L'élucidation du texte

Ivo de Lessinis

 

L'élucidation du texte

 

Les Centuries évoquent d'abord un ensemble des personnages et des faits historiques antérieurs ou contemporains à leur auteur, qui ne manquent pas d'avoir été rapportés par les chroniques de leur époque, même s'il ne s'agit pas toujours d'éléments saillants sur le plan politique. Dès lors, un premier axe d'interpétation des quatrains consiste à retrouver les événements décrits par la méthode allusive utilisée par Yves de Lessines.

 

Les Centuries évoquent ensuite un ensemble de toponymes, de manière plus ou moins claire, c'est-à-dire en utilisant le plus souvent des artifices de langages. Dès lors, un deuxième axe d'interprétation consiste à retrouver les lieux cités : royaumes, duchés et comtés, villes, villages et hameaux, fleuves, rivières et ruisseaux, bois, champs et prairies, fermes et abbayes. Toute particularité géographique pouvait être utile... Un dénombrement des toponymes a permis à Rudy Cambier et Jean-Philippe Lahouste de démontrer statistiquement que leur densité augmente à mesure qu'ils se rapprochent du lieu-dit "Blanc Scourchet", dans le Hameau de la Pierre, à Wodecq.

 

Les Centuries évoquent enfin le trésor, les circonstances de sa sauvegarde et les lieux de son dépôt. C'est un troisième axe d'interprétation.

 

Toutefois, il en existe beaucoup d'autres, en commençant par les aspects philologiques et les techniques d'écriture.

 

 

 

Copyright : ASBL IVO DE LESSINIS - All rights reserved for all countries