Les fruits immeurs seront a grand esclandre

Grand vitupere a l'un grande louange

 

IX.66

 

Paix, union sera et changement

Estats, Offices, bas hault et hault bien bas

Dresser voyage. le fruit premier tourment

Guerre cesser, civils proces, debats

 

IX.67

 

Du haut des monts a l'entour de Lizere

Port a la roche Valent. Cent assemblez

De Chasteauneuf Pierre laie en douzere

Contre le Crest Romains foy assemblez

 

IX.68

 

Du mont Aymar sera noble obscurcie

Le mal viendra ait joinct de Saon e et Rosne

Dans bois caches soldats jour de Lucie

Qui ne fut (nef ut) onc u si horrible trosne

 

IX.69

 

Sur le mont de Bailly et la Bresse

Seront cachez de Grenoble les fiers

Outre Lyon. Vien. culx si grand greste

Langouls en terre n'en restera un tiers

 

IX.70

 

Harmois tranchans dans les flambeaux cachez

Dedans Lyon le jour du Sacrement

Ceux de Vienne seront trestous hachez

Par les Cantons Latins. Masconneront

 

IX.71

 

Aux lieux sacres animaux veut a trixhe

Avec celui qui n’osera le jour

A Carcassonne pour disgrace propice

Sera pose pour p lus ample sejour

 

IX.72

 

Encore seront les saincts temples pollus

Et expilez par Senat Tholosain

Saturne deux trois siecles revollus

Dans Avril, May, gens de nouveau levain

 

IX.73

 

Dans Fois entrez Roy ceiulee (cerulee) Turban

Et regnera moins evolu Saturne

Roi turban blanc Bizance coeur ban

Sol, Mars, Mercure pres la hurne

 

IX.74

 

Dans la cite de Fert son homicide

Fait et (de)fait multe boeuf arant ne macter

Retour encores aux honneurs d’Artemide

Et a Vulcan corps morts sepulturer

 

IX.75

 

De l'Ambraxie et du pays de Thrace

Peuple par mer mal et secours Gaulois

Perpetuelle en Provence la trace

Avec vestiges de leur coustume et loix

 

IX.76

 

Avec le noir Rapax et sanguinaire

Yissu du peaultre et l'inhumain Neron

Emmy deux fleuves main gauche militaire

Sera meurtry par Ioyne chaulueron (chauveron)

 

IX.77

 

Le regne prins le Roy conviera

La dame prinse a mort jurer a sort

La vie a Rovne fils on desniera

Et la pellix au fort de la consort

 

IX.78

 

La Darne Grecque de beaute laydique

Heureuse faicte de proces inumerable

Hors translatee au regne Hispanique

Captive prinse mourir mort miserable

 

IX.79

 

Le chef de classe par fraude stratageme

Fera timide(s ?) sortit de leur galleres

Sortis meurtris chef renieux (ron) de cresme

Puis par l'embusche lui rendront les saleres (ou fal)

 

IX.80

 

Le Duc voudra les siens exterminer

Envoyera les plus fort lieux estranges

Par tyrannie Bize, et Luc ruyner

Puis les Barbares sans vin feront vendanges

 

IX.81

 

Le Roy ruse entendra ses embusches

De trois quartiers ennemis assaillir

Un nombre estrange larmes de coqueluches

Viendra Lemprin du traducteur faillir

 

IX.82

 

Par le deluge et pestilence forte

La cite grande de long temps assiegee

La sentinelle et garde do main morte

Subite prinse mais de nul outragee

 

IX.83

 

Sol vingt de Taurus si fort terre trembler

Le grand cheatre remplv ruinera

L’air ciel et terre obscurcir et troubler

Lors l'infidele Dieu et saincts voguera

 

IX.84

 

Roy expose parfaira l'hecatomhe

Apres avoir trouve son origine

Torrent ouvrir de marbre et plomb la tombe

D’un grand Romain d’enseigne Medusine

 

IX.85

 

Passer Guienne Languedoc et le Rosne

D’Agen tenans de Marmande et la Roole

D’ouvrir parfoy parroy Phocen tiendra son trosne

Conflict aupres saint pol de Manseole

 

IX.86

 

De Bourg Lareyne parviendront droit a Chartres

Et feront pres du pont Antoni pose

Sept pour le paix cauteleux comme Martres

Feront enfree d’armee a Paris clause

 

IX.87

 

Par la forest du Touphon essartee

Par hermitage sera pose le temple

Le duc d’Estempes par sa ruse inventee

Du mont Lehori prelat donra exemple

 

IX.88

 

Calais, Arras, Lehori secours Theroanne

Paix et semblant simulera l'escoute

Soulde d'Alobrox descendre par Roane

Destornay peuple qui defera la routte

 

IX.89

 

Sept ans sera PHILIP fortune prospere

Rabaissera des Barbares l'effort

Puis son midy perplex rebours affaire

Jeune ogmion abysmera son fort

 

IX.90

 

Un capitaine de la grand Germanie

Se viendra rendre par simule secours

Au Roy des Roys ayde de Pannonie

Que la revolte fera de sang grand cours

 

IX.91

 

L’horible peste Perinthe et Nicopolle

Le Chersonnez tiendra a Marceloyne

La Thessalie vastera 1’amphipolle

Mal incogneu et le refus d'Anthoine

 

IX.92

 

Le Roy voudra dans cite nefve entrer

Par ennemis expugner l'on viendra

Captif libere faulx dire et perpeter

Roi dehors estre loin d'ennemis tiendra

 

IX.93

 

Les ennemis du fort bien esloignes

Par chariots conduit le bastion

Par sur les murs de Bourges esgrongnez

Quand Hercules battra l'Haemathion

 

IX.94

 

Faibles galeres seront unies ensemble

Ennemis faux le plus fort en rempart

Faible assaillies Vratislave tremble

Lubecq et Mysne tiendront barbare part

 

IX.95

 

Le nouveau fait conduira l'exercite

Proche apame jusqu’aupres du rivage

Tendant secours de Millannoise eslite

Duc yeux prive a Milan fer de cage

 

IX.96

 

Dans cite entrer exercit deniee (desniee)

Duc entrera par persuasion

Aux foibles portes clam armee amence (amenee)

Mettra feu, mort, de sang effusion

 

IX.97

 

De mer copies en trois parts divisees

A la seconde les vivres failleront

Desesperez cherchant champs Helysees

Prem jets en breches entrez victoire auront

 

IX.98

 

Les affligez parfa ute d’un seul taint

Contremenant a partie opposite

Aux Lygonnais mandera que contraint

Seront de rendre le grand chef de Molite

 

IX.99

 

Vent Aquilon fera partir le siege

Par murs jeter cendres (platras) chaulx et pousierre

Par pluye apres qui leur fera bien piege

Dernier secours encontre leur frontiere

 

IX.100

 

Navalle pugne nuict sera superee

Le feu aux naves a l'Occident ruine

Rubriche neufve la grand nef coloree

Ire a vaincu et victoire en bruine

 

 

 

Centuria Decima

 

 

 

X.1

 

A l'ennemy l'ennemy foy promise

Ne se tiendra les captifs retenus

Prins preme mort et le reste en chemise

Donnant le reste pour estre secourus

 

X.2

 

Voile gallerie voil de nef cachera

La grande classe viendra sortir la moindre

Dix naves proches le tourneront poulser

Grande vaincue unies a foy joindre

 

X.3

 

En apres cinq troupeau ne mettra hors

Un fuytif pour Penelon laschera

Faux murmurer secours venir par lors

Le chef le siege lors abandonnera

 

X.4

 

Sur la minuict conducteur de l'armee

Se sauvera subit esvanouy

Sept ans apres la fame non blasmee

A son retour ne dira onc ouy

 

X.5

 

Albi et Castres feront nouvelle ligue

Neuf Arriens Libon et Portugues

Carcas Tholose consumeront leur brigue

Quand chef neuf monstre de Lauragues

 

X.6

 

Sardon Nemans si haut deborderont

Qu’on cuidera Deucalion renaistre

Dans le Colosse la plus part fuyront

Vesta sepulchre feu estaint apparoistre

 

X.7

 

Le grand conflict qu’on appreste a Nancy

L’Aemathien dira tout je soubmets

L’Ile Britanne par vin sel en solcy

Hem. mi. deux Phi. longtemps ne tiendra Mets

 

X.8

 

Index et poulse parfondera le front

De Sonegalia le Comte a son fils propre

La Myrnamee par plusieurs de prin front

Trois dans sept jours blessez more

 

X.9

 

De Castilon figuieres jour de brune

De femme infame naistra souverain prince

Surnom de chausses perhume luy post hume

Onc Roy nefut si pire en la province

 

X.10

 

Tasche de murdre enormes adulteres

Grand enemy de tout le genre humain

Que sera pire qu'ayeuls oncles ne peres

En fer, feu, eau, sanguin et inhumain

 

X.11

 

Dessus Jonchere du dangereux passage

Fera passer le posthume sa bande

Les monts Pyrens passer hors son bagage

De Parpignan courira Duc a Tende

 

X.12

 

Esleu en Pape d’esleu sera mocque

Subit soudain esmeu prompt et timide

Par trop bon doux a mourir provoque

Crainte estainte (estreinte) la nuit de sa mort guide

 

X.13

 

Soulz la pasture d'animaux ruminants

Par eux conduits au ventre herbipolique

Soldats caches les armes bruit menants

Non loing temptez de cite Antipollique

 

X.14

 

Vrnel Vaucile sans conseil de soy mesme

Hardit timide par crainte prins vaincu

Accompagne de plusieurs putains blesines

A Barcellonne aux chartreux convaincu

 

X.15

 

Pere duc vieux d'ans et de soif charge

Au jour extreme fils desniant les guiere

Dedans le puis vif mort viendra plonge

Senat au fil la mort longue et legere

 

X.16

 

Heureux au regne de France heureux de vie

Ignorant sang mort fureur et rapine

Par non flateurs seras mis en envie

Roy desrobbe trop de foy en cuisine

 

X.17

 

La Royne Ergaste voyant sa fille blesme

Par un regret dans l'estomach enclos

Grys lamentables seront lors d’Angolesme

Et au germain mariage forclos

 

X.18

 

Le grand Lorrain fera place a Vendosme (ranc Lortain)

Le hault mis bas et le bas mis en hault

Le fils d’Hamon sera esleu dans Rome

Et les deux grands seront mis en defaut

 

X.19

 

Jour que sera par Royne saluee

Le jour apres le salut la priere

Le compte fait raison et valbuee

Par avant humble oncques ne fut si fiere

 

X.20

 

Tous les amys qu’auront tenu party

Pour rude en lettres mis mort et saccage

Biens publiez par fixe grand neanty

Onc Romain peuple ne fut tant outrage

 

X.21

 

Par le despit du Roy soustenant moindre

Sera meurtry lui presentant les bagues

Le pere au fils voulant noblesse poindre

Fait comme a Perse jadis feirent les Magues

 

X.22

 

Pour ne vouloir consentir au devoree

Qui puis apres sera cogneu indigne

Le roy des Isles sera chasse par force

Mis a son lieu qui de Roy n’aura signe

 

X.23

 

Au peuple ingrat faictes les remonstrances

Par lors l'armee se saisira d’Antibe

Dans l'arc Monech feront les doleances

Et a frebus (Frejus) l'un l'autre prendra ribe

 

X.24

 

Le Captif prince eaux Itales vaincu

Passera Gennes par mer jusqu’à Marseille

Par grand effort des forens survaincu

Sauf coup de feu baril liqueur d’abeille

 

X.25

 

Par Nebro ouvrir de Brisanne passage

Bien esloignez et tago fera muestra (raga fara muestra)

Dans Pelligouxe sera commis l'outrage

De la grand dame assise sur l'orchestra

 

X.26

 

Le successeur vengera son beau-frere

Occuper regne souz ombre de vengeance

Occis ostacle son sang mort vitupere

Long-temps Bretagne tiendra avec la France

 

X.27

 

Par le cinqiesme et un grand Hercules

Viendront le temple ouvrir de main bellique

Un Clement, Jule et Ascens (Ascans) recules

Lespe chef aigle n’eurent onc si grande picque

 

X.28

 

Second et tiers qui font prime musique

Sera par Roy en honneur sublimee

Par grasse et maigre presqu’a demy ectique

Rapport de Venus faux rendra deprimee

 

X.29

 

De Pol Mansol dans caverne caprine

Cache et prins extraict hors par la barbe

Captif mene comme beste mastine

Par begourdans amenee pres de Tarbes

 

X.30

 

Nepeu (neveu) et sang du saint nouveau venu

Par le surnom soustient arcs et couvert

Seront chassez mis a mort chassez nu

En rouge et noir convertiront leur vert

 

X.31

 

Le saint empire viendra en Germanie

Ismaelites trouveront lieux ouverts

Anes voudront aussi la Carmanie

Les soutenans de terre toits couverts

 

X.32

 

Le grand empire chacun an devoit estre (Chaque une ane)

Un sur les autres le viendra obtenir

Mais peu de temps sera son regne et estre

Deux ans aux naves se pourra soustenir

 

X.33

 

La faction cruele a robbe longue

Viendra cacher sous les pointus poignards

Saisir Florence le duc et lieu diphlongue (diphtongue)

Sa descouverte par immeurs et flangnards

 

X.34

 

Gaulois qu’empire par guerre occupera

Par son beau frere mineur sera trahi

Par cheval rude voltigeant traisnera

Du fait le frere long temps sera hay

 

X.35

 

Puisnay royal flagrand d’ardent libide

Pour le jouyr de cousine germaine

Habit de feme au temple d'Arthemide

Allant murdry par incogneu du Marne

 

X.36

 

Apres le Roy du soucq guerres parlant

L’isle Harmotique le tiendra a mespris

Quelques ans bons rongeant un et pillant

Par tyrannie a l'Isle changeant pris

 

X.37

 

Grande assemblee pres du lac du Borget

Se r’aillieront pres de Montmeliand

Passants plus outre pensifs feront projet

Charnbry Moriane combat Sainct Iulian

 

X.38

 

Amour a legre non loin pose le siege

Au saint barbar seront les garnisons

Ursins Hadrie pour Gaulois feront plaige

Pour peur rendus de l'armnee aux Grisons

 

X.39

 

Premier fils vefve malheureux mariage

Sans nuls enfans deux Isles en discord

Avant dix-huit incompetant eage

De l'autre pres plus bas sera l’accord

 

X.40

 

Le jeune nay au regne Britannique

Qu’aura le pere mourant recommande

Icelui mort LONOLE donra topique

Et a son fils le regne demande

 

X.41

 

En la frontiere de Caussade et Charlus

Non guerre loin du fond de la vallee

De ville Franche musique a son de luth

Environneez combuls et grand myttee

 

X.42

 

Le regne humain d’Angelique geniture

Fera son regne paix union tenir

Captive guerre demy de sa closture

Long temps la paix leur fera maintenir

 

X.43

 

Le trop bon temps trop de boute royale

Faicts et defaicts prompt subit negligence

Leger croira faux d’espouse loyale

Luy mis a mort par sa benevolence

 

X.44

 

Par lors qu’un Roy sera contre les siens

Natif de Bloyes (blois) subjuguera Ligures

Mammel. Cordube et les Dalmatiens

Des sept puis lombre a Roy estrennes et lemures

 

X.45

 

L’ombre du regne de Navarre non vray

Fera la vie de fort illegitime

La veu promis incertain de Cambray

Roi Orleans donra mur legitime

 

X.46

 

Vie sort mort de l'OR vilaine indigne

Sera de Saxe non nouveau electeur

De Brunsvic mandra d’amour signe

Faux le rendant au peuple seducteur

 

X.47

 

De Bourze ville a la dame Ghirlande

L’on mettra sus par la trahison faite

Le grand prelat de Leon par Fornande

Faux pellerins et ravisseurs deffaite

 

X.48

 

Du plus profond de l'Espagne enseigne

Sortant du bout et des fins de l'Europe

Troubles passant aupres du pont de Laigne (Ligne)

Sera deffaicte par bande sa grande troppe

 

X.49

 

Jardin du monde aupres de cite neuve

Dans le chemin des montagnes cavees

Sera saisi et plonge dans la cuve

Buvant par force eaux souphre envenimees

 

X.50

 

La Meuse au jour terre de Luxembourg

Decouvrira Saturne et trois en lurne

Montagne et plaine ville cite et bourg

Lorrain deluge trahison par grand hurne

 

X.51

 

Des lieux plus bas dut pays de Lorraine

Seront les basses Allemagnes unis

Par ceux du siege Picards Normans du Maine

Et aux cantons (= métiers = ambachten) se seront reunis

 

X.52

 

Au lieu ou Laye et Scelde se marient

Seront les nopces de long temps maniees

Au lieu d'Anvers ou la cappe charient

Jeûne vieillesse conforte intaminees

 

X.53

 

Les trois pellices de long s’entrebattront

Le plus grand moindre demeurera a l'ecoute

Le grand Selin n’en sera plus patron

Le nommera feu pelte (peltre) blanche routte

 

X.54

 

Nee en ce monde par concubine fertive

A deux hault mise par les tristes nouvelles

Entre ennemis sera prinse captive

Et amenee a Malings et Bruxelles

 

X.55

 

Les malheureuses nopces celebreront

En grande joye mais la fin malheureuse

Mary et mere nore desdaigneront

Le Phybe mort et nore plus piteuse

 

X.56

 

Prelat royal son baissant trop tire

Grand flux de sang sortira par sa bouche

Le regne Anglique par regne respire

Long temps mort vif en Tunis comme souche

 

X.57

 

Le subleve ne cognoistra son sceptre

Les enfans jeunes des plus grands honnira

Oncques ne fut un plus ordre cruel estre

Pour leurs espouses a mort noir bannira

 

X.58

 

Au temps de dueil que le felin monarque

Guerroyera le jeune Aemathien

Gaule bransler perecliter la barque

Tenter Phossens au Ponant entretien

 

X.59

 

Dedans Lyon vingt et cinq d’une halaine

Cinq citoyens Germains, Bressans, Latins

Par dessous noble conduiront longue trame

Et descouvers par abbois de mastins

 

X.60

 

Je pleure Nisse, Mannego, pize, Gennes

Savone, Sienne (Milan), Capue, Modene, Malte

Le dessus sang et glaive par estrenne

Feu, trembler terre, eau, malheureuse nolte (nolle)

 

X.61

 

Betta, Vienne, Emorre, Sacarbance

Voudront livrer aux Barbares Pannone

Far picque et feu enorme violance

Les conjurez descouverts par matrone

 

X.62

 

Pres de Sorbin pour assaillir Ongle

L’heraut de Brudes les viendra advertir

Chef Bisantin, Sallon de Sclavonie

A loy d'Arabes les viendra convertir

 

X.63

 

Cydron, Raguse, la cite au sainct Hieron

Reverdira le medicant secours

Mort fils de Roy par mort de deux heron

L’Arabe, Ongrie feront un mesme cours

 

X.64

 

Pleure Milan, pleure Lucques, Florence

Que ton grand Duc sur le char montera

Changer le siege pres de Venise s’advance

Lors que Colonne a Rome changera

 

X.65

 

O vaste Rome ta ruine s’approche

Non de tes murs, de ton sang et substance

L’aspre par lettres fera si horrible coche

Fer poinctu mis a tous jusques au manche

 

X.66

 

Le chef de Londres par regne l'Americh

L’isle d’Escosse t’empiera par gelee

Roy Reb auront un si faux Antechrist

Que les mettra trestous dans la meslee

 

X.67

 

Le tremblement siort au mois de May

Saturne, Caper, Jupiter, Mercure au boeuf

Venus aussi, Cancer, Mars en Nonnay

Tombera gresle lors plus grosse qui’un œuf

 

X.68

 

L’armee de mer devant cite tiendra

Puis partira sans faire longue allee

Citoyen grande proye en terre prendra

Retourner classe reprendre grande emblee

 

X.69

 

Le fait luysant du neuf vieux esleve

Seront si grands par midy Aquilon

De sa soeur propre grandes alles leve

Fuyant murdry au buisson d’ambellon

 

X.70

 

L’œil par objet fera telle excroissance

Tant et ardante que tombera la neige

Champ arrouse viendra en decroissance

Que le Primat succombera a Rege

 

X.71

 

La terre et l'air geleront si grande eau

Lors qu’on viendra pour Jeudi venerer

Ce qui fera jamais ne fut si beau

Des quarte parts le viendront honnorer

 

X.72

 

L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois

Du Ciel viendra un grand Roy d’effrayeur

Resusciter le grand Roy d’Angoulmois

Avant apres Mars regner par bonheur

 

X.73

 

Le temps present avecques le passe

Sera juge par grand Jovialiste

Le monde tard luy sera lasse

Et desloyal par le cierge juriste

 

X.74

 

Au revolte du grand nombre septiesme

Apparoistra au temps jeux d’Hecatombe

Non esloigne du grand eage milliesme

Que les entrez sortiront de leur tombe

 

X.75

 

Tant attendu ne reviendra jamais

Dedans l'Europe, en Asie apparoistra

Un de la ligue yssu du grand Hermes

Et sur tous Roys des Orients croistra

 

X.76

 

Le grand Senat decernera la pompe

A un qu’aprez sera vaincu chasse

Des adherans seront a son de trompe

Bien publiez ennemy dechasse

 

X.77

 

Trente adherans de l'ordre des quirettes

Bannis leurs biens donnez ses adversaires

Tous leurs biens faits seront pour demerites

Classe espargie delivrez aux corsaires

 

X.78

 

Subite joye en subite tristesse

Sera a Rome aux graces embrassees

Dueil, cris, pleurs, Larm. sang excellent liesse

Contraires bandes surprinses et troussees

 

X.79

 

Les vieux chemins seront tous embellis

L’on passera a Memphis somentrees

Le Grand Mercure d’Hercules fleur de lys (d’arcule fleur de lie)

Faisant trembler terre mer et contrees

 

X.80

 

Au regne grand dit grand reyne reynant

Par force d’armes les grands portes d’arain (sic)

Fera ouvrir Le Roy et Duc joignant

Port demoly nef a fans, jour serain

 

X.81

 

Mis tresor temple citadins Hesperiques

Dans iceluy retire secret lieu

Le temple ouvrir les liens fameliques

Reprens ravis proye horrible ait milieu

 

X.82

 

Cris pleurs larmes viendront avec coteaux

Semblanyt (sic) four donront dernier assault

L’en tour parques planter profons plateaux

Vifs repoussez et murdris de prinsault

 

X.83

 

De batailler ne sera donne signe

De parc seront contraints de sortir hors

De Gand lentour sera connu l'enseigne

Qui fera mettre de toits les siens a mort

 

X.84

 

Le naturelle a si hault non bas

Le tard retour fera maris contents

Le Recloing ne sera sans debats

En empliant et perdant tout son temps

 

X.85

 

Le vieil tribung au point de la trahemide

Sera presse captif ne deslivrer

Le vueil non vueil le mal parlant timide

Par legitime a ses amis livrer

 

X.86

 

Comme un gryphon viendra le Roy d’Europe

Accompagne de ceux d'Aquilon

De rouges et blancs conduira grande trappe

Et iront contre le roy de Babylon

 

X.87

 

Grand roy viendra prendre port pres de Nisse

Le grand empire de la mort si en fera

Aux Antipolles posera son genis(s)e

Par mer la Pille tout esvanouyra

 

X.88

 

Pieds et Cheval a la seconde veille

Feront entree vastient (sic) tout par la mer

Dedans le poil entrera de Marseille

Pleurs, cris, et sang. onc nul temps si amer

(Maer is smetul noc gans te risc spluer Raem stoel supler)

 

X.89

 

De brique en marbre seront les murs reduits

Sept et cinquante annees pacifiques

Joie aux humains renoue l'acqueduict

Sante, grands fruits, joie et temps melifique

 

X.90

 

Cent fois mourra le tyran inhumain

Mis a son lieu scavant et debonnaire

Tout le Senat sera dessous la main

Fasche sera var malin temeraire

 

X.91

 

Clerge Romain l'an mil six cent et neux

Au chef de l'an fera election

D’un gris et noir de la Compagne yssu

Qui anc ne fut si maling

 

X.92

 

Devant le pere l'enfant sera tue

Le pere entre cordes de jonc

Genevois peuple sera efvertue (É tu versera se peuple soi vengé)

Gisant le chef au milieu comme un tronc

 

X.93

 

La barque neuve recevra les voyages

La et aupres transfereront l'empire

Beaucaire, Arles retiendront les hostages

Pres deux colomnes trouvees de porphire

 

X.94

 

De Nismes, d'Arles et Vienne contemner

N’obey tout a l'edict Hespericque

Aux labourlez pour le grand condamner

Six eschappez en habit seraphique

 

X.95

 

Dedans les Espagnes viendra Roy tres puissant

Par mer et terre subjugant or midy

Ce mal fera rabaissant le croissant

Baisser les aesles a ceux du vendredi

 

X.96

 

Religion du nom des mers vaincra

Contre la secte fils Adaluncatif

Secte obstinee de ploree craindra

Des deux blesses par Aleph et Aleph

 

X.97

 

Triremes pleines tout aage captifs

Temps bon a malle doux pour amertume

Proye a Barbares trop tost seront hastifs

Cupide de voir plaindre au vent la plume

 

X.98

 

La splendeur claire a pucelle joyeuse

Neluyra plus long temps sera sans sel

Avec marchans ruffiens loups odieuse

Tous pesle mesle monstre universel

 

X.99

 

La fin, le loup, le lion, boeuf et l'asne

Timide dama seront avec mastins

Plus ne cherra a eux la douce manne

Plus vigilance et custode aux mastins

 

X.100

 

Le grand empire sera par Angleterre

Le pempotam des ans plus de trois cens

Grandes copies passer par mer et terre

Les Lusitains n’en seront pas contens

 

 

 

Centuria Undecima

 

 

 

XI.91

 

Meysnier, Manthi, et le tiers qui viendra

Peste et nouveau insult, enclos troubler

Aix et les lieux fureur dedans mordra

Pius les Phocens viendront leur mal doubler

 

XI.97

 

Par ville franche, Mascon en desarroy

Dans les fagots seront soldats cachez

Changer de temple en prime pour le Roy

Par de Chalon et Moulins tous hachez

 

 

 

Centuria Duodecima

 

 

 

XII.4

 

Feu, flamme, faim, furt, farouche, fumée

Fera faillir, froissant fort, foy faucher

Fils de Denté, toute Provence humée

Chassé du règne, enragé sans cracher

 

XII.24

 

Le grand secours venu de la Guyenne

S'arrestera tout auprès de Poictiers

Lyon rendu par Mont Luel et Vienne

Et saccagez par tous gens de métiers

 

XII.36

 

Assault farouche en Cypre se prépare

La larme à l'oeil, de ta ruine proche

Byzance classe, Morisque fi (Si) grand tare

Deux différents, le grand vast par la roche

 

XII.52

 

Deux corps. un chef Champs divisez en deux

Et puis respondre à quatre non ouys

Petits pour Grands. apertius mal pour eux

Tour d'Aigues foudre. pire pour Eussouis (Enfouis)

 

XII.55

 

Tristes conseils, dessoyaux, cauteleux

A duis meschant, la Loy sera trahie

Le peuple esmeu, farouche, querelleux

Tant bourg que ville. toute la paix haïe

 

XII.59

 

L'accord et pache sera du tout rompuë

Les amitiez pollues par discorde

L'haine envieillie, toute foy corrompue

Et l'espérance. Marseille sans concorde

 

XII.62

 

Guerres, debats, a Blois guerre et tumulte

Divers aguets, adveux inopinables

Entrer dedans Chasteau Trompette, insulte

Chasteau du Ha, qui en seront coulpables

 

XII.65

 

A tenir fort par ftireur contiendra

Tout coeur trembler. Langon advent terrible

Le coup de pied mille pieds se rendra

Guirond. Guaron, ne furent plus horribles

 

XII.69

 

Eiovas proche esbigner, lac Lernan

Fort grands apprests, retour, confusion

Loin des nepveux, du feu grand Supelman

Tous de leur fuyte

 

XII.71

 

Fleuves, rivières de mal feront obstacles

La vieille flame d'ire non appaisée

Courir en France. cecy comme d'oracles

Maisons, manoirs. Palais secte rasée

 

 

 

Les Présages

 

 

 

1555

 

 

 

1555.1 - J1 - P1

SUR L’AN

 

D'esprit divin l'ame presage atteinte

Trouble, famine, peste, guerre courir

Eaux, siccitez, terre et mer de sang tainte

Paix, trefve, a naistre Prelats, Princes mourir

 

1555.2 - J2

DE L’EPISTRE LIMINAIRE

 

La mer Tyrrhenne, l'Ocean par la garde

Du grand Neptun et ses tridens soldats

Provence sevre par la main du grand Tende

Plus Mars Narbon l'heroiq de Vilars

 

1555.3 - J3 - P2

JANVIER

 

Le gros Erain qui les heures ordonne

Sur le trespas du Tyran cassera

Pleurs, Plaintes et cris, eaux glace pain ne donnera

VSC paix, l'arme passera

 

1555.4 - J4 - P3

FEVRIER

 

Pres du Leman la frayeur sera grande

Par le conseil cela ne peut faillir

Le nouveau Roy fait apprester la bande

Le jeune meurt faim, peur fera faillir

1555.5 - J5 - P4

MARS

 

O Mars cruel, que tu seras a craindre

Plus est la Faux avec l'Argent conjoint

Classe, copie, eau, vent. l'Ombriche craindre

Mer terre trefve. L'amy à L.V. s'est joint

 

1555.6 - J6 - P5

AVRIL

 

De n'avoir garde sera plus offense

Le faible fort, l'inquiet pacifique

La faim on crie, le peuple est oppresse

La mer rougit le long fier et inique

 

1555.7 - J7 - P6

MAY

 

Le cinq, six, quinze et tard et tost lon subiuourne

Le nay sans fin, les citez reuoltees :

L’heraut de paix vingt et trois. sen retourne,

L’ouvert cinq serre : nouuvelles infulentees.

 

1555.8 - J8 - P7

JUIN

 

Loin pres de l'Urne le malin tourne arrierre

Qu'au grans Mars feu donra empeschement

Vers l'Aquilon au midy la grand fier ..fl

FLORA tiendra la porte en pensement

 

1555.9 - J9 - P8

JUILLET

 

Huit, quinze et cinq quelle desloyaute

Viendra permettre l'explorateur malin

Feu du Ciel foudre. peur, frayeur papaute

L'Occident tremble. trop sere (ferre) vin Salin

 

1555.10 - J10 - P9

AOUT

 

Six, douze, treize, vint parlera la Dame

Laisne sera par femme corrompu

Dijon, Guyenne gresle foudre l'entame

L'insatiable de sange et vin repeu

 

1555.11 - J11 - P10

SEPTEMBRE

 

Pleurer le Ciel a il cela fait faire

La mer s'appreste. Annibal fait ses ruses

Denys mouille classe tarde, ne taire

Nasçeu secret. Et à quoy tu t'amuses.

 

1555.12 - J12 - P11

OCTOBRE

 

Venus Neptune poursuivra l'entreprise

Serrez pensif. troublez les opposans

Classe en Adrie. Citez vers la Tamise

Le quart bruit blesse de nuit les reposans

 

1555.13 - J13 - P12

NOVEMBRE

 

Le grand du Ciel sous la Capedonra

Secours. Adrie a la porte fait offre

Se sauvera des dangers qui pourra

La nuit le Grand blessé poursuit le coffre

 

1555.14 - J14 - P13

DECEMBRE

 

La porte exclame trop frauduleuse et feinte,

La geule ouverte, condition de paix,

Rosne au cristal, eau neige, glace teinte,

La mort, mort vent par pluye casse faix.

 

 

 

1556

 

 

 

Aucun présage, ni almanach, ni prognostication

ne sont connus pour cette année.

 

 

 

1557

 

 

 

1557.1 - J15 - P14

JANVIER

 

L'indigne orne craindra le grand fornaise

L'esleu premier, des captifs n'en retourne

Grand bas du monde, l'Irale non alaise

Barb. Ister, Malte. Et le Buy ne retourne

 

1557.2 - P15

FEVRIER

 

 

1557.3 - P16

MARS

 

 

1557.4 - P17

AVRIL

 

 

1557.5 - J16 - P18

MAI

 

Conjoint icy, au Ciel appert depesche

Prise, laissee, mortalite non seure

Peu pluye, entree, le Ciel la terre seche

Defait, mort pris, arrive a malheure

 

1557.6 - J17 - P19

JUIN

 

Victor naval à Houche, Anvers divorce

Ne grand, du ciel feu, teremblement haut brule

Sardaigne bois, Malte, Palerme, Corse

Prelat mourir, l'un frape sus la Mule

 

1557.7 - J18 - P20

JUILLET

 

L'Heraut errant du chien au Lyon tourne

Feu ville ardra, pille, prise nouvelle

Decourvrir fustes. Princes pris, on retourne

Explor, pris Gall. au grand jointe pucelle

 

1557.8 - J19 - P21

AOUT

 

De la grand Cour banni conflit, blessé

Esleu, rendue. accuse, mar. mutins

Et feu cite Pyr, eaux, venins, presse

Ne voguer onde, ne facher les latins

 

1557.9 - J20 - P22

SEPTEMBRE

 

Mer, terre aller. foy, loyaute rompue

Pille, naufrage a la cite tumulte

Fier, cruel acte ambition repeuë

Foible offense, le chef du fait inulte

 

1557.10 - J21 - P23

OCTOBRE

 

Froid, grand deluge. de regne dechasse

Niez, discord. Trion Orient mine

Poison. mis siege. de la Cite chasse

Retour felice. neuve secte en ruine

 

1557.11 - J22 - P24

NOVEMBRE

 

Mer close, monde ouvert, cite renduë

Faillit le Grand. esleu nouveau grand brume

Floram patere, entrer camp. foy rompuë

Effort sera severe a blanche plume

 

1557.12 - J23 - P25

DECEMBRE

 

Tutelle a Veste. guerre meurt translatee

Combat naval. honneur. mort. prelature

Entree decez. France fort augmentée

Esleu passe, venu a la mal'heure

 

 

 

1558

 

 

 

1558.1 - J24 - P26

JANVIER

 

Puisne Roy fait funebre epithalame

Sacrez esmeus festins, jeux, soupi Mars

Nuit larme on crie. hors on conduit la Dame

L'arrest et pache rompu de toutes pars

 

1558.2 - P27

FEVRIER

 

 

1558.3 - J25 - P28

MARS

 

Vaine rumeur dedans la hierarchie

Rebeller Gennes : courses, insults, tumultes

Au plus grand Roy sera la monarchie

Election. conflit, couverts sepulchres

 

1558.4 - J26 - P29

AVRIL

 

Par la discorde deffaillir au defaut

Un tout à coup le remettra au sus

Vers l'Aquilon seront les bruits si haut

Lesions, pointes a travers, par dessus

 

1558.5 - J27 - P30

MAI

 

La mer Tyrhenne de differente vele

Par l'Ocean seront divers assaults

Peste, poison, sang en maison de tele

Presults, Legats esmeus marcher mer haut

 

1558.6 - J28 - P31

JUIN

 

La ou la foy estoit sera rompuë

Les ennemis les ennemis paistront

Feu ciel pleuvra, ardra, interrompuë

Nuit entreprise. Chefs querelles mettront

 

1558.7 - J29 - P32

JUILLLET

 

Guerre, tonnerre, maints champs depopulez

Frayeur et bruit, assault à la frontiere

Grand grand failli. pardon aux Exilez

Germains, Hispans. Par mer Barba. banniere

 

1558.8 - J30 - P33

AOUT

 

Bruit sera vain. les defaillans troussez

Les Razes pris : esleu le Pempotan

Faillir deux Rouges et quatre bien croisez

Pluye empeschable au Monarque potent

 

1558.9 - P34

SEPTEMBRE

 

..

 

1558.10 - J31 - P35

OCTOBRE

 

Pluye, vent, classe Barbare Ister. Thyrrhene

Passer holcades Ceres, soldats munies

Reduits bien faicts par Flor. franchi Sienne

Les deux seront morts, amitiez unies

 

1558.11 - J32 - P36

NOVEMBRE

 

Venus la belle entrera dedans FLORE

Les Exilez secrets fairront la place

Vefves beaucoup mort de Grand on deplore

Oster du regne. le Grand Grand ne menace

 

1558.12 - J33 - P37

DECEMBRE

 

Jeaux, festins, nopces, mort Prelat de renom

Bruit, paix de trefve. Pendant l'ennemy mine

Mer, terre et ciel bruit. fait au grand Brennon

Cris or, argent. l'ennemi l'on ruine

 

 

 

1559

 

 

 

1559.1 - J34 - P38

SUR L’AN

 

Peur, glas grand pille passez mer, croistre regne

Sectes, Sacrez outre mer plus polis

Peste, chant, feu, Roy d'Aquilon l'enseigne

Dresser trophee. cite d'HENRIPOLIS

 

1559.2 - J35 - P39

JANVIER

Plus le Grand n'estre. pluye. au char, le cristal

Tumulte esmeu. de tous biens abondance

Razez, Sacrez, neufs, vieux espouvantal

Esleu ingrat. mort, plaint, joye, alliance

 

1559.3 - J36 - P40

FEVRIER

Grain corrompu. air pestilent. locustes

Subit cherra. noue nouvelle naistre

Captifs serrez. legers, haut bas, onustes

Par les os mal qu'a Roy n'a voulu estre

 

1559.4 - J37 - P41

MARS

 

Saisis au temple, par sectes longue brigue

Esleu ravi au bois forme querelle

Septante pars naistre nouvelle ligue

De la leur mort. Roy appaise. nouvelle

 

1559.5 - J38 - P42

AVRIL

 

Roy salue Victeur, Impereateur

la foy faussée, le Royal fait cognu

Sang Mathien. Roy fait superreatur

De gent superbe humble par pleurs venu

 

1559.6 - J39 - P43

MAI

Par le despit nopces epithalame

Par les trois parts Rouges, Razez partis

Au jeune noir remis par flamme l'ame

Au grand Neptune Ogmius convertis

 

1559.7 - J40 - P44

JUIN

De maison sept par mort mortelle suite (fuite)

Gresle, tempeste, pestilent mal, fureurs

Roy d'Orient d'Occident tous en fuite

Subjuguera ses jadis conquereurs

 

1559.8 - J41 - P45

JUILLET

Predons pillez chaleur, grand seicheresse

Par trop non estre cas non veu, inouï

A l'estranger la trop grande caresse

Neuf pays Roys. l'Orient esblouy

 

1559.9 - J42 - P46

AOUT

 

L'Urne trouvee. la cite tributaire

Champs divisez nouvelle tromperie

L'Hispan blesse. faim, peste, militaire

Moq obstine, confus. mal, refverie

 

1559.10 - J43 - P47

SEPTEMBRE

Vierges et vefves, vostre hon temps s'aproche(she)

Point ne fera ce que l'on pretendra

Loin s'en faudra que soit nouvelle approche

Bien aisez pris. bien remis pis tiendra

 

1559.11 - J 44 - P48

OCTOBRE

 

Icy dedans se parachevera

Les trois grands hors le BOUBOURG sera loing

Encontre d'eaux l'un d'eux conspirera

Au bout. du mois on verra le besoin

 

1559.12 - J45 - P49

NOVEMBRE

 

Propos tenus, nopces recommencees

La Grande Grande sortira hors de France

Voix à Romagne de crier non lassee

Reçoit la paix par trop feinte asseurance

 

1559.13 - J46 - P50

DECEMBRE

 

La ioye en larmes viendra captiver Mars

Devant le Grand seront esmeus Divins

Sans sonner mot entreront par trois pars

Mars assoupy, dessus glas troutent vins

 

 

 

1560

 

 

 

1560.1 - J47 - P51

JANVIER

 

Journee diete. Lantiq sacre ravoir

L'an paix preprare, peste, faim shismatique

Mis hors dedans changer ciel, domicile

Fin du conge. revolte hierarchique

 

1560.2 - J48 - P52

FEVRIER

 

Rompre diete. lantiq secre ravoir

Dessous les deux. feu par pardon s'ensuivre

Hors d'armes Sacre : long Rouge voudra avoir

Paix du neglect. l'Esleu le Vefve vivre

 

1560.3 - J49 - P53

MARS

 

Fera paroir seleu de nouveaute

Lieu de journee sortir hors des limites

La bonte fainte de changer cruaute

Du lieu suspect sortiront trestous viste

 

1560.4 - J50 - P54

AVRIL

 

Du lieu esleu Razes n'estre contens

Du lac Leman conduicte non prouvee

Renouveller on fera le vieil temps

Espeuillera (esfeuillera) la trame tant couvee

 

1560.5 - J51 - P55

MAI

 

Pache Allobrox sera interrompu

Derniere main sera forte levee

Grand conjure ne sera corrompu

Et la nouvelle alliance approuvee

 

1560.6 - P56

JUIN

 

 

1560.7 - J52 - P57

JUILLET

 

Longue critie lefer (leser) le Gouverneur

Faim, fievre ardante, feu et de sang fumee

A tous estats Joviaux grand honneur

Sedition par Razez allumee

 

1560.8 - J53 - P59

AOUT

 

Peste, faim, feu et ardeur non cessee

Foudre, grand gresle. temple du Ciel frappe

L'edit, arrest et grieve loy cassee

Chef inventeur ses gens et luy hape

 

1560.9 - J54 - P59

SEPTEMBRE

 

Prives seront Razes de leurs harnois

Augmentera leur plus grande querelle

Pere Liber deceu fulg. Albanois

Seront rongees sectes à la moëlle

 

1560.10 - J55 - P60

OCTOBRE

 

Sera receuë la requeste decente

Seront chassez et puis remis au sus

La Grande Grande se trouvera contente

Aveugle, sours seront mis au dessus

 

1560.11 - J56 - P61

NOVEMBRE

 

Ne sera mis. Les Nouveaux dechassez

Noir et de LOIN et le Grand tiendra fort

Recourir armes. Exilez plus chassez

Chantez victoire. non libres reconfort

 

1560.12 - J57 - P62

DECEMBRE

 

Les deuils laissez, supremes alliances

Raze Grand mort. refus fait en a l'entree

De retour estre bien fait en oubliance

La mort du juste a banquet perpetree

 

 

 

1561

 

 

 

 

1561.1 - J58 - P63

SUR L’AN

 

Le Roy Roy n'estre. du Doux la pernicie

L'an pestilent. les esmeus nubileux

Tien qui tiendra des grands non letitie

Et passera terme dacavilleux

 

1561.2 - P64

JANVIER

(Voir le quatrain VII.73)

 

1561.3 - P65

FEVRIER

(Voir le quatrain VII.80)

 

1561.4 - J59 - P66

MARS

 

Au pied du mur le cendre cordigere

L'enclos livre foulant cavalerie

Du temple hors Mars et le Falcigere

Hors.mis, demis et sus la refverie (refuerie)

 

1561.5 - J60 - P67

AVRIL

 

Le temps purgé, pestilente tempeste

Barbar insult, fureur, invasion

Maux infinis par ce mois nous appreste,

Et les plus Grands, deux moins, d'irrision

 

1561.6 - J61 - P68

MAI

 

Joye non longue, abandonne des siens

L'an pestilent, le plus Grand assailly

La Dame bonne aux champs Elysiens

Et la plus part des biens froid non cueilly

 

1561.7 - J61 - P69

JUIN

 

Courses de LOIN, ne s'apprester conflits

Trite entreprise, l'air pestilent, hideux

De toutes parts les Grands seront (feront) afflits

Et dic et sept assaillir vingt et deux

 

1561.8 - J63 - P70

JUILLET

Courses de LOIN, ne s'apprester conflits

Le sang par bas, et les faces hideuses

Aux plus scavants, l'ignare espouvental

Porte, haine, horreur. tomber bas la piteuse

 

1561.9 - J64 - P71

AOUT

 

Mort et saisi des nonchelans le change

S'eskibgnera ne s'approchant plus fort

Sarrez unis en la ruine, grange

Par sestonne le plus fort

 

1561.10 - P72

SEPTEMBRE

(Voir le quatrain VII.82)

 

1561.11 - J65 - P73

OCTOBRE

 

Gris, blancs et noirs, enfumez et froquez

Seront remis, demis, mis en leurs sieges

Les ravaisseurs se trouveront mocquez

Et les Vestales serees fortes riegges

 

1561.12 - P74

NOVEMBRE

(Voir le quatrain VII.83)

 

1561.13 - P75

DECEMBRE

 

 

 

 

1562

 

 

 

1562.1 - J66 - P76

SUR L’AN

 

Saison d'hiver.ver bon, fain mal este

Pernicieux auton, fec, froment rare

Du vin assez. mal Yeux fait moleste

Guerre, mutin.seditieuse tare

 

1562.2 - J67 - P77

JANVIER

 

Desir occult pour le bon parviendra

Religion, paix, amour et concorde

L'epitalame du tout ne s'accordra

Les haut qui bas, et haut mis à la corde

 

1562.3 - J68 - P78

FEVRIER

 

Pour Razes Chef ne parviendra à bout

Edicts changez, les serrez mis au large

Mort Grand trouve moins de foi, bas debout

Dissimule, transi frappe a bouge

 

1562.4 - J69 - P79

MARS

 

Esmeu de LOIN (LION), de LOIN (LION) pres misera (mis sera)

Pris, captive, pacifie par femme

Tant ne tiendra comme on barguignera

Mis non passez, oster de rage l'ame

 

1562.5 - J70 - P80

AVRIL

 

De LOIN viendra susciter pour mouvoir

Vain descouvert contre peuple infini

De nul cogneu le mal pour le devoir

En la cuisine trouve mort et fini

 

1562.6 - J71 - P81

MAI

 

Rien d'accorde pîre plus fort et trouble

Comme il estoit terre et mer tranquiler

Tout arreste ne vaudra pas un couble

Dira l'iniq, Conseil d'anichiler

 

1562.7 - J72 - P82

JUIN

 

Portenteux fait, horrible et incroyable

Typhon fera esmouvoir les meschans

Qui puis apres soustenus par le cable

Et la pluspart exilez sur les champs

 

1562.8 - J73 - P83

JUILLET

Droit mis au throsne du ciel venu en France

Pacifie par Vertu l'Univers

Plus sage espandre. bien tost tourner change

Par les oyseaux, par feu, et non par vers.

 

1562.9 - J74 - P84

AOUT

 

Les coulourez, les Sacres malcontens

Puis tout à coupe par Androgyns alegres

De la plus part voir, non venu le temps

Plusieurs d'entre eux feront leurs soupes maigres

 

1562.10 - J75 - P85

SEPTEMBRE

 

Remis seront en leur pleine puissance

D'un point d'accord conjoints, non accordez

Tous defiez. plus aux Razes fiance

Plusieurs d'entr'eux a bande debordez

 

1562.11 - J76 - P86

OCTOBRE

 

Par le legat du terrestre et marin

La grande Cape a tout s'accommoder

Estre a l'escoute tacite LORVARIN

Qu'a son advis ne voudra accorder

 

1562.12 - J77 - P87

NOVEMBRE

 

D'ennemi vent empeschera la troupe

Le plus grand point mis avant difficil

Vin de poison se mettra dans la couppe

Passer sans mal de cheval gros souccil (fouccil)

 

1562.13 - J78 - P88

DECEMBRE

 

Par le christal l'entreprise roupue

Jeux et festins, de LOIN plus reposer

Plus ne sera pres des Grands sa repue

Subit catharrhe l'eau benite arrouse

 

 

 

1563

 

 

 

1563.1 - J79 - P89

SUR L’AN

Le ver sain, sang, mais esmeu, rien d'accord

infinis murtres. captifs, morts, prevenus

Tant d'eau et peste. peu de tout. sonnez cors

Pris, morts, fuits, grands devenir, venus

 

1563.2 - J80 - P90

JANVIER

Tant d'eau, tant morts, tant d'armes esmouvoir

Rien d'accorde. le Grand tenu captif

Que sang humain, rage, fureur n'avoir

Tard penitent. peste. guerre motif

 

1563.3 - J81 - P91

FEVRIER

 

Des ennemis mort de langue s'approche

Le Debonnaire en paix voudra reduira

Les obstines voudront perdre la proche

Surpris, captifs, et suspects fureur nuire

 

1563.4 - J82 - P92

MARS

 

Peres et meres morts et deuls infinis

Femmes a deul la pestilence monstre

Le Grand plus n'estre tout le monde finir

Soulz paix, repos et trestous allen contre

 

1563.5 - J83 - P93

AVRIL

En debats Princes et Chrestiente esmeuë

Gentils estranges. siege de CHRIST moleste

Venu tresmal pprou bien. mortelle veuë

Mort Orient peste faim, mùal traite

 

1563.6 - J84 - P94

MAI

Terre trembler, tuer prodige. monstre

Captifs sans nombre. faire defaite, faite

D'aller sur mer adviendra malencontre

Fier contre fier mal fait de contrefaire

 

1563.7 - J85 - P95

JUIN

 

L'injuste bas fort l'on molestera

Gresle, inonder, thresor, et grave marbre

Chef de suard peuple à mort tuera

Et attachee sera la lame a l'arbre

 

1563.8 - J86 - P96

JUILLET

 

De quel non mal ? inexcusable suite

Le feu non duel. Le Legat hors confus

Au plus blesse ne sera luite

La fin de Juin le fil coupe en fus (Fus !)

 

1563.9 - J87 - P97

AOUT

Bons finement affoiblis par accords

Mars et Prelats unis n'arresteront

Les Grands confus par dons incidez corps

Dignes indignes biens induës saisiront

 

1563.10 - J88 - P98

SEPTEMBRE

 

De bien en mal le temps se changera

Le pache d'Aust. des plus Grands esperance

Des Grands deul LVIS trop plus trebuchera

Congnus Razez pouvoir ni congnoissance

 

1563.11 - J89 - P99

OCTOBRE

Voicy le mois par maux tant à doubter

Mort, tous seigner peste, faim quereller

Ceux du rebours d'exil viendront noter

Grands, secrets, morts, non de contreroller

 

1563.12 - J90 - P100

NOVEMBRE

 

Par mort mort mordre, conseil vol. pestifere

On n'osera Marins assaillir

Deucalion un dernier trouble faire

Peu de gens jeunes. demy morts tressaillir

 

1563.13 - J91 - P101

DECEMBRE

 

Mort par despit fera les autres luire

Et en haut lieu de grands maux advenir

Tristes concepts à chacun viendra nuire

Temporel digne. La Messe parvenir

 

 

 

1564

 

 

 

1564.1 - J92 - P102

SUR L’AN

 

L'an sextil pluyes froment abonder.haine

Aux hommes joye. Pprinces Rois en divorce

Troupeau perir. Mutations humaines

Peuple affoulé : et poison soubs l'escorce

 

1564.2 - J93 - P103

JANVIER

 

Temps fort divers, discorde descouverte

Conseil belliq. changement pris, change

La Grande n'estre. conjurez par eau perte

Grand simulte. tous au plus Grand range

 

1564.3 - J94 - P104

FEVRIER

Deluge grand. bruit de mort conspiree

Renove siecle. trois Grand en grand discord

Pour boutfeux la concorde empiree

Pluy empeschant conseils malins d'accord

 

1564.4 - J95 - P105

MARS

 

Entre Rois haines en verra apparoistre

Dissensions et Guerrres commmencer

Grands changements. nouveau tumulte croistre

L'ordre plebee on viendra offenser

 

1564.5 - J96 - P106

AVRIL

Secret conjure conspirer populaire

La descouverte en machine esmouvoir

Contre les Grands, le bestiale fere

Puis trucidee et mise sans pouvoir

 

1564.6 - J97 - P107

MAI

Temps inconstant. sieures (fievres), pestes, langueurs

Guerres, debats. temps desolé sans feindre

Submersions. Prince a mineurs rigueurs

Felices Rois et Grands, autre mort craindre

 

1564.7 - J98 - P108

JUIN

 

Du lieu mis la peste et fuite naistre

Temps variant. vent, la mort de trois Grands

Du Ciel grands foudres. estat des Razes paistre

Vieil pres de mort bois peu dedans vergans

 

1564.8 - J99 - P109

JUILLET

 

En peril monde et Rois feliciter

Razes esmeu. par conseil ce qu'estoit

L'Eglise Rois pour eux peuple irrite

Un monstrera apres ce qu'il n'estoit

 

1564.9 - J100 - P110

AOUT

 

Deluge pres. peste bouiu(v)e neuve

Secte flechir, aux hommes joye vaine

De loy sans loy. mis au devant pour preuve

A past, embusche : et deceus couper veine

 

1564.10 - J101 - P111

SEPTEMBRE

 

Tout inonder. à la Razee perte

Vol de mur, mort. de tous biens abondance

Eschapera par manteau decouvertes

Des neufs et vieux sera tournee chance

 

1564.11 - J102 - P112

OCTOBRE

La bouche et gorge en fervides pustules

De sept Grands cinq. toux distillante nuire

Pluye si longue. a non mort tournent bulles

Le Grand mourrir, qui trestous faisoit luire

 

1564.12 - J103 - P113

NOVEMBRE

 

Par bruit de feu Grands et Vieux defaillir

Peste assoupir. une plus grande naistre

Peste de l'Ara foin caché, peu cueillir

Mourrir troupeau fertil. joye hors prestre

 

1564.13 - J104 - P114

DECEMBRE

 

Alegre point. douce fureur au Sacre

Enflez trois quatre et au coste mourir

Voye defaillir, n'estre a demy ou au sacre

Par sept et trois et par quinte courir

 

 

 

1565

 

 

 

1565.1 - J105 - P115

SUR L’AN

 

Pire cent fois cest an que l'an passe

Mesme au plus Grands du regne et de l'Eglise

Maux infinis, mort exil, ruine, casse

A mort Grande estre. peste, playes et bille

 

1565.2 - J106 - P116

JANVIER

Neiges, rouillures, pluyes et playes grandes

Au plus Grands joye, pestilence insopie

Semences, grains beaucoup, et plus de bandes

S'appresteront, simulté n'amortie

 

1565.3 - J107 - P117

FEVRIER

Entre les Grands naistre grande discorde

Le Clerc procere un grand cas brassera

Nouvelles sectes mettre en haine et discorde

Tout peuple guerre et change offensera

 

1565.4 - J108 - P118

MARS

 

Secret conjur, changement perilleux

Secrettement conspirer factions

Pluyes, grands vents, playes par orgueilleux

Inonder flumes, pestifere actions

 

1565.5 - J109 - P119

AVRIL

 

Pullu.er pestes. les Sectes s'entrebattre

Temps modere l'hyver peu de retour

De messe et presche griefvement foy debattre

Inonder fleuves maux, mortels tout autoure

 

1565.6 - J110 - P120

MAI

 

Au menu peuple par debats et querelles

Et par les femmes et defunts grande guerre

Mart (sic) d'une Grande. celebrer escroüelles

Plus grandes Dames expulsees de terre

 

1565.7 - J111 - P121

JUIN

 

Viduite tant masles ques femelles

De grands Monarques la vie periclite

Peste, fer, faim. grand peril pesle mesle

Troubles par changes. petits Grands conciter

 

1565.8 - J112 - P122

JUILLET

 

Gresle, roüilleuse, pluyes et grandes playes

Preserver (preferuer) femmes, seront cause du bruit

Mort de plusieurs peste, fer, faim par hayes

Ciel sera veu quoy dire qu'il reluit

 

1565.9 - J113 - P123

AOUT

 

Point ne sera le grain a suffisance

La mort s'approche a neiger plus que blanc

Sterilite, grain pourri, d'eau bondance

le grand blesse. plusieurs de mort de flanc (flage)

 

1565.10 - J114 - P124

SEPTEMBRE

 

Guere de fruits, ni grain, arbres et arbrisseaux

Grand volataille, procere stimuler

Tant temporel que prelat leonceaux

TOLANDAT vaincre proceres reculer

 

1565.11 - J115 - P125

OCTOBRE

 

Du tout change. persecuter l'un quatre

Hors maladie. bien loin mortalite

Des quatre deux plus ne viendront debattre

Exil, ruine, mort, faim, perplexite

 

1565.12 - J116 - P126

NOVEMBRE

 

Des grands le nombre plus grands ne sera tant

Grands changement, commotions, fer peste

Le peu devis (deuis) : prestez, payez, contant

Mois opposite gelee moleste

 

1565.13 - J117 - P127

DECEMBRE

 

Forte gelee. glace plus que concorde

Vefves matrones. feu, deploration

Jeux, esbats, joye. Mars-citera discorde

Par mariages bonne expectation

 

 

 

1566

 

 

 

1566.1 - J118 - P128

SUR L’AN

 

Aux plus grands mort, jacture d'honneur.et violence

Professeurs de la foy, leut estat et leur secte

Aux deux grands Eglises divers bruit, decadence

Maux voisins querellans serfs d'Eglise sans teste

 

1566.2 - J119 - P129

JANVIER

 

Perte, jacture grande, et non sans violence

Tous ceux de la foy, plus a religion

Les plus grands perdront vie, leur honneur et chevance

Toutes les deux Eglises. la coulpe de leur faction

 

1566.3 - J120 - P130

FEVRIER

 

A deux fort Grandes naistres perte pernitieuse

Les plus Grands feront perte. biens, d'honneur, et de vie

Tant grands bruits couriront. l'urne trop odieuse

Grands maladies estre. presche, messe et envie

 

1566.4 - J121 - P131

MARS

 

Les servants des Eglises leurs Seigneurs trahiront

D'autres seigneurs aussi par l'indivis des champs

Voisins de presche et messe entre eux querelleront

Rumeurs, brutits augmenter a mort plusieurs couchans

 

1566.5 - J122 - P132

AVRIL

 

De tous biens abondance terre nous produira

Nul bruit de guerre en France, hors mis seditions

Homicides, voleurs par voye on trouvera

Peu de foy, fievre ardente, peuple en esmotion

 

1566.6 - J123 - P133

MAI

 

Entre peuple discorde, inimitie brutale

Guerre. mort de grands Princes. plusieurs pars d'Italie

Universelle playe. plus fort occidentale

Tempore bonne et pleine, mais fort seiche et tarie

 

1566.7 - J124 - P134

JUIN

Les bleds trop n'abonder. de toutes autres fruits force

L'este, printemps humides. hiver long, neige, glace

En armes l'Orient. la France renforce

Mort de bestail prou miel; AUX AFFLIGEZ LA PLACE

 

1566.8 - J125 - P135

JUILLET

Par pestilence et feu fruits d'arbres periront

Signe d'huile abonder. Pere Denys non gueres

Des grands mourir. mais peu d'estrangers failliront

Insult, mamrin Barbare, et dangers de frontières

 

1566.9 - J126 - P136

AOUT

 

Pluyes fort excessives, et de biens abondance

De besteil pris juste estre femmes hors de danger

Gresles, pluyes, tonnerres, peuple abattu en France

Par mort travailleront. mort peuple corriger

 

1566.10 - J127 - P137

SEPTEMBRE

 

Armes, playes cesser. mort de seditieux

Le pere Liber grand non trop abondera

Malins seront saisis par plus malicieus

France plus que jamais victrix triomphera

 

1566.11 - J128 - P138

OCTOBRE

 

Jusqu'à ce mois durer le secheresse grande

A l'Itale et Provence. des fruits tous a demy

Le grand moins (mains) d'ennemis prisonnier de leur bande

Aux escumeurs, pirates. et mourir l'ennemi

 

1566.12 - J129 - P139

NOVEMBRE

L'ennemi tant à craindre retire en Thacie

Laissant cris, hurlemens, et pille desolee

Laisser bruit mer et terre. religion mutrie

Joviaux mis en route. toute secte affoulee

 

1566.13 - P140

DECEMBRE

 

 

 

 

1567

 

 

 

1567.1 - J130 - P141

SUR L’AN

 

Mort, maladie aux jeunes femmes, rhumes

De teste aux yeux mal heur marchands de terre

De mer insaust. femes mal. vin par brunes

Prou huile. trop de pluye aux fruits moleste guerre

 

1567.2 - J131 - P142

JANVIER

 

Prisons, secrets : ennnuis entre proches, discorde

La vie on donnera. par mal divers catarrhes

La mort s'en enfuira, poison fera concorde

Frayeur, peur, crainte grande. voyageant lairra d'arres

 

1567.3 - J132 - P143

FEVRIER

Prisons par ennemis occults et manifestes

Voyage ne tiendra, inimitie mortelle

L'amour trois, simultez secret publique festes

Le rompu ruiné, l'eauë rompra la querelle

 

1567.4 - J133 - P144

MARS

Les ennemis publics, nopces et mariages

La mort après. l'enrichy par les morts

Les grands amis se monstrer au passage

Des sectes jargonner. de surpris tards remords

 

1567.5 - J134 - P145

AVRIL

Par grandes maladies, religion faschee

Par le enfans et legats d'Ambassade

Don donne a indigne. nouvelle loy laschee

Biens de vieux peres. Roy en bonne contrade

 

1567.6 - J135 - P146

MAI

 

Du pere au fils s'approche : Magistrats dits severe

Les grandes nopces, ennemis garbelans

De latens mis avant. par la foy d'improperes

Les bons amis et femmes contre tels groumelans

 

1567.7 - J136 - P147

JUIN

Par le thresor, trouve l'heritage du pere

Les Roys et Magistrats, les nopces, ennemis

Le public mal-vueillant, les Juges et le Maire

La mort, peur et frayeur. et trois Grands à mort mis

 

1567.8 - J137 - P148

JUILLET

Encor la mort s'approche. don Royal et legat

On dressera ce qu'est, par vieillesse enruine

Les jeunes hoirs de soupçon nul legat

Tresor trouve enn plastre et cuisine

 

1567.9 - J138 - P149

AOUT

 

Les ennemis secret seront emprisonnez

Les Roys et Magistrats y tiendront la main seure

La vie de plusieurs. sante maladie yeux, nez

Les deux grands s'en iront bien loin à la male heure

 

1567.10 - J139 - P150

SEPTEMBRE

Longues langueurs de teste nopce. ennemi

Par Prelat et voyage. songe du Grand terreur

Feu et ruine grande trouve enn lieu oblique

Par torrent de couvert sortir noues erreurs

 

1567.11 - J140 - P151

OCTOBRE

Les Rois et Magistrats par les morts la main mettre

Jeunes filles malades et des Grands corps enfle

Tout par langueurs et nopces. ennemis serfz au maistre

Les publiques douleurs. le Composeur tout enfle

 

1567.12 - J141 - P152

NOVEMBRE

 

Du retour d'Ambassade don du Roy mis au lieu

Plus n'en sera, sera alle a DIEU

Parans plus proches, amis, freres de sang

Trouve tout mort pres du lict et du banc

 

1567.13 - P153

DECEMBRE

 

 

1567.14 - P154

LA FIN DE L’AN

 

 

 

 

 

 

 

 

© ASBL IVO DE LESSINIS – 2018

Documentation du séminaire de recherche et de formation sur l’histoire médiévale

 

 

 

Copyright : ASBL IVO DE LESSINIS - All rights reserved for all countries